lundi 7 mai 2018

Metropolis le déclin


Vivre selon sa nature
" Ce n'est pas parce que nous avons peur que nous n'osons pas ; c'est parce que nous n'osons pas que nous avons peur ". Sénèque
 
Phèdre et Hippolyte

De l’homme au monstre
" La Phèdre de Sénèque est la tragédie d'un impossible ailleurs. Au prologue Hippolyte danse son rêve de chasseur sauvage ; s'il succédait à son père il ferait de l'attique un territoire de chasse d'où serait bannie toute civilisation." - Florence Dupont

Tant notre esprit esclave en son obscurité
Ressemble au vieux captif qu'on met en liberté ;
A force d'habiter l'ombre fétide et noire,
Des splendeurs du soleil il n'a plus la mémoire.
Sa prison exiguë est un monde à ses yeux.
Reboul - L'esprit et les sens -

Les subtilités de l’école, discriminations pour racisme ou racismes ?
Dans les enseignements à l’École, sous le couvert de lutter contre les discriminations consistent à masquer aux écoliers un racisme majeur, c’est à dire plus exactement, depuis une bonne vingtaine d’années, un antisémitisme ravageur - cette « philosophie » a pour conséquence de faire accroire cette idée dans l’esprit des enfants que finalement le racisme est exclusivement le fait du blanc et ce en dehors de toute considération car dans la réalité ( si tant soit peu comique ) il n’existe que des individus à la peau plus ou moins claire mais aucun de couleur blanc ou noir – bizarre – bizarre...la nature - suis-je blanc comme la couleur de ce papier ou noir ainsi que la couleurs des caractères de l’écrit ?
En Afrique équatoriale le gabonais a la peau légèrement plus claire que le tchadien, mais nettement plus foncée que la peau de l’esclavagiste touareg nomade au sud du Sahel ou de l’africain des bordures de la méditerranée graduellement plus claire glissant du caramel dur au caramel mou...ect...ect... pour remonter jusque dans le 9_3 où rayonne l’honorifique Metropolis garante de la charia avec son très fréquenté siège institutionnel implanté Boulevard de la Lapidation...bon passons...

Une nouvelle forme de censure et de propagande qui ne dit pas son nom
Dans l’actualité, l’école contribue à masquer que le racisme ou l’antisémitisme qui était, dans notre pays, en voie d’extinction est désormais dû à une majorité formatée issue des milieux musulmans constituant une population antisémite fortement soutenue par des mouvements islamo-gauchistes pro-palestiniens, appuyée comble de la bêtise par quelques idéologues du genre Obono égérie d’un féminisme racialisé anti-universel, au surplus épaulée par des associations d’escrocs qui recherchent par tous les moyens en usant du concept « d’islamophobie » à faire passer la critique de la religion pour une « offense »

La liberté, qui n’ose la vouloir n’ose la mériter, vos enfants seront-ils les « victimes juives » de demain ?
La liberté qui s’inscrit sur les registres publics n’est qu’une chimère, il est urgent de casser ce miroir de dupes reflétant le décalage sidérant, effroyable entre la classe politique, les responsables platoniciens des programmes scolaires de l’Éducation Nationale et nos compatriotes majoritairement sans religion essentiellement préoccupés par la recherche permanente de l’éthique pour construire une société réellement égalitaire où lincivilisé séparatisme sexuel n’a pas droit de cité

La culture l’expression de la liberté, de l’indépendance d’esprit pourrait s’en aller à notre insu car aujourd'hui, à défaut de motif, une bonne partie de « l’élite » ment par habitude et les politiciens par électoralisme, aussi prenez garde, discutez avec vos enfants quand ils rentrent le soir de l’école car dans l’avenir certaines populations des enfants d’aujourd’hui pourraient être les victimes de demain car vous ne pouvez ignorer que l’islam est une religion de l’irresponsabilité dictant ce qui est ou n’est pas permisune idéologie qui entend concrétiser la disqualification de tout jugement individuel pour introniser une société privée de libertés individuelles, sans humanité, en un mot musulmane - CRAB

Suite : Antisémitisme - un silence assourdissant
https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/05/antisemitisme-un-silence-assourdissant.html

Suite 2 : " foi ", " spiritualité " et " religion "
https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/04/foi-spiritualite-et-religion.html

Suite 3 : Antisémitisme en 2018
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/04/antisemitisme-en-2018.html



8 commentaires:

  1. Axiome de Solon. « Un jour que Marc Aurèle sortait de son palais, un philosophe, Lucius, lui demanda pour quelle affaire il sortait. Il est beau de s'instruire, répondit l'empereur; même quand on est vieux. Je vais chez le philosophe Sextus, pour y apprendre ce que je ne sais pas encore. — O Jupiter! s'écrie Lucius, heureux les Romains dont l'empereur, au déclin de son âge, ne dédaigne pas de s'instruire encore et se rend à l'école, comme un enfant, des tablettes pendues à sa ceinture! » (Philostrate.)

    RépondreSupprimer
  2. Légitimer « l’islamophobie »
    Les enseignants régulant au quotidien les conflits entre élèves d’origine gitane et maghrébine, ceux dont les collégiens subissent le racisme anti-blanc décrit par Tarik Yildiz et bien sûr ceux confrontés à l’antisémitisme n’ont qu’à circuler, il n’y a rien à voir.

    RépondreSupprimer
  3. Piqûre de rappel : WALLÂDA DE CORDOUE (de); et de l'Anté-islam...
    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2009/07/04/ante-islam.html

    RépondreSupprimer
  4. Sexisme musulman indécrottable : A l’issue de la réunion annuelle de l’Association internationale du transport aérien (IATA), Akbar Al-Baker a déclaré que sa compagnie devait « être dirigée par un homme, parce que c’est un poste très exigeant ».
    .
    L'islam générera le terrorisme et l’inégalité femmes-hommes aussi longtemps qu’il n’existera pas une relation privée entre le musulman et son Dieu, et non pas une relation de groupe comme c’est le cas de nos jours.

    RépondreSupprimer
  5. Liberté de conscience : Le principe du débat contradictoire ne s'arrête pas là où commence la religion, ce principe caractérise la civilisation. La critique oui, la censure jamais, le délit ou le crime c'est en France l'affaire de la Justice.
    .
    Les religions sont des Fake news d’un autre temps – la religion c’est aussi clonage des esprits – Est-ce qu’une loi permettrait l’interdiction de ces fausses révélations et la poursuite en Justice des colporteurs de ces rumeurs sans fondements ? - CRAB.
    " Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " Friedrich Nietzsche

    RépondreSupprimer
  6. Sur Facebook :
    Claude Bouvard 
    " Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. " Friedrich Nietzsche
    Pour l’islamisme, toute femme qui ne rentre pas dans le moule sacralisé par la religion mahométane est un être inférieur ou une prostituée.
    Liberté de conscience : Le principe du débat contradictoire ne s'arrête pas là où commence la religion, ce principe caractérise la civilisation. La critique oui, la censure jamais, le délit ou le crime c'est en France l'affaire de la Justice.

    Lolo Gado 
    Comme la « justice » n’a pas plus d’indépendance que la presse, permettez- moi d’en douter.😉

    Claude Bouvard Lolo Gado 
    Ce n'est pas ce que j'observe puisque Charlie a gagné tous ses procès chaque fois que l'inquisition musulmane a tenté de le ballonner.

    RépondreSupprimer
  7. Bataclan - pas-Bataclan. Les anti-laïques du genre Médine ont de toutes façons perdus la partie - Ce n’est pas la civilisation qui meurt mais les mortifères religions.
    En occident prédomine la joie de vivre et non la religion – c’est plus particulièrement vrai en France car 63% des français sont sans religion et 64% des 16 à 29 ans se déclarent non-croyants.

    RépondreSupprimer
  8. « des figures comme Richard Dawkins, Christopher Hitchens, ou même Michel Onfray en France, ont popularisé une vision non religieuse de la vie ».

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.