jeudi 15 décembre 2016

En démocratie - islam est un oxymore


L’écrivaine Djemila Benhabib gagne son procès contre l’École musulmane de Montréal
La Cour suprême du Québec a tranché en faveur de la militante féministe et laïque, dans son procès qui l’oppose à l’École musulmane de Montréal pour diffamation. Auparavant, elle avait déclaré sur les ondes de la radio de Montréal que l’enseignement procuré aux élèves de cette école était de « l’endoctrinement digne d’un camp militaire en Afghanistan ou au Pakistan » .
Son avocat, Maître Marc-André Nadon, évoque là une énième victoire en faveur de la liberté d’expression, d’autant plus que le tribunal estime que l’auteure de Ma vie à contre Coran n’avait pas outrepassé les limites de la liberté d’expression. - Kabylie NEWS
I
On reconnaît la profondeur d’esprit d’une personne de bonne volonté à son rapport à la vérité, à la justice et à la justesse ;
il fallait que ce procès induit par cette école musulmane contre l’écrivaine Djemila Benhabib fut gagné car non seulement il conforte l’idée généreuse que la liberté d’expression est un des cinq piliers de notre démocratie, de notre Culture, de notre Humanité
Il fallait et il faut rappeler, sans relâche, que dans une société démocratique la liberté d’expression ne s’arrête pas là où commence la religion
Les cinq piliers de la démocratie
1. La Laïcité - ( le droit de ne pas croire ou de croire )
2. La liberté d’expression
3. l’Égalité femmes-hommes
4. Le " Droit de la femme " et " les Droits des femmes "
5. l’égalité de Droit pour tous les citoyen-e-s - ( quelques soient leurs sexualités )
 
Gagner ce procès montre, que dans une démocratie islam est un oxymore, et cette énième victoire contre l’obscurantisme n’est pas sans rappeler, en 2007, le procès dit " des caricatures de Mahomet " gagné par Charlie hebdo ;
lors de l’audience, dans une ambiance, de fous rires, le rapport à la vérité, à la justice et à la justesse aura permis, avant tout, dans la mesure où les terroristes font-eux mêmes le lien avec la religion, de ne plus nier qu’un croyant blessé ou se sentant offensé par un athée ne peut en aucun cas se comparer à un athée blessé mortellement par un croyant - CRAB
I
Suites : Point de contrainte en athéisme
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/point-de-contrainte-en-atheisme.html
ou sur :
http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2016/12/14/point-de-contrainte-en-atheisme-5886734.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.