vendredi 12 juin 2020

SÉPARATISME



La « paix sociale », c’est déjà la guerre civile
Qui n’aime pas la culture française, nul ne le retiendra, L’étranger qui aime la culture française est le bienvenu - cela s’appelle l’immigration choisie.


Séparatisme structurel
Marqueurs d’une réelle incapacité à se référer aux idéaux souverainiste, une pathologie dont ne manqueront pas de guérir à la saint-glinglin ( cela s’entend ainsi ) tous ceux plus vieux que le vieux monde, lesquels encore plus que jamais persistent à se déclarer platoniciens et sartriens ;
ils sont au-delà des apparences, compartimentés dans les partis ou mouvements dit abusivement de gauche, bien installés dans l’ensemble d’une gauche qui n’a jamais été souverainiste sous le regard attendri, voire cynique des droites à la recherche du consommateur planétaire idéal, surtout s’il est aisé ou très riche ;
ces gauches débordées en leur sein par l’islamo-gauchisme œuvrant au quotidien à la déconstruction des droits du citoyen ne seront jamais, comme avec une constance sans faille l’était Camus, du coté des justes, et ne manqueront jamais par carriérisme ou électoralisme une seule opportunité de trahir la laïcité tout en affichant le plus profond mépris de l’histoire réelle de notre pays.

Une idéologie toujours en cache une autre
La France et l’Europe du moyennage, à partir du 13e siècle, « véhiculait » l’idée chrétienne de la "communauté des créatures de Dieu", un sorte de système judiciaire criminel des plus incongrus, laquelle forfaiture à peine concevable s’effacera définitivement aux environs de la fin du 18e siècle ;
dans l’actualité dramatiquement y succédera, dans notre pays, à partir du début des années 80 du siècle dernier, l’Oumma, laquelle ne connaît pas de frontière entre États ni ne connaît aucune frontière entre les domaines juridique, théologique et moral – ce qui en fait une « religion », une idéologie devrais-je dire, politico-sociale-juridique incompatible avec la démocratie ou avec la laïcité ou encore avec la culture française ;
c’est donc, à partir de ce déni structurel de ce qui, dans notre pays, constitue la loi commune, n’en déplaise à certains frappés par la cécité, l’Oumma est une idéologie d’occupants*1 importée depuis les régions dans le monde dominées par des musulmans.

*1 -
La destruction, entre-autres, des statues de de Victor Schoelcher ou de Churchill démontre la volonté des indigénistes, des racialistes, des en manque du CRAN ou des islamo-gauchistes de détruire l’histoire d’un peuple *2, seul les nazies ont fait mieux en brûlant le corps de leurs victimes juives....pour l’instant.

La raison
La France n'est pas le pays de Voltaire mais de Jean Meslier dont la pensée critique athée est créatrice d'une vision du monde cohérente.

Le saviez-vous ?
Descartes défendait une thèse métaphysique selon laquelle les animaux sont des machines, et que seul l’homme pense.
Jean Meslier au début du XVIIIe siècle, un curé de campagne lorrain athée : il connaît les philosophes, dont Descartes... et il raconte qu’un jour il a l’idée de parler aux paysans de la théorie de l’animal-machine de Descartes, à laquelle il ne croit pas.
Lors du sermon, il raconte que les paysans sont pliés de rire.
Pour eux, il est évident que leurs vaches ont des sentiments, des caractères différents… etc.
Macron devrait en prendre de la graine.
CRAB
.
SUITES

Jean Meslier

Suite 2
Le statut juridique des animaux

L’athéisme à l’école - Chapitre n°3

*2 -
Le racisme à rebours en 2020


4 commentaires:


  1. Castaner confirme la suppression de la technique "d'étranglement"
    .
    Vous avez compris, désormais, la racaille qui empoisonne la vie sociale de tout un quartier pourra étrangler, caillasser pour tuer des policiers et des pompiers en toute impunité. CRAB
    .
    .
    Figure de cette nouvelle extrême-gauche anti-laïque, anti-police et anti-Etat, Madjid Messaoudene a réussi à mobiliser autour de lui un véritable mouvement de contestation contre le maire PCF de Saint-Denis, qu'il accuse de racisme. Une manifestation aura lieu devant le siège du parti à Paris. 
    .
    Que les gauches payent le prix des sordides années de compromission avec les islamo-gauchistes et les islamo-fascistes, à la limite on s’en ficherait si la liberté, nos liberté n’étaient pas menacées par l’idéologie phallocrate et raciste émanation d’occupants ennemis totalitaire de la culture française.
    .

    RépondreSupprimer

  2. Manifestations contre le racisme et les violences policières ;
    grosse blague, rien qu’une minorité qui se cachent derrière un pseudo antiracisme , les soutiens perpétuels des islamistes, des caïds de la drogue et des pro-immigration clandestine, lesquels pourrissent la vie de tout un quartier.
    .
    Rassemblement de plus de dix personne interdits - l'État est mort et le gouvernement vénal – ce laisser faire est délétère, dégradant...
    .
    Jean-Luc Mélenchon (LFI) réclame une police "obéissante à l'Etat républicain" et "aussi désarmée que possible pour qu'elle inspire le respect". Lu dans le Parisien
    .
    Es-ce que cet individu, dors et déjà repris de justice, qui incite les manifestants à bafouer la loi commune sera poursuivi par le procureur de la république ?
    ..

    RépondreSupprimer
  3. Proverbe « antiraciste et anti-flics »
    Qui sera antiraciste ou un anti-flics essentialiste se figera dans un perpétuel anachronisme des plus délirant.

    RépondreSupprimer
  4. À l’attention des indigénistes
    Nul ne retient ceux qui n'aiment pas la culture française. L'étranger qui aime la culture française est le bienvenu, ça s'appelle l'immigration choisie.
    S’impose l’abrogation du regroupement familial, sinon rien d’autre ne permettra de reprendre dans le giron de la loi commune les territoires perdus de la république.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.