dimanche 28 octobre 2018

Fusillade à Pittsburgh - Censure ou liberté d’expression


Fusillade à Pittsburgh
Robert Bowers, le tireur pas-présumé du tout est l’auteur de la fusillade, dans la synagogue de Pittsburgh, qui a causé la mort de 11 personnes et en outre fait plusieurs blessés...
Inconnu des services de police, le tueur vociférait des insultes antisémites sur un réseau social proche de l'extrême droite américaine
Inconnu des services de police, alors qu’il se manifestait sur les réseaux sociaux...? - En France, il aurait-été au minimum fiché, mais plus justement poursuivi en Justice avant même qu’il puisse envisager de passer à l’acte

Censure ou liberté d’expression - Le déni favorise et formate l’expression raciste
Le racisme commence quand on raconte qu’il n’y a qu’une seule race humaine au lieu d’admettre qu’il y a des races toutes « ni plus ni moins égales » - d’ailleurs s’il n’y avait qu’une race il n’y aurait pas d’antiracistes – je sais pas s’il faut en rire...
C’est exactement du même niveau de crétinerie quand « l’élite bien-pensante » s’indigne et accuse de racisme les personnes qui, notamment en référence à Aimée Césaire ou Léopold Sédar Senghor, préfèrent parler non des noirs mais de populations nègres ou de la négrité * 0 correspondant à un courant, durant l’entre-deux guerres, pas-seulement littéraire
* 0 - Négritude :
"La Négritude est la simple reconnaissance du fait d'être noir, et l'acceptation de ce fait, de notre destin de Noir, de notre histoire et de notre culture."
Aimé Césaire - 1913-2008 - Liberté 3
.
"C'est une attitude et une méthode, encore une fois, un esprit, qui, significativement, fait moins la synthèse que la symbiose de la modernité et de la négrité. Je dis « négrité » et non négritude puisqu'il s'agit de l'esprit nègre plutôt que du vécu nègre."
Léopold Sédar Senghor
- 1906-2001 - Ethiopiques n°11, 1977

.
Œil pour Œil
Faut-il, une fois de plus, évoquer l’infantilisme et l’égoïsme d’une majorité au sein des populations de ce pays qui ne veut toujours pas abroger les ports d’armes ?

L’invention monothéiste racine du pire des sectarismes
C’est toujours en position de force ou en perte de vitesse qu’une religion génère le fanatisme ou le racisme
Cette Amérique non laïque, dominée par l’excessif pouvoir et l’exhibitionnisme des bigots, par ses mœurs religieuses largement partagées est à rapprocher des idéologies totalitaires structurant la majorité de la population des États dominés par des musulmans

Cette nation au nom de la liberté religieuse, en réalité, bafoue la liberté de conscience, lequel pays est soumis, depuis la déclaration d’indépendance en 1776, à une théologie obsolète qui ne reconnaît pas ni l’athéisme ni l’agnosticisme en obligeant, après chaque élection, le Président élu à jurer sur la bible avant d’exercer son mandat - ( ...et un jour sur le coran ou sur l’iguanodon sacré ? - on n’a pas fini de rire )
Ceci dit, force est de constater que dans ce pays très religieux fleurissent et se régénèrent en abondance des « générations de racistes »

Le déni de la réalité-réelle entretient l’anti-sociabilité
En France, les censures ne sont pas constitutionnelles mais dues à l’ordre moral *1, c’est à dire « la bien-pensance » anti-souverainiste, populicide, pro-européenne, peu soucieuse de faire respecter la laïcité - ni l’égalité femmes-hommes essentiellement niée dans les milieux musulmans et révélée à la fois par les assauts théocratiques islamistes répétés à l’encontre de la laïcité, mais aussi par le refus des libertés individuelles principaux marqueurs de notre culture, notre humanité

Toute censure nuit à la liberté d’expression... et génère le pire
Dans une démocratie laïque tout le monde dont d’autant plus la lie de la société doit pouvoir s’exprimer – il appartient aux citoyens conscients de leurs devoirs de poursuivre les appels à la haine et de déférer en Justice les exécutants d’actes racistes – au lieu de cela, chacun dans coin, de se prendre pour un dieu en s’autorisant la pratique de la censure comme bon lui semble dont déci delà des modérateurs avec poils ou sans poil, des patrons et patronnes de grands médias ou mandarins d’universités, parfois même de simples particuliers habitués des réseaux sociaux et pour faire vite, j’en passe...
Dans une société démocratique majoritairement saine d’esprit, c’est toujours à la Justice qu’il revient de trancher - de surcroît le combat intellectuel ( donc démocratique ) permet de changer ou de modifier les lois - CRAB

*1 - La liberté d’expression menacée par les cerbères de l’ordre moral
http://laicite-moderne.blogspot.com/2018/09/en-finir-avec-platon-cest-en-finir-avec.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.