mercredi 19 février 2020

La Justice De Caroline


Publié dans Charlie, cette semaine : N°1419. 19 Février 2020



SUITES
La Justice du Procureur :

Les deux Commères de la République


8 commentaires:

  1. Pourquoi selon vous, chez une partie des citoyens Français mais aussi des intellectuels ou des hommes politiques, l’islam apparaît comme la religion des opprimés ?
    .
    Pour moi, c’est une sorte de racisme, que je qualifierais de profond. Ceux qui se positionnent ainsi pensent que les musulmans ne peuvent pas accepter les valeurs modernes, ils pensent qu’ils sont stupides. Et ils les cantonnent dans cette position d’éternelles victimes que beaucoup de musulmans utilisent. Les musulmans ne sont pas des victimes, les musulmans sont des citoyens comme les autres qui doivent accepter les règles du jeu de notre société.
    Waleed Al-Husseini

    RépondreSupprimer
  2. RAPPEL : Osez le féminisme n'a pas souhaité se prononcer sur l'affaire Mila pour l'instant car ça serait "des questions qui sont extrêmement complexes et délicates" selon la porte parole du mouvement. C'est Osez le #féminisme mais pas trop quand même...!
    Vincent Lautard
    .
    Osez le féminisme, un féminisme à deux neurones au même titre que l'intersectionnalité ou les racisés sera toujours et toujours aux antipodes du féminisme universel.C B

    RépondreSupprimer
  3. La maladie d’illusions
    Soutenus par leurs complices féministes victimistes, racisés ou de l’intersectionnalité, il est parfaitement logique que les marchands d’illusions prospèrent dans nos sociétés aussi longtemps que, sans relâche, l’on s’appesantira sur les religions sans se moquer de la spiritualité religieuse.
    .
    À longueur d’année de nombreux médias diffusent à profusion sur leurs écrans des reportages réalisés un peu partout dans le monde rapportant toutes sortes de croyances, un recensement sans fin, alors qu’il ne s’agit rien de plus que des bouffées de délires balancées comme telles sans prendre la peine de déconstruire ces inepties ou de s’en moquer.
    .
    Les éléments structurants de la domination masculine ou privilèges masculins sont fondés pour l’essentiel sur la peur panique du sexuel dans la société par les pudibonds sans frontière.
    .
    Dans la réalité-réelle, c’est la crainte des sexualités, un crainte notamment hyper-aggravée, quasi pathologique, d'une névrose sans égale observée dans les milieux ou pays dominés par des musulmans ou la religion plus qu’ailleurs sacralise le patriarcat.

    RépondreSupprimer
  4. BRÈVE - L’inacceptable
    https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/c-a-vous-saison-11/1222479-c-a-vous.html

    RépondreSupprimer
  5. Amira, puisque vous insistez : " La grande interdiction ", devrait vous plaire – vous voulez savoir, eh bien figurez-vous que dans Burkhan Khaldun en Mongolie une montagne prétendument sacrée est interdite aux étrangers, aux femmes et aux chiens – vous et vos copines enfoulardées, ce magnifique pays devrait vous plaire, non ?

    RépondreSupprimer
  6. Le raciste est celui qui interdit de penser en dehors de la communauté ethnique où il assigne l’autre à résidence et les islamistes avec la collaboration des idiots utiles de l’islamisation française sont de grands experts en la matière.

    RépondreSupprimer

  7. Plus fort que le CoronaVirus, voici le monde libre, da Nord a Sud (Isole comprese) è plebiscito per l'Italia!
    https://twitter.com/i/status/1238559616792956929
    .
    https://twitter.com/i/status/1238526250479648768
    .
    https://twitter.com/i/status/1238516030697332736
    .

    RépondreSupprimer
  8. L’invention du monothéisme est la racine du pire des sectarismes ou du racisme par le biais de la religion.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.