dimanche 22 septembre 2019

Imame en France

Citation
Polémique. Dire que Moïse n’a peut être pas ouvert la mer en deux afin de laisser passer son peuple avant de la refermer derrière lui, dire que Jésus n’est peut-être pas mort et ressuscité le troisième jour avant de s’asseoir à la droite de Dieu son père, dire que Mahomet n’a peut-être pas effectué le voyage de la Palestine à l’Arabie à cheval dans le ciel ?
Michel Onfray, extrait de " Criminaliser la pensée ".


L’espérance, ( idéalité religieuse ), est une chimère et la vie s’écoule.

Citation
Pour la première fois en France, deux femmes ont dirigé un temps de prière musulman mixte.

Dans le plus grand secret, samedi dernier dans le courant de l’après-midi, deux femmes ont dirigé un temps de prière musulman, mixte et progressiste, où le port du voile n'est pas obligatoire. *0
Source Le Parisien

*0 - Vidéo : Imame en France

Abstraction faite
    Nul n'est " antimusulman par essence " contrairement à ce que dit Bourdin bigot bon teint sur-drapé dans son costume vert à croissant doré, mais, en France la plupart de nos compatriotes sont soit sans religion ou anti-religion [ s ] puisque dans leur grande majorité les français savent que la mort est absence de sensation....
    .
    S’en est navrant, le coran est profondément d'un sexisme aggravé *1 le coran s'adresse directement aux hommes sans jamais ne serait-ce qu’une fois s’adresser aux femmes.
    *1 - voir les diktats musulmans, lien de redirection en bas de page.

    Quelques exemples
    .
    '' Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, …'' - Coran, Sourate 33

    verset 31 de la sourate 24 : « - Commande aux femmes qui croient de baisser leurs yeux et d'observer la continence, de ne laisser voir de leurs ornements que ce qui est à l'extérieur, de couvrir leurs seins d'un voile [khîmar], de ne faire voir leurs ornements qu'à leurs maris ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, à leurs fils ou aux fils de leurs maris, à leurs frères ou aux fils de leurs frères, aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes de ceux-ci, ou à leurs esclaves ou aux domestiques mâles qui n'ont pas besoin de femmes, ou aux enfants qui ne distinguent pas encore les parties sexuelles d'une femme.
    Que les femmes n'agitent point les pieds de manière à faire voir leurs ornements cachés. » ...

    *1 : Les diktats musulmans - RÉÉDITION -

    Signes religieux lors des sorties scolaires : « Ces parents accompagnent une classe, pas leur enfant ».
    Suite :
    CRAB

4 commentaires:

  1. Changer la société
    À l’attention de S...a W......n
    Oui je cite souvent Nietzsche ou Michel Onfray – ce qui ne m’empêche pas de penser à mon tour, en dépit du conservatisme des élites du monde politicien ou de la société civile, lesquels se présentent progressistes en faisant des sauts de cabris ‘’ l’Europe, l’Europe, l’Europe ‘’, que, malgré ceux-là, la fin de la civilisation chrétienne est dors et déjà consommée ; sans se lancer dans une religion nouvelle, le remplacement de la civilisation chrétienne se réalise certes trop lentement par la recherche permanente de l’éthique.
    Comprendre qu’il n’y a ni au-delà ( arrière-mondes ), ni âme ou esprits séparé du corps, c’est prendre conscience que notre corps pense – c’est sentir en profondeur la multiplicité de ses pulsions ;
    En cela, si les féministes comprenaient vraiment Nietzsche, ils s’attaqueraient à toutes les religions du monothéisme, lesquelles sacralisent les patriarcats d’Orient comme d’Occident, dans cette configuration de fortes mobilisations anti-religions nos sociétés s’humaniseraient à pas de géants.

    RépondreSupprimer
  2. La religion et une expression de la maladie d'illusions : Quant à ceux qui sont croyants, leurs œuvres sont comme le mirage de la plaine ; celui qui a soif prend cela pour de l'eau jusqu'à ce qu'il y arrive et ne trouve rien.
    Anti-coran.

    RépondreSupprimer
  3. À l’attention de O....a B....i qui de déclare musulman :
    La France n'est peut-être pas un Paradis pour les femmes - certes ; mais l'Enfer se situe, pour-elles, dans les pays dominés par des musulmans ou l' hindouisme.

    RépondreSupprimer
  4. Affiche de la FCPE, laquelle “flatte le communautarisme”
    Enfin, une très forte majorité (69%) des personnes interrogées pense qu’avec cette affiche “la FCPE flatte le communautarisme à quelques semaines des élections des parents d’élèves” et pour 65% l’affiche “représente une atteinte au principe de laïcité”.
    .
    OPINION - L’enquête a été réalisée avant l’incident de séance provoqué vendredi 11 octobre au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté par un élu du Rassemblement national, qui a pris à partie publiquement une femme voilée qui accompagnait -en toute légalité- des élèves lors d’une sortie scolaire.

    Les Républicains se sont engouffrés dans la polémique pour réclamer ardemment l’interdiction du voile des accompagnatrices de sorties scolaires. Ils se sont appuyés sur ce sondage pour faire entendre leur voix.

    L’institut de sondage Ifop-Fiducial a révélé ce lundi 14 octobre un sondage dont il ressort que deux Français sur trois, soit 66% des sondés, sont favorables à l’interdiction de signes religieux ostensibles, comme le port du voile, aux parents d’élèves qui accompagnent les sorties scolaires

    L’enquête avait été réalisée après la diffusion d’une affiche de la FCPE montrant une femme voilée lors de l’une de ces sorties. 37% des personnes interrogées se disent même “très favorables” à cette interdiction.

    Inversement, 18% y sont “plutôt opposées” et 16% “très opposées”, selon cette enquête pour Sud Radio.

    Interrogés sur leur état d’esprit vis à vis de l’affiche de la FCPE portant le slogan “Oui, je vais en sortie scolaire et alors ?”, 22% des Français disent ressentir de la colère et 25% du rejet. Elle suscite en revanche l’indifférence d’un Français sur trois (34%), la satisfaction de 14% et l’enthousiasme de 5%.
    Une affiche qui “flatte le communautarisme”

    Enfin, une très forte majorité (69%) des personnes interrogées pense qu’avec cette affiche “la FCPE flatte le communautarisme à quelques semaines des élections des parents d’élèves” et pour 65% l’affiche “représente une atteinte au principe de laïcité”.

    Pour une majorité d’entre elles toutefois (55%), elle “envoie un message de tolérance et d’inclusion à l’égard des parents d’élèves”.

    Le sondage a été réalisé avant la polémique déclenchée ce week-end par un élu RN de Bourgogne Franche-Comté qui a demandé à une femme présente lors d’une réunion publique de retirer son voile.

    Cette enquête a été conduite en ligne du 25 au 26 septembre auprès de 1013 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d’erreur de 1,4 à 3,1 points.

    La volonté de la majorité des français sera t-elle respectée par Macron, ce président d'un gouvernement jacobin ?

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.