jeudi 31 mars 2016

Rossignol chante vrai


Extrait de presse : …
Laurence Rossignol a fait un parallèle entre les femmes qui choisissent de porter des vêtements islamiques et les « nègres » qui étaient favorables à l'esclavage, avant de finalement reconnaître une « faute de langage ». La ministre des Droits des femmes dénonçait au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC-BFM TV le développement, par certaines marques et enseignes de distribution, de vêtements adaptés aux traditions musulmanes comme le « burkini » ( maillot de bain intégral ) ou le hijab ( foulard islamique ). Alors que le journaliste lui faisait remarquer que certaines femmes « choisissent » de porter ces vêtements, la ministre a répondu : « Mais bien sûr. Il y a des femmes qui choisissent, il y avait des nègres afr..., des nègres américains qui étaient pour l'esclavage. »
Interrogée par l'Agence France-Presse, la ministre a reconnu une
« faute de langage » sur l'emploi du mot « nègre », en soulignant qu'elle n'employait jamais ce terme « sauf quand on évoque l'esclavage et les négriers ». « J'ai employé le mot nègre dans le seul usage qu'on puisse en faire pour parler de l'esclavage en Amérique et des négriers. Mais je n'ai pas mesuré la perception la plus répandue. Et qu'on ne dit pas nègre même quand c'est autorisé à propos de l'esclavage. En dehors de cette faute de langage, je ne retire pas un mot de ce que j'ai dit » sur les lignes de vêtements, a déclaré Laurence Rossignol. Fin de l’extrait d’un article publié dans Le Point

I
Aimée Césaire, Léopold Sédar Senghor ont suffisamment entrepris en leur temps de valoriser la négritude et l’idée de parler de civilisation nègre ne leur écorchait pas la bouche - il n’y que les imbéciles qui à notre époque veulent réduire à la couleur de sa peau l’Homme nègre – les même bien souvent omettent par ailleurs de rappeler que des rois nègres ont été eux-aussi au même titre que les arabo-musulmans de très grands rois négriers – que l’esclavage et la traite des esclaves n’étaient pas dû exclusivement à une minorité de blancs français quand, en ces temps là, la grande majorité des françaises et des français n’avaient pas leur mot à dire – se souvenir que dès le début de la Révolution que le premier gouvernement du peuple s’est empressé d’abolir l’esclavage... pour en terminer et en d’autres termes, Laurence Rossignol n’a pas à s’excuser de l’emploi du mot nègre...
I
Contrairement à ce qu’affirme ses détractrices pour la plupart musulmanes il appartient aux femmes et aux hommes membres du gouvernement de veiller à garantir l’égalité femmes-hommes, ce qu’ils ne font pas en dehors de trop rares déclarations sans langue de bois – rappeler que le voile est un symbole inégalitaire, qu’il n’a pas sa place dans un pays où l’égalité femmes-hommes et la valeur majeure de notre république, que ce n’est pas à la religion mais au politique de décider est à mettre au crédit de la Ministre
I
Sans le recours à la langue de bois, sans faire preuve de l’irresponsabilité qui caractérise la plupart des cadres de la gauche, Laurence Rossignol chante les " droits des femmes " et le droit de défendre tout ce qui peut permettre de rendre effective " l’égalité femmes-hommes " contre toutes les tentatives de minimiser les effets d’une anticulture générée par la religion musulmane, dont les traditions phallocrates islamiques inégalitaires sont inspirées par le raciste et sexiste coran
Sans être croyant, force est d’observer qu’il existe à travers des histoires bien racontées de nombreux et édifiants rôles de femmes dans l’Ancien Testament, quelques-uns pas vraiment passionnant dans le Nouveau, Mais, aucun rôle n’est tenu par une femme dans l’infantile et égoïste texte du coran rédigé par des hommes misogynesce n’est pas dû au hasard, le coran est un manifeste politique et sociétal sans autres préoccupations que de servir l’intérêt des hommes – pour l’essentiel d’assurer la suprématie de l’homme sur la femme, et compte tenu de l’endoctrinement des fillettes nées de parents qui se déclarent musulmans rien d’étonnant à observer qu’il y ait des femmes sous-servitudes pour à la puberté « choisir » de porter volontairement les phallocrates voiles islamiques - - - Crab - 31 Mars 2016
I
Suites : Lectures comparées
I
Suites 1 : Céline Pina et les autres ( sans langue de bois )
I
Suites 2 : déroulé d’articles


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.