mercredi 24 janvier 2018

Le féminisme heureux


Marceline Loridan-Ivens et Simone Veil

Aux antipodes du féminisme porcin
Le « féminisme victimaire » est au féminisme universel ce que la pudibonderie est au sexuel dans la société
Depuis la nuit des temps, incandescentes, lumineuses, les femmes indépendantes ont transgressé tous les tabous sans jamais enseigner la liberté par l’écrit ou la parole ni autrement que par leur façon d’être – CRAB

Citation : C'est une toute petite femme très rousse, très maigre, de bientôt 90 ans, qui ne voit plus guère, mais demeure une boule de volonté, d'appétit de vivre, de parler cru et de drôlerie. - Anne Sinclair

 
Marceline Loridan-Ivens, déportée à 15 ans

Citation : La vie est à la fois brève et longue. Plus longue qu’on ne le pense, moins qu’elle ne devrait l’être. Cela représente beaucoup d’amours de toutes sortes. Je les raconte, et je raconte aussi ce que c’est d’aimer et de se laisser aimer, y compris physiquement,... - Marceline Loridan-Ivens - Vidéo : " Liberté d’esprit "

http://crab.painter.free.fr/videos/Marceline_Loridan-Ivens.mp4

Notes :
http://crab.painter.free.fr/textes/LA_LETTRE_D_ANNE_SINCLAIR.pdf

Suite : Ni patriarcat - ni pudibonderie
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/01/ni-patriarcat-ni-pudibonderie.html



3 commentaires:

  1. Féminisme Laïque Universaliste
    La société de demain doit être celle d’une réelle mixité entre des individus qui ne seront plus formatés selon les stéréotypes féminins/masculins ni enfermés dans des caricatures identitaires. Nos différences sont vraiment lilliputiennes au regard de ce qui nous rassemble, c’est pourquoi nos droits doivent être universels.
    Suite : Annie Sugier
    https://espritl.wordpress.com/2017/12/20/annie-sugier-luniversalite-ne-serait-elle-illegitime-et-occidentale-que-quand-elle-sapplique-aux-femmes/

    RépondreSupprimer
  2. À l’attention de S....e V...n, désolé de vous décevoir, mais pour moi Marceline Loridan-Ivens, est une vraie féministe, pas que féministe.

    RépondreSupprimer
  3. Les femmes ne sont pas de petites choses fragiles, déportée à Auschwitz-Birkenau Marceline Loridan-Ivens née Rosenberg avait choisi de jeûner pour montrer aux nazies qu’elle n’était pas un bibelot, une petite parisienne ( de m...e ) mais une personne.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.