mercredi 15 février 2017

Présumés innocents - 2017


Avant-hier ( 13 Février 2017 ), il était particulièrement bienvenu, que " Stupéfiant ", diffusée sur la chaîne F 2, ait choisi pour sujet d’évoquer, plutôt de rappeler les souffrances endurées, subies pendant onze ans par l’ancien directeur des musées de Bordeaux à cause des poursuites engagées contre lui par des pudibonds autoproclamés protecteurs de l’enfance sous l’enseigne " La Mouette "
Heureusement, notre pays n’est ni l’Amérique de Trump, ni le Canada de Trudeau ni ne compte parmi les pays dominés par des musulmans indisposés à défendre la liberté, mais la France laïque où la liberté d’expression et la création artistique priment sur la « morale » infantile, égoïste ou d’un simplisme à toute épreuve prônée, déclinée par les religions du monothéisme et leurs hiérarchies ;
dans notre pays, au bout de compte, nous savons nous défaire, grâce à l’indépendance de la Justice se référant à nos lois et à une jurisprudence humanisant avérée, de toutes les tentatives de censures qui sont dues aux affidés des moralines religieuses ou autres obsédés asexués de plus-ou moins de proximité avec les religions
[ Citation : En 2011, la justice a sifflé la fin de partie. Les organisateurs de l’exposition bordelaise " Présumés innocents " n’auront pas à subir un procès pour diffusion d’images pornographiques de mineurs. La cour de cassation a tranché mercredi, confirmant une décision rendue il y a un an par la cour d’appel de Bordeaux – Extrait de presse ]
Henry-Claude Cousseau, alors directeur du Centre d’art contemporain (CAPC) et les commissaires de l’exposition, Marie-Claude Bernadac et Stéphanie Moisdon, il faut imaginer la souffrance ressentie par ces personnes qui ont patienté durant onze années avant d’être déclarées non-coupables - à cause d’une association, sorte de ligue de vertu digne des périodes les plus sombres de l’histoire de l’obscurantisme ou de la pudibonderie
I
Vidéo, extrait :
http://blvids.free.fr/Presumes_innocents.mp4
I
Pourquoi à nouveau six-ans plus tard parler de cette pénible affaire ainsi que tant d’autres de la même forme et substance qui en réalité, au nom de la défense de la famille nucléaire, ne cessent de polluer notre société pour opposer à la raison et à la création artistique les « brillantes » chimères qu’inspire la maladie d’illusions à un monde associatif qui dans bon nombre de domaines ne représente pratiquement que quelques dizaines personnes ? ( et qui plus-est souvent reçu à l’Élysée par nos gouvernants successifs )
Toutes les raisons du monde d’attirer l’attention sur cette affaire car depuis le début de la campagne à la présidence de la république il n’est pas vain d’observer que les candidats issus des gauches et des droites à qui peut le plus de ponctuer d’appels au respect*1 lors de chacune de leurs interventions en public, mais-en se gardant bien de ne pas dépasser le cadre étroit de l’annonce
*1 - de qui, de quoi ou par rapport à quoi ? - CRAB
I
Suites : Présumés innocents ( en 2011 )
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2011/03/02/0-2011-presumes-innocents1.html
I
Suite 1 : l'artiste Déborah de Robertis relaxée
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/02/censure-2016-2017.html
I
Suites 2 : La catharsis
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2016/12/la-catharsis.html
I
Suites 3 : Lectures comparées
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/05/lectures-comparees_10.html
I
Suites 4 : L’athéisme à l’école - Chapitre n°1
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/latheisme-lecole-chapitre-n1.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.