vendredi 24 novembre 2017

Le meilleur des mondes monde à l’envers


Le meilleur des mondes est islamique [ ? ]
" Il est à noter ici que nombreuses sont les femmes qui finissent, lors d'une scène conjugale, par sombrer dans l'hystérie. Par conséquent, l'expression « frappez-les » signifie donner une tape légère sur le corps, sans aucune violence et comme dernier recours. Précisons que la « tape légère » est le terme que l'on trouve dans tous les ouvrages de tafsîr (explication du Coran) et cela, quelle que soit la date de leur rédaction.
Cette mesure décrite plus précisément dans le tafsîr comme étant une petite tape sur le corps est en fait une mesure plus symbolique que punitive. La loi musulmane précise qu'y recourir est exceptionnel et est soumis à des restrictions claires. Il est bien entendu que s'agissant d'une petite tape, elle ne doit en aucun cas être sévère au point de causer des blessures ou même laisser une marque sur le corps " (Asma Lamrabet, Musulmane tout simplement. Préface de Tariq Ramadan. Tawhid p.72-73)

La raison commande de rappeler à l’encontre de ce sexisme des plus obscurantistes que dans le coran aucune " petite tape " n’est prescrite par Allah pour enjoindre aux femmes de symboliquement sanctionner les hommes qui au sortir d’une crise conjugale finissent par sombrer dans l’hystérie mais pour les islamo-gauchistes, faire part de cette lacune divine relève d’un féminisme blanc le plus abjecte, sous-entendu nov-raciste - ( la suite sur le lien de redirection " Les diktats musulmans " en bas de page...)

La « complémentarité entre l’homme et la femme » et rejetant le terme d’« égalité », c’est ce qui caractérise depuis sa création l’islam, une définition « sacrée » qui ne fait plus parti du vocabulaire des chefs des autres hiérarchies monothéistes ( du moins sur la place publique ), et c’est toujours ça de gagné...
Houria Bouteldja qui déclarait : « J’appartiens à ma famille, à mon clan, à ma race, à mon quartier, à l’islam, à l’Algérie ». - c’est ce qui s’appelle « vivre » sous le regard des autres – donc sous-servitudes

Critiquer le conservatisme, sexisme, lesbophobie/homophobie des religions est progressiste et c’est le propre de l’action des féministes universalistes et laïques qui combattent, au quotidien, la perversité du relativisme culturel - sans condescendance vis-à-vis de personnes issues d’une autre culture/religion souvent, pour beaucoup, incapables de savoir ce qu’émancipation ou liberté veut dire

Mais nest pas féministe qui veut, cependant à présent tout va très bien dans le meilleur des mondes médiapartisé, le ouistiti moustachu peut passer le plus obscur de son temps à jouer le vierge effarouché puisqu’il a désormais " La gloire de Caroline De Haas " qui compte parmi les soutiens pétitionnaires de Médiapart ou d’Edwy Plenel contre Charlie ou encore plus particulièrement contre l’édito de Riss

Le féminisme ne se fragmente pas sous peine de s’éteindre
Mais, les personnes quelque peu averties verront sans surprise figurer sur la nov-affiche rouge la militante pseudo féministe Caroline De Haas, la porte parole, en exercice, d’un féminisme qui compte parmi les plus crétinisés, suite :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/edwy-plenel-un-cas-de-genre.html

Suite 2 : Nov-antisémitisme
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/nov-antisemitisme.html

Suite 3 : L’édito de Riss
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/images-de-lislam-et-des-islamistes.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.