mardi 22 octobre 2019

Victimisation à deux vitesses


Femme voilée au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté :
"Je pense que quand on accompagne des enfants de confessions différentes, on ne met pas de signe religieux ostensible. Ce n'est pas de bonne volonté de vivre ensemble." Robert Badinter

Compte tenu des commentaires, lesquels m’ont été adressés par plusieurs dizaine de lecteurs je me dois de revenir sur l’épisode Femme voilée au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté.

Parler dune " affaire de la mère voilée " est un oxymore – hors, ce n'est pas une maman qui accompagne son enfant mais l'accompagnatrice d'une classe, ce qui exige la neutralité puisqu'il s'agit d'une sortie scolaire, donc d'une des missions attribuées à l'école.

Non seulement, ce n'est pas une '' maman " mais c'est une militante qui ne veut pas respecter la liberté de conscience des enfants incroyants ou des enfants de confessions différentes ni le cadre laïque qui constitue l'identité de la république.
D’ailleurs ne s’est-elle pas précipitée dès le lendemain pour s’adresser au CFCM et au CCIF l’un et l’autre complètement noyauté par les Frères musulmans ou les salafistes ?

RIRE - Rokhaya Diallo est l’une des signataires d’une tribune demandant au président de condamner « l’agression de cette mère voilée », ce qui donne une idée du niveau de pertinence de tous les signataires dont assurément un voile leur brouille l’esprit.

D'autre part la Présidente du Conseil Général perdra son procès, cependant une loi s'impose pour rappeler que la religion et les signes ostensible religieux n'ont pas leur place à l'école - Les fake news ( religions ) d'un autre temps ne concernent que ceux qui sont assez naïfs pour croire que la mer rouge peut se refermer sur pharaon, que Mahomet se déplace à cheval dans le ciel ou qu'un homme mort ( le Christ ) ressuscite après trois jours. et j'en passe...

À l’attention de N.....e al-K..m
Puisque Anasse Kazib se veut défendeur des enfoulardements en tous genres et de toutes couleurs, en tant qu’homme qu’attend t-il pour porter le voile ?

Pures coïncidences ?
Contrairement à ce que vous me dites, l’affaire sur la plage du burqini peu après le massacre du 14 Juillet à Nice, puis l’accompagnatrice scolaire voilée aussitôt après l’acte terroriste commis dans l’enceinte de la Préfecture, je ne considère pas un seul instant qu’il s’agisse de pures coïncidences, c’est mal connaître la perversité des islamistes qui comptent sur ce type de provocation pour que l’actualité oublie le terrorisme musulman et passe au plus vite à un autre sujet..
Après tout ce que nous savons sur Daech, décidément vous n’avez rien appris....

Cela ne vous touche pas de voir un enfant pleurer parce qu’on humilie sa mère ? m’écrivez-vous.

Vous plaisantez, cet enfant pleure non pas parce qu’un élu a demandé à sa mère ( même maladroitement ) de retirer son voile – il pleure parce que sa mère préfère voir son fils pleurer plutôt que de retirer son voile - son voile est donc plus important que sont fils.

Vous ne ferez pas de cet enfant et sa mère une icône, ce n’est pas une vierge effarouchée mais une militante : cet enfant n’est pas une victime sinon victime de sa mère, les vraies victimes sont les enfants dont les parents ont été assassinés ou massacrés par des terroristes musulmans.

66% de nos compatriotes ne veulent pas de signes ostensibles religieux à l’école et les sorties scolaires comptent parmi les missions de l’école...

Suite : Société de vigilance

10 commentaires:

  1. Hilarant, censurer Zemmour, lequel est '' ni plus ni moins crédible '' que que tous les élus réunis du 93 depuis 40 ans...
    je pourrais dire la même chose de la plupart des médias tous ni plus ni moins dans le déni de la réalité-réelle de l'islamisation française.
    .
    Les religions sont des Fake news de temps révolus, c’est plutôt du ressort de l’école par la critique athée et féministe de déconstruire les religions – le rôle de l’école n’est-il pas de permettre aux enfants par l’acquisition de connaissances de s’émanciper des idées reçues ?

    RépondreSupprimer
  2. "Le voile est sexiste et obscurantiste" : l'appel de 101 personnes de confession musulmane de France
    Publié le 22/10/2019 à 12:00
    https://www.marianne.net/debattons/tribunes/le-voile-est-sexiste-et-obscurantiste-l-appel-de-101-musulmanes-de-france?fbclid=IwAR2L48Xauku12M_jL_BYrievc4nltuDwG5L0yCPW4dU8E4ecDP26-ysGFTM
    .
    Voila qui fera peut-être réfléchir les islamo-gauchistes et participera à déconstruire le jeu politique sordide caractérisé par la corruption clientéliste des partis politiques des gauches pour la plupart.

    RépondreSupprimer
  3. Sorties scolaires : Un voile brouille tellement l’esprit des enfoulardées soutenues par la police de la pensée ou les idiots utiles de l’islamisation qu’il ne leur vient pas même à l’esprit de préserver la liberté de conscience des enfants incroyants ou croyants de toutes confessions.

    RépondreSupprimer
  4. À ‘attention de b...k H....n -
    Sorties scolaires
    L’enfoulardement volontaire, c’est donner aux enfants un signe négatif sur l’identité féminine.
    .
    C'est méconnaître sa religion que de s'enfoularder puisque l'islam interdit le fétichisme.
    .
    La pudeur, ce n'est pas s'exhiber enfoularder ou se couvrir de pied en cape, mais c'est faire preuve de retenue.

    RépondreSupprimer
  5. Une cinquantaine de personnalités appellent à manifester le 10 novembre contre l’islamophobie
    Mort de rire, voici dans un parfait ensemble toute la clique des jacobins islamo-gauchistes en passant par les meilleurs des robespierristes grands admirateurs de Lénine supérieurement acoquinés avec des racialistes de l’intersectionnalité sombres égéries d’un féminisme à deux neurones ( non-universel ) ou accointés avec les chantres du communautarisme, les voilà dignement représentés par les très médiatisés et habituels démagogues, carriéristes par clientélismes et j’en passe dont parmi les sempiternelles personnalités appelant à défiler à Paris, on trouve le chef de file de " La France insoumise ", Jean-Luc Mélenchon, le secrétaire général de la Confédération générale du travail (CGT), Philippe Martinez, la « journaliste » Rokhaya Diallo, l’avocat Arié Alimi, le rappeur Fianso, le « gilet jaune » Jérôme Rodrigues, ou encore Esther Benbassa, sénatrice Europe Ecologie-Les Verts de Paris..
    .
    Autant rappeler que la notion d’islamophobie n’a jamais été autre chose qu’un concept pour interdire le blasphème ou la critique de la religion musulmane.

    RépondreSupprimer

  6. La défense de la dignité de la femme.
    Gisèle Halimi, par ce que le voile est le pire des signes de l’infériorisation et de l’abaissement du statut des femmes, disait-elle - le 02 Novembre 1989 rappelait qu’elle avait démissionné de SOS Racisme, laquelle association refusait de s’opposer à l’enfoulardement des fillettes ( comme si elles avaient le choix ) - Source ina.fr

    RépondreSupprimer
  7. Le Coran est "très imprécis" au sujet du port voile mais "rien ne mentionne de couvrir ses cheveux" donc "on ne peut en déduire une pratique religieuse et encore moins une obligation religieuse", explique Anne-Sophie Monsinay, une des deux femmes imam, entendue sur RTL
    .
    “Punissons-la” : le rappeur Booba, lequel n’est pas ni à une violence près ni à appel à la haine près menace Zineb El Rhazoui
    Y aura t-il une manifestation organisée par les gauchistes... ?

    RépondreSupprimer
  8. Manifestation contre l’islamophobie à Paris
    Ce qui fait débat, ce n’est pas l’islamophobie mais l’inquisition musulmane.
    Robespierre__euh, mille excuses, je voulais écrire Mélenchon le munichois estime qu’il faut savoir passer des compromis avec l’inquisition musulmane du CCIF.
    Finalement les arabes incroyants et une large partie des musulmans sont pris en otages par les extrêmes de la gauche et de la droite.

    RépondreSupprimer
  9. Remettre les pendules à l'heure, cette manif n'était qu'un feu de paille - pour les uns il s'agissait de se faire une part d'électorat supplémentaire, pour les islamistes s'imaginer conquérir le cœur de nos compatriotes, la réalité fait tomber bien des illusions :
    Le 11 janvier 2015 à Paris, pour l’honneur de la France, des centaines de milliers de citoyens attachés à la liberté d’expression, à la République et à notre héritage laïque sont sortis dans la rue pour dire non à l’inquisition musulmane.
    .
    La marche de la honte
    10 novembre 2019 à Paris : seulement 13 500 individus parfaitement dupliqués dans une obsession de la concurrence victimaire qu’ils partagent avec le soutien inconditionnel des indécrottables idiots utiles de l’islamisation française.
    .
    Une manifestation prétendument antiraciste où l'on scandait Allahu akbar comme lors des manifestations organisées par la république islamique d'Iran, bref un énorme succès théologique pour « le grand républicain » Mélenchon.
    .
    Suite
    https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/11/la-gauche-bigote.html
    .

    RépondreSupprimer
  10. Pour rappel, le ministère de l’intérieur dénombrait 100 actes anti-musulmans en 2018, pour 541 actes antisémites et 1063 actes anti-chrétiens.
    Un constat aux antipodes d’une persécution contre les français de confession musulmane.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.