jeudi 4 juin 2020

LANCETGATE LES PIEDS NICKELÉS FONT DE LA SCIENCE


Le sens de l’honneur
" Il fallait soigner ", ce dire résume magistralement la philosophie du médecin Didier Raoult .

La bataille du rail
Faute d’aiguillage, pendant que la locomotive du pouvoir déraillait et restait bloquée, engoncée sur le ballast durant plusieurs mois, sans attendre le professeur Didier Raoult prescrivit selon sa conscience, il fit, sans faillir, son métier de médecin - j'ai 79 ans, j'ai passé deux années en Afrique noire ( Congo - 1960-1962 ), j'ai pris tous les jours de la nivaquine, et je suis en pleine forme pour consacrer un peu de temps à faire pleurer les lobbys de la santé-fric.
Ce n'est pas un mur, mais une cathédrale à édifier pour y sacraliser les hyper-cons qui se sont livrés au lynchage de Didier Raoult.

Tout est bon pour cochonner les infos
Alors, bien avant que les pieds nickelés fassent de la science pour publier leur foireux LANCETGATE méritant mille fois le Prix Nobel de la fausse étude scientifique, un torchon immédiatement appréciée des lobbys de la santé-fric ;
mais là où le bât blesse, c’est d’observer depuis plusieurs mois, sans interruption, que le plus grand nombre parmi les " journalistes "dont de très connus comme Patrick Cohen, faisant peu de cas de l’honneur d’informer ou de livrer des informations, en outre peu habitués au ton direct du professeur Raoult, lequel n’a pas pour habitude de mélanger les torchons avec les serviettes ou certains parmi les philosophes dont Raphaël Enthoven comptant parmi les profs de philo les plus médiatisés n’ont pas manqué de se livrer, durant plusieurs mois, à un à peine croyable lynchage de ce professeur ou de ceux qui le soutiennent en tentant de faire passer ces derniers pour des croyants ( si, si vous avez bien lu, fallait y penser ), - mais, trois fois hélas, sans aucun doute de bonne fois pour la plupart d’entre-eux, des auteurs, voire des humoristes que j’appréciais, que malgré cela j’apprécie toujours, ce sont néanmoins bel et bien plantés en essayant de faire passer pour un histrion doté d’un caractère pernicieux l’infectiologue de grand mérite Didier Raoult.

Rappel de la pratique du médecin Raoult :
Abrégé :
Tester et soigner – selon le bilan de santé du patient connu du praticien, puis selon chaque cas, la patientèle fait l’objet de soins particuliers avant même d’envisager d’administrer à qui que ce soit parmi les patients suivis le protocole dit de Raoult, soit l’association de deux médicaments - un protocole si dérangeant, mais pour qui ?
C’est ce qu’il faudra savoir et le plus tôt sera le mieux car un bon nettoyage s’impose peut-être même à l’aide d’un karcher – bien des morts auraient pu être évités...

En dehors de ce tissu d’incohérences répétés, tant par ceux qui nous gouvernent, par les soumis aux lobbys si peu scientifiques ou encore dues à des journalistes qui ont pris les mauvaises habitudes de la soumission à l’empire maastrichtien, savoir que, dès le départ de l’épidémie, fermer les frontières, fournir des masques distribués à l’ensemble des soignants, aux personnes âgées ou fragiles de santé aurait sans nul doute éviter le confinement de presque toutes les populations de notre pays.

Petite anecdote à l’attention des lecteurs qui auront l’immense privilège de me lire :
Offrir un joli pied de nez pas nickelé du tout aux chantres de l'intersectionnalité, désormais ils auront nécessité de retenir que ce virus aime les blancs surtout les hommes vieux et plus particulièrement de santé fragile, bref, c’est un virus raciste, il n’aime pas les noirs.
CRAB

SUITE
Covid19, Michel_Onfray, Didier_Raoult

3 commentaires:

  1. Dé-confinement-discrimination :
    les grenouilles de bénitiers sont autorisées à se rendre dans leurs lieux de cultes alors que, dans le même temps, les ennemis de la culture maintiennent l'interdiction de toutes les représentations culturelle.

    RépondreSupprimer
  2. Proverbe décliniste :
    " Qui ignore la recherche pour surpayer le tertiaire, in fine, décime la recherche scientifique ".

    RépondreSupprimer
  3. SANTÉ : SANS ATTENDRE
    Je soutiens 3 revendications
    1.Prédominance des soignants sur les administratifs des hôpitaux.
    2.D’important moyens humains et de matériels.
    3.Augmentation des salaires de 400 euros minimum.
    J’ajoute que la santé doit-être financée par l’impôt et non par des cotisations sociales.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.