vendredi 24 janvier 2020

L’Omerta


En Jordanie,
#TujanAlBakhiti lycéenne est mise en Examen pour des publications Facebook sur l’islam et en #France C’est #Mila qui est mise en examen pour les mêmes motifs! L’islam est puissant et partout il impose le silence et rétabli le délit du blasphème par le terrorisme.
SAMRAH Atika
Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles que nous n'osons pas, mais parce que nous n'osons pas qu'elles sont difficiles.
Sénèque

Le silence assourdissant des spécialistes de la police de la pensée.


Charlie Hebdo – LE 23 Janvier 2020


Pour avoir publié sur son compte Instagram une vidéo où elle blasphémait l'islam, Mila, une jeune fille de 16 ans, subit une vague d'insultes homophobes et de menaces de mort dans l'indifférence de ceux qu'on attendait sur le sujet. Le dessinateur Biche a recueilli leurs témoignages.
Suite sur la page Charlie Hebdo
https://charliehebdo.fr/2020/01/actualite/affaire-mila-le-droit-au-blaspheme-fait-fuir-les-laches/

SUITE - Yasaman Aryani
https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/11/yasaman-aryani.html
 
SUITE 1 - L’inculture, c’est quoi au juste ?
http://laicite-moderne.blogspot.com/2020/01/linculture-cest-quoi-au-juste_19.html 

SUITE 2 - 
https://laicite-moderne.blogspot.com/2014/06/islam-bibliographie.html 



6 commentaires:

  1. Le blasphème, c'est la quête de nouveau.

    RépondreSupprimer
  2. À l'attention de Kaleb : Une adolescente de 16 ans qui, sur les réseaux sociaux, laquelle a critiqué l'islam est parfaitement en droit d'être hostile à la plus perverse des religions du monothéisme – elle a reçu plusieurs menaces de mort, ce n’est pas un fait divers, c'est une des modalités d'un terrorisme dû à l'inquisition musulmane..
    .
    Inquisition musulmane
    Alors que la pègre islamiste, laquelle au nom de l’islam l’injuriait sur les réseaux sociaux Mila en guise de réponse leur a fait savoir ce qu’elle pensait de leur islam - depuis ces abrutis ne cessent de la harceler, de l’insulter et de la menacer de mort pour avoir critiqué l'islam ( la religion ),
    .
    "Elle l'a cherché, elle assume" estime Abdallah Zekrile délégué général du CFCM.
    Comment se fait-il que le Procureur de la République n’engage pas des poursuites contre ce sale type ?
    .
    Ça se passe en France, mais plus sournoisement.
    Suite : ma réponse à un français musulmans né de parents originaires d’Algérie.
    .
    J'observe que vous ne comprenez pas, non seulement c'est un droit d'être islamophobe, mais j'ajoute qu'être islamophobe c'est quasiment le devoir de tout citoyen quelques soient ses origines.
    Suivant votre remarque rappelez-vous que dans le judaïsme il n'y a pas de prosélytisme donc à part déconstruire ou rire de certains des textes de L'Ancien Testament, en soi, la religion des croyants parmi la population des français juifs ne présente aucun danger pour la société.
    Quand à la chrétienté elle est réduite à une minorité de croyants, désormais sans pouvoir autre que de se faire du fric*1 avec leurs écoles pas libres du tout mais indiscutablement confessionnelles.
    .
    *1 - les subventions de l'État accordées à ces écoles au même titre que le financement du Concordat Meurthe-Mosellan ne sont qu'un détournement de l'argent public au profit de minorités religieuses – non seulement le financement de minorités religieuses est anti-laïque, mais il est avant tout un scandale auquel il convient de mettre un terme...
    .
    Lire le coran rend musulman, le comprendre rend athée ou confirme que c’est un bonheur sans égal d’être athée.
    .
    Le blasphème, c'est la quête de nouveau.
    L'islam est une religion de paix et d'amour, mais ce n'est pas du tout ce que pense le prophète : « Celui qui change de religion, tuez-le ! » Mahomet
    voilà qui devrait plaire aux antiracistes ou aux défenseurs des droits de l'homme...ou plus précisément du prophète.
    .

    RépondreSupprimer
  3. Zineb El Rhazoui a retweeté

    Vincent Lautard
    @L_M_Vin
    ·
    #Osezleféminisme n'a pas souhaité se prononcer sur l'affaire #Mila pour l'instant car ça serait "des questions qui sont extrêmement complexes et délicates" selon la porte parole du mouvement. C'est Osez le #féminisme mais pas trop quand même...!
    Vincent Lautard
    .
    Osez le féminisme, un féminisme à deux neurones au même titre que l'intersectionnalité ou les racisés sera toujours et toujours aux antipodes du féminisme universel. CRAB

    RépondreSupprimer
  4. À l’attention de Issa
    Religion : Le mythe, c’est l’oubli consenti de la vérité, mais sa nécessité, au détriment de l’histoire, « autorise » de mener une large partie d’une population par le bout du nez.

    RépondreSupprimer
  5. Extrait de Radio-Paris ment
    Bien sûr, Abdallah Zekri, le délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui, poète, a proclamé sur Sud-Radio: "Qui sème le vent récolte la tempête." Et puis ceci, qui sent le sang: "Elle l’a cherché, elle assume." Autrement dit quelque chose qui ressemble à ceci: "Elle aura fait ce qu’il fallait pour se faire égorger et si la chose devait arriver, je ne m’en formaliserais pas!" Je parie sans trop risquer de me tromper que cet homme ne sera pas poursuivi, lui, pour incitation à la haine ou pour provocation au crime.
    Michel Onfray
    .
    NAVRANT, cette irresponsabilité des pouvoirs publics est insupportable....
    .

    RépondreSupprimer
  6. 2ième - Extrait de Radio-Paris ment
    Bien sûr, Caroline de Haas, qui, rappelons-le, estime que, pour lutter contre les agressions sexuelles dans des quartiers perdus de la République, il n’y a qu’une seule solution, élargir les trottoirs. Elle n’a pas eu un seul mot de soutien pour cette jeune fille menacée de mort, déscolarisée, protégée par la police pour avoir dit qu’elle récusait l’islam qui la récuse elle-même en tant que lesbienne, ce qui, au-delà du langage et de la forme, est tout de même le fond du problème… C’est cette même Caroline de Haas qui, lors des viols commis par des migrants un soir de 31 décembre, avait écrit: "Ceux qui me disent que les agressions sexuelles en Allemagne sont dues à l’arrivée des migrants: allez déverser votre merde raciste ailleurs."
    Michel Onfray
    .
    Ne rien attendre de ce féminisme à deux neurones, lequel avec les racisés ou de l’intersectionnalité n’ont jamais rien compris au féminisme universel.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.