vendredi 20 mai 2016

Jérusalem


 Femmes kurdes

Se substituant aux travaux des historiens ou des chercheurs de plusieurs disciplines, ce machin qu’est devenu l’Unesco dans une symétrie parfaite avec l’ONU réécrit, remodèle l’histoire pour complaire à un monde arabo-musulman qui ne parvient toujours pas à se départir de son fantasme de la terre « territoire sacré » - fantasme comptant parmi les plus pernicieux jamais inventé, ce qui en outre, dans l’actualité, permet aux palestiniens de masquer qu’après les Romains et l’échec de Mahomet devant Jérusalem, les arabo-musulmans néanmoins par la suite parvinrent par la force des armes à occuper, dès la fin du 7e siècle, entièrement la Palestine

I
Naïveté ahurissante, en ces temps là les Juifs et les chrétiens d’Orient avaient accueilli l’islam dans leurs territoires, hors, d’emblée l’intolérance islamiste en fit des sous-citoyens – cela durant, jusqu’à la fin de l’empire ottoman
Le concept de dhimmitude avait été inventé par les musulmans pour faire des populations non-musulmanes des citoyens de deuxième zone, sinon faute de se soumettre de les persécuter, aux fils des temps, au nom d’une religion de « paix et d’amour »

I
La résolution de l'Unesco sur Jérusalem " remodèle l’Histoire en fonction des volontés qui s’affirment aujourd’hui dans ce monde versatile arabo-musulman " revient à nier purement et simplement les racines juives de la ville de Jérusalem

I
Dans notre pays, les racines juives de Jérusalem sont indiscutables, sauf pour bon nombre d’esprits dénaturés à force de refuser de nommer les réalités de notre société - issus pour la plupart des gauches à comportements clientélistes s’efforçant depuis plusieurs décennies, par électoralisme, contre le principe rassembleur de communauté nationale, de cautionner un communautarisme voulu essentiellement par une large majorité d’un électorat qui se déclare musulman
En France ces 20 dernières années, c’est selon « l’élite », le soutien plus ou moins avoué à ce communautarisme musulman n’a fait qu’empirer parallèlement un antisémitisme nourri et exporté par l’antisionisme montant dans la plupart des pays arabo-musulmans, pays frustrés de citoyenneté parce qu’ils se sont montrés, depuis plus de 70 ans, incapables de se rassembler pour construire un grand projet laïque

I
En Europe, le plus affligeant, c’est de voir l’Allemagne participer à vider le Moyen-Orient de ses minorités non-musulmanes en accueillant en masse des réfugiés, non sans ironie " au nom des droits de l’homme "

I
Contre la volonté et le vote de refus de la majorité des françaises et des français, à présent : comment faire pour se débarrasser de cette classe politique qui a entériné l’Europe, la mondialisation, qui plus est tout en rabâchant à longueur de journées qu’il n’en est rien, envisage de signer des accords commerciaux internationaux incompatibles avec notre conception patrimoniale et sanitaire significative de la qualification de nos productions agro-pastorales et j’en passe...?

I

Il fut un temps où l’Égypte avait le sens du ridicule, c’était il y à bien longtemps, vidéo : http://crab.painter.free.fr/videos/L_Egypte_avant_les_islamistes.mp4

I
Pour les djihadistes de l’État islamique, être tué par une femme serait une façon de mourir déshonorante et les exclurait du paradis - revoir la copie, faute d’un hypothétique paradis, c’est ici et maintenant qu’ils n’ont nul part leur place -
Citation " LA PRESSE ": Elle a 19 ans ( en 2014 ), les yeux clairs et perçants. Une pince rouge en forme de fleur retient ses cheveux, mais là s’arrête la coquetterie. Vêtue d’un treillis militaire, des paquets de munitions accrochés à la taille, elle rentre du front. Elle sourit, frondeuse. « J’étais en première ligne. J’en ai tué beaucoup, beaucoup. » - Penaber Judi
Sans oublier le fléau que représente encore les importantes inégalités et les crimes d’honneur, il n’en demeure pas moins que les combattantes kurdes sont le premier rempart contre l’État islamique, et l’ensemble des volontaires femmes et hommes kurdes, chrétiens-syriens et irakiens, syriaques et yézidis ne manquent pas de rappeler " nos jeunes doivent se battre et non rester dans les camps " - suites :


Crab - 20 Mai 2016

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.