lundi 5 octobre 2015

Élisabeth Vigée Le Brun - femme des lumières


L'histoire racontée à travers les histoires restitue plus sûrement l'Histoire de France
ICI, il me parait bien de rappeler, plus qu'un documentaire, un travail d'historiens diffusé par arte ( samedi dernier ), couvrant les périodes comptant parmi les plus importantes de notre culture : l'Histoire de notre pays décrite à travers l'immense talent d'Élisabeth Vigée Le Brun ( 1755 – 1842 ) et de quels femmes peintres de grands talents et de renom, en leurs temps, qu'ignorent « royalement » les manuels scolaires élaborés, depuis que l'école publique est obligatoire, par des platoniciens* (* phallocrates patentés de l'Éducation Nationale )
Un film document dans ses contenus riches et détaillés réalisé aux antipodes de l'histoire plus particulièrement polluée par les insupportables glapissements d'un Stéphane Bern réduisant l'histoire de France à son délire monarchique objet de diffusion sur une autre chaîne
En effet il ne fut pas exclusivement ( ce qui est loin d'être rien ) question d'histoire de l'art mais de l'Histoire de ces périodes riches où les femmes qui avaient tout gagnés au XVIIIe siècle se virent tout enlever par des contre-révolutionnaires ( ennemis des lumières ) tels Robespierre* ( * : grand ami de l'islamo-crétin Mélenchon ), puis plus tard, quand Napoléon se chargera à travers son code civil d'infantiliser les femmes - Crab - 05 Octobre 2015
Notes :
Jusqu'au 11 janvier, Louise-Élisabeth Vigée Le Brun, peintre d'un immense talent, fait l'objet d'une exposition au Grand Palais - à Paris -
Extrait de presse : Elle est née en 1755, à une époque où le destin des jeunes filles de bonne famille suivait une ligne immuable allant du couvent au mariage arrangé. L'éducation avait pour fonction d'en faire des femmes au foyer et pas grand-chose d'autres. Mais Élisabeth Vigée Le Brun mêlait l'ambition à un incroyable talent de peintre. Un talent encouragé et guidé très tôt par son père, lui-même pastelliste. Et c'est bien grâce à ces prédispositions que celle qui devint la portraitiste officielle de la reine Marie-Antoinette, connut un destin totalement incroyable pour une femme de son époque
Suites 1 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/06/legalite-hommes-femmes.html
Suites 2 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/10/pantheon-des-femmes.html
Suites 3 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Olympe+de+Gouges

°
Autre article : Le petit monde de Stéphane
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/09/le-petit-monde-de-stephane.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.