jeudi 5 mars 2015

Au-delà du beau pays des caribous et du gaz de schiste


Selon Abdennour Bidar, nos cousins québecois ont cette fois un peu d’avance : à l’heure où notre ministère de l’Éducation nationale se pose à nouveau la question d’un « enseignement laïque des faits religieux », dès 2008, ils instituent, à l’école publique, un programme obligatoire d’« éthique et culture religieuse » ( ECR ). Selon-lui, il s'agirait d'une laïcité d'intelligente - bref nous, françaises et français attachés à la laïcité sans adjectif, ne nous savions pas si bête, heureusement il a fallut qu'il vînt « l'homme musulman » pour qu'aussitôt la lumière fut - il n'y de dieu que dieu, et cela va de soi il est musulman -
Une institutrice devra raconter, à ses élèves, que le coran* ( la parole d'Allah ) autorise à l'homme de battre sa femme, d'avoir quatre épouses et en bonus sexuel quelques femmes esclaves, qu'au Tribunal dans le cadre d'un jugement une voix d'homme compte pour deux voix de femmes, que Mahomet à mis dans son lit une fillette de neuf ans ? - et j'en passe et des meilleures, au lieu d'apprendre aux élèves à penser !
* : http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/
En effet, quelle belle preuve d'intelligence, quand n'est pas enseigné en contrepartie le fait athée, ni sur le plan culturel la recherche athée de l'éthique, cela revient à ignorer toutes les philosophies non matérialistes de la volonté de domination, méconnaître la réponse dialectique faite à toute métaphysique ou ne pas tenir compte de la déconstruction philosophique de hiérarchies artificielles*1 se référant à d'imaginaires arrières-mondes ;
sommes toutes le résultat masqué d'un refus de porter à connaissance, par exemple, les philosophes tels : Leucippe, Démocrite, Épicure, Ésope, Lucrèce, Jean Meslier, Locke, Gassendi, Helvétius, La Mettrie, Holbach, Nietzche, G. Charpak et Henri Broch, R. Dawkins, M. Onfray, ect. ect.
*1 : Mensonge monothéiste
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/71-le-mensoge-monotheiste-suite/
Ce que la philosophie nous apprend c'est à parler librement ce que ne sait pas faire la religion, mais pour des croyants : Abdennour Bidar, Malek Chebel et quelques autres « intellectuels » tenants d'autres confessions qui tentent quotidiennement de se faire passer pour des laïques, leur demander de comprendre que sans dieu ce sont les hommes qui construisent tout - décidément ce n'est pas demain la veille
Croyants, ils ne veulent ou ne peuvent pas comprendre que beaucoup de gens se passent de la religion, en ont plus que ras le bol des religions, ou s'écriait Nicolas Bedos lors d'une émissions '' on n'est pas couché '' « vous nous cassez les c... avec vos religions » ;
d'autres ( j'en suis ) s'y intéressent pour en faire la critique athée dans le but de dépolluer la société de toutes idées de soumission
Enseigner le fait religieux ou je ne sais quelle culture religieuse où même l'athéisme, ou encore le doute c'est dans tous les cas apprendre le « quoi penser » des religions, voire du doute ou encore de l'athéisme aux antipodes « du comment penser »
hors le rôle majeur de l'école c'est d'apprendre à penser pour développer l'esprit de critique chez tous les élèves, afin qu'ils puissent lire, écrire et sachent compter correctement et non de les orienter dans le « quoi penser » des religions ou si c'était le cas des philosophies ou modes de pensées de l'athéisme
En réalité ces gens croyants, dans le plus grand mépris des incroyants, de ceux qui doutent ou des déistes sans confession, cherchent à réintroduire ce qu'ils nomment dieu à l'École
Évoquer à l'école, certains des faits religieux ( brûler en public des femmes, sur des bûcher, accusées de sorcellerie, entre-autres... ) a toute sa place dans les cours d'histoire ou d'histoire de l'art sans omettre en contrepartie d'évoquer, dans les cours de philosophie, dans les arts la place humaniste qu'occupent les athées dans les grandes légendes de la pensée ;
n'en déplaise au Comité des droits de l'Homme de l'ONU qui " condamne la France à revoir la loi du 15 mars 2004 ", l'école de la République n'a pas vocation à exacerber les particularismes coutumiers, religieux ou identitaire, d'autant plus si l'on observe que les croyances font références sans produire la moindre preuve à toutes sortes de divinités, à d'imaginaires arrières-mondes, le rôle de l'école c'est d'enseigner des savoirs, d'enseigner ce qui, dans la nature, est dûment vérifié ou vérifiable, le surnaturel n'est pas de sa compétence - Crab 6 Mars 2015
Suites : Un jour férié pour la laïcité
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/03/un-jour-ferie-pour-la-laicite_2.html
-
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/03/02/un-jour-ferie-pour-la-laicite-5570019.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.