vendredi 23 septembre 2016

La nudité, le voile et l’entreprise


Assémat : Psyché et Cupidon

I
Correspondance sur la nudité, le voile et l’entreprise
Lettre ouverte aux citoyennes musulmanes « voilées et féministes »
Extraits :
[ … ]
...vous êtes féministes et voilées, j’avoue avoir du mal à comprendre. Parce que le voile, voyez-vous, fait justement partie de ces marqueurs sexués et sexistes que l’ « on » impose aux femmes, et rien qu’à elles
[ … ]
Vous poursuivez en disant que nous ne pouvons pas savoir si le « foulard » est un signe religieux. Là encore, je dois être bien ignorante, mais je reconnais humblement n’avoir jamais rencontré une athée voilée.
[ … ]
Comment, alors, pouvez-vous espérer nous faire oublier que partout dans le monde musulman, le voile est imposé aux femmes par ceux qui ont fait de l’islam une idéologie politique ?
[ … ]
Mesdames, si comme moi, vous voulez lutter pour l’égalité entre les hommes et les femmes – une égalité pleine et entière, inconditionnelle -, ôtez ce voile, car c’est cheveux au vent que des femmes musulmanes, partout dans le monde, affirment avec force et détermination, souvent au péril de leur vie, leur liberté.
[ … ]
Sur la nudité :
Je suis certainement bien ignare, mais j’ai d’ailleurs toujours eu l’impression que la pudeur était un concept utilisé dans l’immense majorité des cas pour normer le comportement des femmes, tandis que les hommes restaient libres de se balader dans les tenues qui leur plaisent, couvrant ou découvrant telle ou telle partie de leur corps en fonction de critères aussi objectifs et asexués que le climat. Et je ne parle évidemment pas ici des organes génitaux, que notre société renvoie de manière somme toute assez égalitaire à la sphère privée, qu’on soit homme ou femme. - Publié sur le site " Femmes sans voile " le 16 septembre 2016 par Nadia Geerts

Le NU, c'est à dire l'animal humain dans sa plus belle robe n’est absolument pas interdit de représentation dans le domaine ou l’espace public : entre-autres, les camps de naturistes sont légaux, le NU ou la nudité sont autorisés dans les Arts ( peinture - sculpture, gravure, architecture, etc. ), le cinéma, parfois dans la danse ( danseurs et danseuses nues ), la photographie et la nudité peut-être décrite " érotiquement " notamment dans le roman, la poésie etc.
Sur le voile, c’est d’abord de rappeler ce qui relève de la laïcité, c’est-à dire le droit de ne pas croire ou croire
Hors, le voile ne relève pas de la religion : avant tout il a pour fonction de essentialiser les hommes au nom d’une fausse pudeur car la pudeur c’est preuve de retenue, hors le port volontaire du voile ou du vêtement islamique n’est rien de plus que l’expression d’une exhibition comptant parmi les plus malsaines, en outre contre la liberté le voile est le marqueur d’une discrimination sexuelle, de l'inégalité femmes-hommes, le porte drapeau moyenâgeux d’un reliquat de patriarcat
Dans les faits, la réalité, les buts sont éternellement inchangés, la religion et plus particulièrement le cancer islamique avec l’idéologisation du corps de la femme n’a pas d’autre véritable enjeu que de tout mettre en œuvre dans notre société pour traquer, chasser, voire éradiquer le sexuel et plus particulièrement interdire le sexe exclusivement aux femmes d’où les bouffées de délires sans cesse renouvelées à propos de la virginité des jeunes filles

Faut-il interdire les signes religieux sur les lieux de travail ?
Plus d’une française ou un français sur deux se déclare sans religion, ce qui ne signifie pas qu'ils sont dépourvus de spiritualité dans la mesure ou la spiritualité c'est la vie de la conscience, en effet, contrairement aux croyants ils existe également de nombreuses façons de vivre, de privilégier la recherche de l’éthique, soit sans se référer au surnaturel, mais ce sont toujours les mêmes qui posent problème, avec cette prétention, en tous lieux, de vouloir imposer leurs convictions : l’idée d’un Dieu à la fois personnel et omnipotent, plus particulièrement leur dieu ;
ce prosélytisme, cet affichage, cet exhibitionnisme se manifeste en tous lieux, au quotidien notamment à travers d'incessants assauts théocratiques contre la laïcité, contre l'enseignement d'une partie des savoirs enseigné dans l'école de la République, autant d'agissement dans le plus grand mépris de la conscience des incroyants, des agnostiques, des déistes ou des autres croyants respectueux des valeurs républicaines
Il est des lieux appropriés, réservés à la pratique des cultes ou chez soi, soit ailleurs que dans le domaine privé de l'entreprise destiné à recevoir tous les citoyens ou citoyennes quelque soient leurs convictions philosophiques ou croyances religieuses
Employés et dirigeants se retrouvent pour participer à l'objectif de développement de l'entreprise et non pour subir le prosélytisme ou les inconvénients de croyances diverses ou variées que des catégories d'individus toujours à la recherche de privilèges veulent imposer pour organiser les horaires, changer les jours travaillés en fonction exclusivement de leurs convictions religieuses

Le prétexte est presque toujours le même, c’est de rappeler qu’il existe des jours fériés pour les chrétiens pour réclamer des jours fériés pour le judaïsme et l’islam en omettent ( au passage ) de proposer des jours féries pour l’athéisme - bien à vous - Crab - 23 Septembre 2016

Suites : Lever l’omerta
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/09/abattage-rituel-lever-lomerta_18.html

ou sur :
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2016/09/21/abattage-rituel-lever-l-omerta-5850605.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.