samedi 25 juin 2016

Violations des droits des femmes


Christa Stolle
I
Excision ( mutilations génitales des femmes )environ 35.000 femmes sont concernées et 6.000 en sont menacées en Allemagne. En Europe ce sont 180.000 filles menacées et 500.000 touchées
Citation : " C’était difficile pour moi, parce que les professeurs disaient, c’est leur culture. Ce sont leurs rites d’initiations, on ne touche pas à ça !! Pour moi, c’est inconcevable, les cultures peuvent changer. Surtout quand elles nuisent aux femmes. […] En général, le but est de réprimer la sexualité des femmes. On estime que la sexualité des femmes doit-être contrôlée. Les hommes ont-eu cette idée-là il y a des milliers d’années afin de maîtriser la sexualité des femmes. J’ai vu une vidéo sur internet récemment où un imam disait que les femmes devaient se faire exciser. Il a expliqué qu’un clitoris trop grand devait-être raccourci, c’est à dire excisé, sinon la femme aurait trop de pouvoir sexuel, trop de sexualité. Ce que je ressens, c’est de la colère. Une colère face à cette injustice. Une colère face à la violation de droits de la femme dans le monde. " Christa Stolle ( Terre des femmes ) - Source : Square artiste, diffusé sur arte -
Beaucoup de femmes ont dit ( à terre des femmes ) que la mutilation génitale les préparait à leur souffrance de femmes
I
Il fut un temps où je pouvais dire, par exemple : " mais bon sang, on est en 1960 " - à présent je me dis le plus souvent " pourtant, on est en 2016, et les bouffées de délires inspirées ou générées par les religions et les hiérarchies monothéistes sont toujours aussi nuisibles aux femmes et la dignité de tous les êtres humains " - et dans le domaine de la violation des " droits de la femme " et " des droits des femmes ", force est de constater, malgré, en Europe, tous les efforts de préventions assurés, depuis plus de trente ans sans se décourager, par les seules associations de femmes, que l’islam ou le « monde islamique » majoritairement misogyne, monde ou l’on se garde bien d’apprendre aux filles à devenir indépendantes, entre l’excision et le mariage forcé*1 ce monde, cette « civilisation » mérite toujours et toujours la palme de la pire des phallocraties
I
Question : pourquoi nos parlementaires ne prennent pas les mêmes dispositions de lois, mis en place et appliquées par l’administration espagnole pour empêcher la pratique de l’excision sur son territoire, mais aussi par anticipation pour en n-éviter la pratique dans les pays d’origines d’immigrés en contrôlant les fillettes avant le départ et au retour des vacances scolaires ? - Crab
*1: Mariages forcés de très jeunes filles dans les camps de réfugiés en Allemagne
Ahurissant qu’une fille de quatorze ans soit placée chez son mari qui est aussi son tuteur !! - citation : c’est le service de l’enfance qui décide à qui revient la tutelle , si on la confie à l’État ou si son mari sera son tuteur. Le service de l’enfance est souvent débordé, alors le mari obtient la tutelle. Pour nous c’est aberrant... Christa Stolle
I
Question : En France, qui se préoccupe vraiment de mettre fin aux mariages forcés ?
Pendant combien de temps encore, dans notre pays, va-t-on laisser se répandre dans les médias ces sordides appels au respect des cultures ?
Des cultures ou des religions qui constitutionnalise la violation des droits de la femme sont-elles respectables ? Crab - 25 – Juin 2016
I
Suites 1 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/10/excision-2015-suites.html
I
Suite 2 : déroulé d’articles
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=Excision



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.