mercredi 23 décembre 2015

Sexisme et homophobie 2015


Les religions ont été, pendant des siècles et des siècles les pires souteneurs de l'absolutisme des rois européens, un fait historique parfaitement illustré, hier soir, à travers l'excellent documentaire diffusé sur arte : '' Le roi, la reine et son amant '' où les idées des '' Lumières '' se virent balayées grâce au concours des églises du Danemark associées aux pires « représentants » d'une grande partie d'une noblesse comptant parmi les plus malveillantes et les malintentionnées d'Europe envers les populations non-aristocratiques et bourgeoises ;
dans '' notre '' actualité, pour ne pas voir disparaître la ( les ) religion, depuis le '' mariage pour tous '' les cadres religieux tentent de se faire une virginité '' charitablement '' ( cela s'entend ), sur le dos des homosexuels et des femmes qui assument en toute conscience de mettre un terme à leurs grossesses
Sur BFMTV ce matin, l'obscurantiste évêque André vingt-trois ( qui se fait appeler monseigneur - pas moins - ) à donné le coup d'envoi d'une croisade contre les homosexuels et l'avortement parfaitement assumé par les femmes qui n'ont plus la nécessité de se déclarer « en détresse » – il est à noter que faute de punch la journaliste Apolline de Malherbe s'est contentée de l'écouter ( où sont donc passées ces femmes journalistes des années 50-60 qui n'hésitaient pas à rentrer dans le lard de tous ces bigots d'un âge révolu )
Bien évidemment ce mal embouché sans doute frappé par une paresse intellectuelle savamment entretenue à l'intérieur des hiérarchies monothéistes, que la psychanalyse contemporaine pourrait qualifier de codifiée ecclésiastique, concocte qu'une personne libre de toutes croyances déistes ou religieuses, qui plus est sensible à tout autre mode de vie en dehors du mariage, plus apte à choisir sa famille que de se plier ou de se soumettre à la sacro-sainte « famille traditionnelle » ne peut pas s'intéresser à l'intérêt collectif ni être solidaire de la communauté – pour l'évêque peu importe les libertés individuelles, pour lui ( dit-il ) les libertés sont l'expression d'un individualisme nocif pour la société
Ce gros poisson n'a toujours pas compris ou affecte de ne pas savoir que quand un athée se met au service de la collectivité ce n'est ni par charité ni pour être récompensé mais bien parce qu'il estime pouvoir faire utilement quelque chose pour donner un sens à sa vie et participer par la recherche de l'éthique à améliorer les conditions de vie des uns et des autres
Bref, pour un athée il ne s'agissait pas de donner des droits mais aux homosexuels les mêmes droits sans en retirer à qui que ce soit...
Pour cet irresponsable, ce matin, c'était une occasion de plus en associant le '' mariage pour tous '', '' les droits des femmes '' et les mode vies non-chrétiens de rendre ces faits de société responsables des pertes de repères cause de la délinquance quand ils ne sont pas les détonateurs de la radicalisation des djihadistes - pas moins - et bien évidemment en matière de fanatisme les religions n'y sont pour rien
Petit problème pour cet olibrius : dans toute l'histoire de l'humanité jamais une seule guerre ne fut déclarée au nom de l'athéisme ni pour imposer à tous les citoyens-nes un mode vie exclusivement libertaire
En réalité dans l'incapacité d'apporter la moindre preuve tangible d'une existence divine, pour survivre et continuer à manipuler les esprits ce sinistre évêque de maintenant à besoin des médias pour déglutir sa haine des femmes, des homosexuels et de toutes personne pour qui, comme le disait si justement la vraie républicaine, féministe et anti-esclavagiste Olympe de Gouges, considère que le mariage est le tombeau de l'amour et de la fortune - Crab – 23 Décembre 2015
Suites : Noël ou l'heure cannibale
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/12/noel-ou-lheure-cannibale.html
ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/12/15/noel-ou-l-heure-cannibale-5731226.html

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.