mercredi 31 janvier 2018

Le cannibalisme à l’épreuve du temps


Rien de bien nouveau sous le soleil


R....e S.....n, vous m’avez demandé, quelle différence faites-vous entre un athée chrétien et un athée libertaire ?
Un athée chrétien *1 est un athée qui s'il n'est plus croyant reste néanmoins impacté par les '' valeurs '' dites chrétiennes - un athée libertaire est la plupart du temps éduqué en dehors des religions et vit plutôt dans un environnement social où la pensée critique est bien ancrée
*1 - par exemple, Michel Onfray est un athée chrétien – dans son village natal, il a notamment été enfant de chœur - certes, je vous l’accorde, « un petit croyant » pas vraiment très convaincu...
Néanmoins, c'est un plus difficile pour l'athée chrétien Michel Onfray de comprendre qu'une majorité athée libertaire parmi nos compatriotes sans religion ne nie pas le progrès social et au demeurant font plutôt preuve d'un optimisme lucide
Suite : Les textes malveillants
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/ni-dieu-ni-maitre.html



1 commentaire:

  1. Le matérialisme c'est accepter l'immanence, le monde réel, et partant de là, de se livrer à la recherche permanente de l'éthique – donc l’athéisme n’a rien n' à voir : ni avec le stalinisme ni au-delà de l'offre et de la demande avec les dérives libérales de toutes natures

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.