jeudi 24 mai 2018

Traitement de l’islam dit radical par certains des médias


« C’est pas seulement ma voix qui chante, c’est d’autres voix, une foule de voix d’aujourd’hui et d’autrefois » - Jacques Prévert -
 
Qui défie le temps...
Au regard du temps qui passent, je n’ai nulle raison de ne pas me défier d’une presse victimiste toujours appliquée à faire des bourreaux des victimes ou sans explicitement le dire des héros de la banlieue

En milieux islamisés les institutions de la République sans cesse visées
Sous effet d’hystérésis, le traitement de l’actualité par des journalistes dont la carte de presse ne fait pas pour autant le journaliste, laisse paraître un comportement d’idéologue fortement marqué par l’absence d’éthique, finalement très militant car dans la plus parfaite mauvaise foi pour s’assurer un lectorat compatible islamophile ( ainsi donc, quasi captif ) se distingue d’un accompagnement par omission chaque fois que des faits de violences interviennent dans l’enceinte d’un lycée*1, notamment en Seine-Saints-Denis où parfois 99% des jeunes filles porte le voile presque intégral alors que les non-musulmans sont extrêmement minoritaires
*1- Saint-Denis: scènes de la vie (barbare) ordinaire
Lycée Suger - « Échauffourées » selon Le Parisien, « incidents » pour Libération

Islamisation insidieuse de l’espace public ?
Hors nul ne peut ignorer qu’un environnement islamisé où domine une bigoterie patriarcale génère le terrorisme ( djihadistes musulmans ), mais il semblerait que cela ne vient pas à l’esprit de certains de « nos distingués journalistes »
" Libération " n’échappe pas à la règle dans sa manière agitée ou déliquescente de pratiquer l’actualité, notamment s’il s’agit du terrorisme ou de l’inquisition musulmane car ce journal ( « de gauche » - rire -) peut être considéré comme le porte drapeau de tous les chantres du déni des réalités de notre société se distingue par méthodiquement rendre compte par le biais d’une interprétation détournée des faits de violences barbare ou encore des assauts théocratique contre la laïcité ou les libertés individuelles propres à la démocratie observées au sein des institutions républicaines

La citoyenneté et l’homme doivent se confondre et ne faire qu’un, c’est vrai mais pas pour tout le monde
" Libération " ne manque pas de s’intéresser au terroriste musulman décrit « gentil », « timide », « sympathique » et rien selon ses voisins ou amis ne semblait le prédisposer à tuer des innocents avec un couteau de cuisine, ainsi la messe est dite - *2
Hors, ce qui marque ce type de « reportage » aux antipodes d’une enquête d’investigation, c’est bien évidemment l’absence d’aucune prise de recul critique, pourtant normalement et éminemment une qualité journalistique, d’interroger le fait
Mais, la grande majorité de nos compatriotes ne sont pas dupes, ils se rendent parfaitement comptent sur le fond des omissions accumulées, à la petite semaine, chaque fois que des journaux tels " Libération " font ressortir ce type de portraits aux sujets de terroristes, sans faire le travail journalistique d’en interroger le sens car ils ont compris depuis longtemps que l’absence de culture au profit des religiosités installées par le biais du communautarisme contribue, jour après jour, à déstructurer le lien socialles ennemis de la liberté le savent parfaitement - CRAB
*2 - Attentat perpétré à Paris le samedi 12 mai 2018 par un terroriste musulman

Suites : Islam - Circulez, il n’y a rien à voir
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/04/islam-circulez-il-ny-rien-voir.html




6 commentaires:

  1. Ne plus nommer la réalité...
    Hors, on ne peut changer la signification du voile - sans rapport avec la croyance en une divinité ou la religion il est le pire des signes de l'infériorisation des femmes ou encore le symbole de l'abaissement du statut des femmes – non seulement le voile est le porte drapeau du séparatisme, en outre il conforte ou maintien la notion d'inégalité entre femmes et d'inégalité entre femmes et hommes
    D’autre part, affirmer que l'on est à la fois pour les droits des femmes et porter ce signe ostensible ( le voile ) reconnu partout comme tel de la soumission de la femme à l'homme, mais aussi parce que les femmes sont considérées comme impudiques, ça, ce n'est servir ni sa foi ni son engagement
    On est là dans le crétinisme le plus absolu et le plus destructeur de tout ce qui nous est commun - Claude Bouvard ( CRAB )

    RépondreSupprimer
  2. ...les '' progressistes '' n'ont cessés de trahir la laïcité et les acquis obtenus pour réaliser ou faire progresser l'égalité femmes-hommes en cédant du terrain aux chantres du différencialisme.
    .
    Les chantres du multiculturel, quand-ils ne sont pas les nouveaux staliniens, ils sont des islamo-gauchistes ou les nouveaux antisémites ou encore les pires ennemis du féminisme universel.
    .
    L'islam n'est pas compatible avec la liberté puisqu'il s'agit d'une religion de l'irresponsabilité ( permis - pas permis ) - ainsi, le jugement individuel n'a pas sa place.
    .
    La religion musulmane est incompatible avec toutes les libertés individuelles ou de conscience, cette idéologie appauvrit culturellement notre société, il est urgent d'enseigner à l'école le fait athée en contrepartie du fait religieux.
    .
    Toujours se souvenir qu’avant d’être des religions, les religions sont des Fake news initiées à des époques de l’Antiquité où les historiens n’étaient pas des historiens ainsi que, de nos jours, nous - contemporains l’entendons, mais avant tout des amuseurs publics.

    RépondreSupprimer
  3. Sexisme musulman indécrottable : A l’issue de la réunion annuelle de l’Association internationale du transport aérien (IATA), Akbar Al-Baker a déclaré que sa compagnie devait « être dirigée par un homme, parce que c’est un poste très exigeant ».

    RépondreSupprimer
  4. L'islam générera le terrorisme et l’inégalité femmes-hommes aussi longtemps qu’il n’existera pas une relation privée entre le musulman et son Dieu, et non pas une relation de groupe comme c’est le cas de nos jours.

    RépondreSupprimer
  5. Les religions sont des Fake news d’un autre temps – la religion c’est aussi clonage des esprits – Est-ce qu’une loi permettrait l’interdiction de ces fausses révélations et la poursuite en Justice des colporteurs de ces rumeurs sans fondements ?

    RépondreSupprimer
  6. Bataclan - pas-Bataclan. Les anti-laïques du genre Médine ont de toutes façons perdus la partie - Ce n’est pas la civilisation qui meurt mais les mortifères religions.
    En occident prédomine la joie de vivre et non la religion – c’est plus particulièrement vrai en France car 63% des français sont sans religion et 64% des 16 à 29 ans se déclarent non-croyants.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.