mardi 30 juin 2015

CFCM


Le recteur de la Mosquée de Paris laisse mardi les rênes du Conseil français du culte musulman
Dans sa note de bilan, Dalil Boubakeur n'épargne pas les autorités : « La communauté musulmane de France, minée par le communautarisme et par le fondamentalisme, s'est bien dégradée du fait de l'inertie de fonctionnaires peu vigilants et d'un laisser-faire coupable permettant au salafisme, aux imams autoproclamés et à tous les meneurs de travailler sans cesse » une population « déboussolée ». « Nous sommes loin d'une vision religieuse laïque et moderne », conclut le texte, sur une note désabusée. « Si Dieu (lui) donne la force et la vie », dit-il, Dalil Boubakeur souhaite toutefois rester « utile » pour « réaliser un islam de France ». Ou au moins, ajoute-t-il prudemment, « un islam vécu par les musulmans français ». Et, loin de la sempiternelle rivalité algéro-marocaine, il assure son successeur de son soutien. « Sa tâche ne sera pas facile », prédit-il.
Source '' Le Point ''
°
Hors lors d'une interviewe parut dans le Figaro, Dalil Boubakeur déclarait : « L’islam n’est pas une religion comme les autres » [ ??? ] Bizarre autant qu'étrange...
Puis de préciser : « Mais l’administration doit réaliser que l’islam n’est pas une religion comme une autre, à traiter sous l’angle de la loi de 1905. Le ministre Valls n’a pas pris en compte la dimension sociétale de l’islam »
Pour Dalil Boubakeur ce n’est donc pas à l’Islam de s’adapter à la laïcité française ni aux valeurs républicaines, mais c'est à la laïcité ou à la société française de s’adapter à « la dimension sociétale de l’islam. »

Autant dit asseoir, institutionnaliser la suprématie de l'homme sur les femmes, interdire la critique athée et féministe de sa religion ou de la vie de son prophète et j'en passe...
Ceci rappelé, rien de mieux à attendre de son successeur Anouar Kbibech, lié au Maroc qui de toutes les façons s'inspirera du raciste et sexiste coran, ainsi qu'à l'idéologie phallocrate de son prophète
Mais nos courageux « responsables » socialistes qui se moquent de la laïcité comme de l'an quarante, toujours animés des meilleures pensées électoralistes, avec pour tête de pont au gouvernement Najat Vallaud-Belkacem qui s'est faite une spécialité de marchander les valeurs de la république notamment en réintroduisant le voile à l'école par le biais d'encadrantes des sorties scolairestous plus que jamais soucieux de se faire réélire s'évertuent lâchement à « ne pas jeter de l’huile sur le feu » signe d'une forme d'asservissement des plus détestables, en réalité l'expression de la « volonté » d'une bande de mollassons de substituer la morale à la politique – l'histoire de notre pays ne retiendra, pour les trente années écoulées, que socialiste est synonyme de lâche - Crab 30 Juin 2015
Suites :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Dalil+Boubakeur

http://laiciteetsociete.hautetfort.com/menacee-de-mort/

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/01/le-phenix-toujours-renait-de-ses-cendres.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.