vendredi 6 janvier 2017

Ce mercredi 7 Janvier

Je n’oublie pas les autres victimes
I
Les Charlie n’iront ni au paradis ni en enfer mais-ils seront toujours présent dans la mémoire de tous ceux qui aiment la France, car ils-étaient et restent la France
I
Citation : Autour de la grande table rectangulaire sont assis, de gauche à droite à partir du seuil de la porte : Charb, Riss, Fabrice Nicolino, Bernard Maris, Philippe Lançon, Honoré, Coco, Tignous, Cabu, Elsa Cayat, Wolinski, Sigolène Vinson et Laurent Léger. L’invité, Michel Renaud, est assis sur une chaise dans un coin de la pièce. Luz et Catherine Meurisse, une autre dessinatrice sont en retard. Zineb El Rhazoui, la jeune reporter, est en vacances au Maroc, Gérard Biard, le rédacteur en chef, à Londres. Antonio Fischetti, le journaliste scientifique, assiste à l’enterrement de sa tante en province. Quant à Willem, il goûte peu les conférences de rédaction.
Charb, comme toujours, enchaîne les jeux de mots et griffonne sur les feuilles du chemin de fer. « Il dessinait tout le temps, raconte Sigolène Vinson en esquissant un sourire. Ses feuilles de chemin de fer étaient géniales. J’admirais son sens du détournement. Tous ses dessins traduisaient instantanément nos échanges autour de la table. » - Extrait d’un article publié par Le Monde daté du 13/0/2015
I
Les principales raisons qui ont permis d’importer en France le terrorisme islamique ainsi que des idéologies*1 sacralisées prônant, ( *1 : coran et charia ), dont pour le principal l’abaissement du statut des femmes, ont pour début la mise en œuvre terroriste de l’islamisme en Algérie à partir du début des années 90, bon nombre de médias, une grande partie de la gauche et certains comptant parmi les intellectuel-elle-s sous-infuence islamique ou encore impacté-e-s par les idéaux des chantres du multiculturel ont préféré soutenir les islamistes au nom de la « liberté d’expression » plutôt que les démocrates qui résistaient et se faisaient assassiner : en Algérie près de 100 journalistes furent liquidés une balle dans la tête, après que les plus illustres de ses artistes aient subi le même sort, du romancier Tahar Djaout au dramaturge Abdelkader Alloula. Et ces médias ont récidivé récemment avec l’Égypte lorsque l’armée a décidé de mettre hors d’état de nuire les Frères musulmans
Aussi parce que ces pseudos élites ont fait d’individus comme Tariq Ramadan, le chantre des Frères musulmans, la vedette de tous les plateaux de TV, sans manquer une seule occasion attentat après attentat terroriste de gommer toute référence à l’islam, quand nous savons que la volonté de conquête du monde par les islamistes ( l’oumma ), dans les faits, se manifeste sous la forme d’assauts théocratiques multiformes contre la laïcité
I
Le mal : est-ce la critique ou la censure ?
Sans autres objets que de fragmenter l'occident, d'attenter à la liberté, les idéologies du différencialisme sont le cache-sexe du multiculturalisme ou du communautarisme, et sont essentiellement soutenues par des idéologues aveuglés par le relativisme culturel condescendant envers les étrangers

Pour ma part, j’ai ce souvenir horrifiant de madame Mitterrand accusant d’ethnocentrisme madame Élisabeth Badinter parce qu’elle réclamait une loi d’interdiction des voiles*2 islamiques marqueurs de l’inégalité entre femmes et entre femmes et hommes, signant ainsi le début de la lâcheté d’une gauche qui depuis ce moment d’inversion des valeurs démocratiques par la femme du Président bafoue la laïcité, les droits de l’homme et les valeurs démocratiques sous le regard attendri d’une bonne partie des droites et des centres les plus réactionnaires
*2, citation : le voile n’est pas-une obligation coranique. ....il cherche à différencier les femmes « pudique et pieuses » des femmes occidentales « décadentes ». il fait de la femme un objet impur devant se cacher, tandis que l’homme est libre de son habillement. Waleed Al-husseini
L’islam est compatible avec la démocratie nous dit-on, alors s’il en-est-ainsi, dans ce cas ce sont les musulmans non sécularisés qui ne le sont pas
Dans notre pays, le droit à la différence n’autorise pas ( en-aucun cas ) un groupe de population de faire de la femme un objet politique ni socialement ou culturellement d’abaisser du statut des femmes imposé par tous les régimes autocratiques musulmans ;
la pratique des mariages forcés, l’excision ou interdire la liberté de conscience ( dont le droit de ne pas croire associé à toutes les libertés individuelles ), au même titre que l’homophobie et l’antisémitisme ne sont pas-acceptables dans une démocratie
I
Certains clament*3 que l’islam est compatible avec les droits de l’Homme et du citoyen, dans ce cas ce sont les musulmans qui ne le sont pas et se voient, ce qui est le comble du déni de la citoyenneté, soutenus ou adoubés par une poignée de pseudo féministes quand ce n’est pas par ce qui reste encore de chrétiens peu chrétiens
*3 : certains d’entre-eux n’ont même pas lu ni le coran ni la charia – et ceux qui l’ont lu sans dénoncer ni condamner au même titre que " Mein Kampf " ces deux documents racistes sont à ranger dans les affidés totalitaires, les islamo-fascistes ou encore parmi les islamo-gauchistes
Il faut en finir avec l’hypocrisie, sinon on n’en finira jamais avec le terrorisme islamique aussi longtemps que l’on-expliquera pas correctement aux enfants et aux jeunes gens ( y compris aux-enfants des-autres confessions monothéistes ) que la mort est-absence de sensation, ce qui signifie et permet de comprendre qu’il n’y a rien après la mort, qu’il n’y a pas d’arrière mondes - que parler de paradis ou d’enfer relève de fables de très mauvais goût qui ne cessent d’encourager la guerre livrée, sous différentes formes anti-citoyennes ou militaires, aux mécréants occidentaux au nom d’Allah - il existe tellement, tellement de magnifiques-histoires à raconter aux-enfants sans faire référence à je ne sais quelles bondieuseries plus-incongrues les-unes que les-autres - c’est dans ses programmes scolaires à l’Éducation Nationale de donner l’exemple au cessant d’enseigner le fait religieux sans-enseigner en contrepartie le fait athée- CRAB
I
Suites : déroulé d’articles
I
Suites 2 : Les Prisons d'Allah
I
Suites 3 : Déradicalisation
Je ne vais pas m’étendre sur l’action entreprise par Dounia Bouzar qui se fait passer pour une spécialiste de la déradicalisation, qu’en tant que lanceur d’alertes je n’ai jamais prise au sérieux car de toute sa vie elle n’a jamais rencontré un seul athée
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/10/deradicalisation.html
I
Apparté : hier soir, ( 6 Janvier ), sur France 3, un immense et sublime fauteuil d’orchestre animé par l’excellente, généreuse et très cultivée Anne Sinclair, et c’est bien ce qui fait la différence - ne pas se priver d’un replay...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.