dimanche 8 février 2015

Mali : Excision


Image extraite d'un film d'archive réalisé en 1959 en République Centrafricaine : cérémonies d'excision chez les Banda-Linda
Le film montre les pratiques d'excision chez les Banda, tribu des Linda ( Oubangui Chari )



°
Mutilations génitales féminines ou excision
Vendredi dernier ( 6 Février ) la communauté internationale célébrait la Journée mondiale de lutte contre les mutilations génitales féminines (MGF)
Le Mali présente un des taux de MGF les plus élevés en Afrique. Selon l’EDSM-V 2012 2013, le taux de prévalence de l’excision dans les 5 premières régions sont de 91% chez les femmes âgées de 15 à 49 ans et de 69% chez les filles de 0 à 14 ans
Un avant-projet de loi contre l’excision, laissé '' lettre morte '' en 2002, ce pays n’a pas officiellement interdit cette pratique contrairement, par exemple, au Sénégal, au Burkina Faso et à la Cote d’ivoire
Dénoncée pour la première fois en Afrique du sud, comme étant une violation des droits humains fondamentaux, ceux de la fillette et de la femme, l’excision continue d’être pratiquée dans les pays subsahariens à des degrés différents. Pourtant, depuis les années 60, la lutte contre la pratique de l’excision est devenue internationale
Selon MaliActu.net, Dans les villes notamment à Bamako, il apparaît que les grandes familles religieuses n’entendent pas se défaire de l’excision
Au Mali, la pratique persiste encore dans plusieurs localités du fait de pesanteurs socioculturelles, d’où, selon les responsables du plan de lutte contre l'excision, l’impérieuse nécessité d’impliquer davantage les jeunes qui sont les décideurs de demain et pour ce pays de promulguer une loi contre la pratique de l’excision
En France les ennemis ( plus nombreux à se déclarer de « sensibilité » de gauche ) des '' droits de l'homme '' saisissent toutes les occasions pour s'empressent de décréter, que se mêler, d’œuvrer pour mettre fin à la pratique de l'excision, au même titre que de se préoccuper des '' droits des femmes '' dans notre pays relèverait d'un ethnocentrisme pathologique, et vis à vis du «  monde musulman » tiendrait d'une posture néo-colonialiste ou rappellerait « les grandes idées » '' de l'époque coloniale
Ce sont ces mêmes « intellectuels », au nom d'un antiracisme à géométrie variable, qu'on entend jamais dénoncer, dans les pays qui se réclament de l'islam : les assassinats, l'emprisonnement d'athées, d'homosexuels, quand il ne s'agit pas de lapidations de femmes et j'en passe...
Donc, en d'autres termes, pour ces olibrius islamophiles se réclamant de la gauche qui ne manquent jamais, entre-autres, de trahir dans notre pays la laïcité, surtout ne soutenons pas les femmes qui refusent de se soumettre aux lois islamiques, ni les athées, ni les homosexuels, ni les laïques qui sont pourtant notre meilleur rempart contre ce fascisme islamique pollueur de la planète et à l'œuvre depuis bientôt près de quarante ans ;
plus particulièrement en France depuis que madame Mitterrand sous le règne de son Président de mari accusait madame Élisabeth Badinter* (* défenderesse de la laïcité ) d'ethnocentrique - - - Crab - 8 Février 2015
Suites : Excision
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search/label/excision
ou sur
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/tag/excision



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.