mercredi 27 avril 2016

Éléments de réflexions - suites 3




La réalité échappait à Don Quichotte car il ne voyait la société qu’à travers les livres comme d’autres à travers le prisme de la religion
I
Réponse aux lecteurs qui se déclarent musulmans
Nous ne sommes plus aux temps des croisades chrétiennes, il est inutile de votre part pour dédouaner de toute responsabilité l’ensemble des musulmans, de me demander de faire un rapprochement ou de procéder à une comparaison avec l’État islamique, nous sommes en 2016 : Je prendrai au sérieux votre remarque quand vous écrirez que les musulmans renoncent publiquement à prendre pour référence plus des trois quart du coran et pour modèle la vie du guerrier, criminel de guerre et chef de tribu pédocriminel Mahomet
Ce sont '' Les Lumières " qui ont mis fin définitivement aux guerres de religions dans notre pays - d'autre part l'égalité femmes-hommes et plus particulièrement '' les droits des femmes '' ont été obtenus contre la religion et ce combat intellectuel aujourd'hui doit être poursuivi prioritairement contre la religion la plus infantile, la plus égoïste, la plus raciste, sexiste, athéophobe, homophobe et antisémite jamais, auparavant, inventée par des mâles aux cerveaux fêlés - d'autre part, et ce n'est pas rien, la musulmane ( coran ) est la seule religion ou aucun rôle n'est tenu par une femme ou des femmes, un texte où le dieu musulman « parle » des femmes à la troisième personne, s’adresse ou interpelle exclusivement les hommes

I
« Voilée volontaire », c’est « vivre » dans l’inhibition en un temps où les femmes sont majoritairement passées à la jouissance revendiquée
Silence « normal », aux sportives les médias préfèrent faire référence aux femmes musulmanes enfourlardées et n'ont que mépris pour les femmes musulmane en short
[ Couvrir les yeux de ceux que le corps des femmes libres indispose - Isabelle Kersimon ]
La beauté est encore un crime dans notre monde, autrefois on brûlait pour sorcellerie sur le bûcher les très très belles femmes
Chez-nous la coquetterie a pour habitude de narguer les canons religieux, pas de s’y conformer. En France, mode islamique est un oxymore
La mini-jupe parle d’échange informulé, de désir inassouvi, le voile culpabilise le désir


I
Dans les pays ou régions dominés par une majorité de musulmans, cela ne doit rien au hasard si lundi dernier, Xulhaz Mannan, éditeur de Roobpaan, premier magazine gay du Bangladesh a été assassiné à coups de machettes par des religieux
Puis en suivant, samedi, il s’agissait d’un professeur d’université, coupable d’avoir écrit des poèmes faisant l’apologie de l’athéisme, Rezaul Karim Siddique, qui succombait aux coups de machettes de ses assassins

I
Le Bangladesh, à l’instar de tous les pays ou régions à majorité musulmane ne peut que générer le plus grand nombre de terroristes assassins d’athées, d’homos, de féministes et de laïcs dans la mesure où le coran n’est pas une religion mais un manifeste sociétal et politique totalitaire dont la diffusion dans notre pays devrait être préfacée de commentaires et d’explications susceptibles d’alerter les jeunes lecteurs sur le caractère raciste et sexiste de ce texte infantile et égoïste

I
En fait vous ne lisez pas ce que j'écris - je critique d'un point de vue athée les textes « sacrés », les positions pris en public soit par des personnalités civiles - religieuses, politiques ou émanant de groupes, de mouvements, de partis ou d'associations - et j'estime que l'actualité fait que je dois prioriser une religion qui est tout ce qu'on veut sauf une religion - ( sans épargner pour autant, quand elles se manifestent, les hiérarchies monothéistes sexistes et homophobes des autres religions )

I
Vous me traitez d’islamophobe, vous avez raison un athée ne peut qu’être islamophobe et fier de l’être, car à la lecture des textes comment se pourrait-il qu’un athée dont la nature le porte à la critique de toutes les idéologies mortifères, athéophobes, sexistes, homophobes et antisémite ne le soit pas - il l’est, pour le moins une fois islamophobe - pour une femme extraordinairement vivante* ( *qui n’est pas sous-servitude ), être islamophobe c’est plutôt deux fois qu’une - et voyez-vous, c’est tellement, tellement naturel pour une femme athée d’être islamophobe que c’est le contraire qui ne le serait pas - donc pour une femme athée être islamophobe plutôt trois fois qu’une ou sans limite – à titre individuel, résolument, je me place du point de vue de toutes les femmes qui chacune dans leur pays critiquent la condition des femmes parce qu’elles le font pour toutes les femmes de la planète - j’imagine que vous êtes tous très satisfaits de mes réponses, donc je vous dis, très sincèrement, à la prochaine - Crab- 27 Avril 2016

I
Suites : Jouir sans se nuire ni nuire à autrui
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/03/jouir-sans-se-nuire-ni-nuire-autrui.html

I
ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/03/07/jouir-sans-se-nuire-ni-nuire-a-autrui-5770462.html


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.