samedi 6 janvier 2018

Opéra et féminisme


Ci-dessus en 2009, la talentueuse mise en scène de Carmen par Emma Dante – Direction Daniel Barenboïm

Crétinerie sans frontière
2018 - Contre les violences faites aux femmes, Carmen tue Don José à l'opéra de Florence
Le metteur en scène Leo Muscato a réécrit la fin du célèbre opéra, pour que le public n'applaudisse pas le meurtre d'une femme. - " Il est inconcevable qu'on applaudisse le meurtre " d'une femme, dit-il. - Fin de citation
Imaginer, ne serait-ce qu’un instant, que les lyricomanes applaudissent le meurtre d’une femme, c’est vraiment, vraiment prendre les gens pour des cons - CRAB

Si ce grand « féministe » à besoin d’un texte féministe, je me permets de lui proposer de mettre en scène l’histoire de l’éblouissante Salomé
Salomé ( ça arrive - personne n'est parfait ) aimait sa mère - sur le fond, en tant que femme, elle avait-eu entièrement raison de demander la …. Suite : Salomé


Suite 2 : [ … ce qui restera une des meilleures interprétations et surtout peut-être la meilleure mise en scène du plus beau fleuron de notre culture …. ] Carmen
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/grand-art/

Suite 3 : Et Mozart créa la femme
[ Ce que j’aime chez Mozart et Da Ponte, c’est qu’ils montrent les femmes et les hommes telles et tels qu'ils sont ]
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/12/et-mozart-crea-la-femme.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.