samedi 23 décembre 2017

Laïcité " entaché "



Aurélien Taché

Le président Macron n’a reçu aucun des représentants de l’athéisme ni aucun représentant des associations laïques ?
60 % de nos compatriotes sont sans religions, c’est tout l’art de les prendre pour des andouilles, de les traiter avec le plus grand mépris quand le président Emmanuel Macron reçoit jeudi dernier ( 21 décembre ) à l’Élysée les représentants des cultes ( catholique, protestante, orthodoxe, musulmane, juive et bouddhiste ), devant lesquels il a affirmé que la « République est laïque » mais « non la société », et s’est dit « vigilant » face au risque d’une « radicalisation de la laïcité », ont indiqué à l’AFP deux d’entre eux.
La société n’est pas que religieuse puisque 60 % de nos compatriotes sont sans religion, et c’est se moquer du monde de remettre sur le tapis l’enseignement laïque des faits religieux sans prévoir en contrepartie l’enseignement laïque du fait athéeest-ce ainsi que le président Macron entend lutter contre les discriminations ou le sectarisme ?


Il ne risque pas d’être contredit par une gauche inexistante qui n’avait, au pouvoir, jamais cessé de trahir la laïcité, ni par une droite rétrograde que, dans l’actualité, représente Aurélien Taché, député LREM qui déclare à qui veut bien l’entendre : “ Certains confondent aujourd’hui laïcité et athéisme militant ”
- mais lui que sait-il au juste de la laïcité sans adjectif définie par la loi de 1905 ?
Il ne se soucie guère de la rétablir ou de la faire respecter ( suite 1 ) car suivant les « bonnes manières » en usages dans la classe politique habituée à nier les réalités de notre société, il s’essaie, à titre personnel, à faire passer les athées pour des crétins - hors, que sait-il au juste de l’athéisme ? Rien,
mais inutile de s’étendre, pour, sur le champ, s’intéresser à une loi qui clairement ne privilégie ni les philosophies de l’athéisme ni les idéaux des religions du monothéisme ( et autres ) pour que prédomine sur les convictions intimes des uns et des autres la loi commune de l’État de Droit susceptible de garantir la liberté de la pensée et le principe du débat contradictoire - CRAB

Suite 1 : Le bouffon de la République
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/11/le-bouffon-de-la-republique.html


Suite 2 : Observatoire de la laïcité

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2013/09/observatoire-de-la-laicite.html


Suite 3 : Contre les assauts théocratiques - suite 2

http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/12/contre-les-assauts-theocratiques-suite-2.html

Déroulé d’articles :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/search?q=La%C3%AFcit%C3%A9



5 commentaires:

  1. Les accompagnants des sorties scolaires qui, au même titre que les enseignants, participent à l’exécution de ce service public doivent être [eux aussi] soumis à la neutralité religieuse

    RépondreSupprimer
  2. Les personnes laïques sont presque systématiquement accusées de « racisme » ou de « faire le jeu de l’extrême droite ». La laïcité serait-elle un tabou ?
    Citation : " En tant que féministe, je considère que la laïcité est un principe émancipateur essentiel même si certains à l’extrême droite s’en emparent par xénophobie (et le déforment), et d’autres le rejettent (au nom de l’antiracisme) car ils font de leur religion un porte-drapeau identitaire. La notion d’ « islamophobie » est un piège, je n’accepte pas l’assimilation qui est faite entre le racisme et la critique de l’Islam. J’ai le droit et même le devoir de critiquer toutes les religions dès lors qu’elles sont hostiles à la libération des femmes. Les religions monothéistes se référent en effet à des textes sacrés considérés comme l’expression directe des paroles de Dieu ou comme leur retranscription à plusieurs voix (masculines). Résultat, elles ont figé dans le marbre un moment de l’histoire de l’humanité. Toutes affirment une hiérarchie entre les hommes et les femmes et confinent la sexualité des femmes à sa fonction reproductrice au nom de la complémentarité biologique entre les sexes. D’où l’importance de faire en sorte que les lois échappent à l’influence des religions. Certes, on nous dira que plusieurs interprétations sont possibles, mais en attendant que tous les croyants se mettent d’accord et que les savants aient extrait des textes sacrés les mauvaises interprétations, mieux vaut s’en prémunir en les conservant à distance." - Anne Sugier

    RépondreSupprimer
  3. La société de demain doit être celle d’une réelle mixité entre des individus qui ne seront plus formatés selon les stéréotypes féminins/masculins ni enfermés dans des caricatures identitaires. Nos différences sont vraiment lilliputiennes au regard de ce qui nous rassemble, c’est pourquoi nos droits doivent être universels. Anne Sugier
    .
    Décidément certains d’entre-vous ne supportent pas les faits de société ou politiques, ne vous en déplaise, la laïcité c’est faire prédominer la loi commune sur les croyances religieuses à condition que les pouvoirs publics la respecte et la fasse respecter, ce n’est pas le cas
    La loi commune n’a pas pour objet de supporter le sexisme, l’athéophobie, l’homophobie, le sectarisme ou la xénophobie qui caractérise à des degrés divers chacune des religions du monothéisme - CRAB

    RépondreSupprimer
  4. Crétinerie sans frontière : sur CNews ce matin ( 26 décembre entre 9 et 10 heures ) , Pascal Praud avec ses gros sabots déclare: " À Venise, quand je vois des touristes entrer en short dans les églises, moi je les sorts " - sommes-nous toujours en France ?
    .
    Puis de parler du voile islamique comme d’un signe ostensible religieux ce qu’il n’est pas – car les voiles islamiques ne sont pas des signes ostensibles religieux, mais les marqueurs de l'abaissement du statut des femmes ou le pire des signes d'infériorisation des femmes

    RépondreSupprimer
  5. À l’adresse de F.... G....e : Votre remarque est juste - en effet pour moi, tous les militantismes y compris le militantisme féministe ont une face sombre, donc contre-productive, c’est la raison pour laquelle j’apprécie hautement les personnes " pas que féministes ", ce qui suppose un féminisme démocratique, donc universel

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.