dimanche 30 août 2020

EN FAMILLE

 

Obono qui mal y pense

Une ligne a été franchie, certes, mais n’est-ce pas ici l’arroseuse arrosée par des gens qui la valent bien, se souvient-elle du nombre de lignes qu’elle a allègrement franchie ?

CRAB



 

Robespierre, mille excuses, je voulais écrire Mélenchon n’en finit pas de se prendre pour Allah, bref l’évolution ou le changement dans la continuité,

CRAB




BRÈVE

Changer la constitution, rien que cela. C’est ce qu’exige le CCIF
Selon le CCIF , il devient urgent pour la France de reconnaître la communauté musulmane (comme d’autres d’ailleurs) comme une des minorités vivant sur son territoire »
.
L'universalisme républicain remis en question
Rappelons, n’en déplaise au CCIF, que la Constitution française affirme le principe de l’universalisme républicain. Le droit français refuse donc les notions de « minorité ethnolinguistique » ou « confessionnelle ». L’universalisme, comme la laïcité ou le principe d’indivisibilité sont indissociables de la Ve République.


À l’attention de F....
Le droit de croire ou de ne pas croire en Dieu, le droit d’être athée, de blasphémer. Des libertés à conquérir en #Islam Emna #Charki, le sait,elle vient d’être condamnée à 6 mois de prison ferme en #Tunisie
.
Silence assourdissant des féministes victimistes, de la non mixité, racialistes, des dé-coloniaux, du CRAN ou encore de l'intersectionnalité ou encore et encore des indigènes de la république.


À l’attention de C....
Franchement, je n’ai pas envie de vous répondre longuement, j’observe que les détracteurs d’Onfray sont des gens qui passe leur temps à désinformer et ne sont jamais à un fake new près allant jusqu’à « critiquer » certains de ses textes alors ( grand comique ) qu’ils ne sont pas encore publiés pour tenter de faire passer le souverainiste Onfray pour un antisémite, un homophobe, un nazie et j’en passe....
.
Hors dans la réalité, en tant qu’abstentionniste lors des élections, je ferai cette remarque : l’extrême droite dont je ne partage pas certaines idées ( idem pour les autres partis ) n’a jamais exercé le pouvoir et ne peut-être rendue responsable de l’État déliquescent de la France *1.
.
Je constate que les islamo-gauchistes, les pro-palestiniens, les chantres de l’intersectionnalité, les indigènes de la république, de la non mixité, les dé-coloniaux agissant sous le regard attendri de ce qui reste des droites, des gauches ou des centres ne sont ni plus ni moins le Diable que l’extrême droite.
.
*1 – Perte de démocratie, censure ou autocensure, précarité et chômage massif sont le bilan du populicide empire maastrichtien soucieux de faire disparaître le citoyen pour le métamorphoser, pour le plus grand nombre si possible, en consommateur bas de gamme.

.

LECTURE

Exclure les mythes, et si la vie n’a pas de sens, jouir des découvertes scientifiques donne un sens à la vie personnelle de chacun de nous.

Lire le livre des livres, le " De rerum natura du poète philosophe latin Lucrèce ". ( 1er siècle avant l’ère commune )


DIX PETITS NÈGRES
Raphaël Enthoven juge «monstrueux» et «misérable» le changement de titre des Dix petits nègres
Interrogé sur LCI, le philosophe a fustigé la décision de l'héritier Agatha Christie, symptomatique selon lui d'un «écrasement de l'opinion dissidente».
SUITE
http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2020/08/28/dix-petits-negres-6259818.html


Depuis mi-Août, sur facebook, tous mes commentaires avec liens de redirections vers mes articles publiés sur mon blog http://laicite-moderne.blogspot.com/ ont été supprimés, censurés, soit retirés par de soit-disant administrateurs ou autres à la demande, je cite " ...de plusieurs personnes " ( anonymes )

Pourquoi et au nom de quoi ou de qui cette censure ? - Pas de réponse, à ce jouir.

CRAB


Suite

balance_ton_porc, Caroline_de_Haas, Clémentine_Autin, féminisme, féminisme_universel, nov-féminisme, viols, Weinstein


2 commentaires:


  1. LA SAINTE FAMILLE
    RAPPEL
    Pourquoi la gauche n’aime pas Michel Onfray ?
    SUITE
    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2020/08/31/la-sainte-famille-6260291.html?c

    RépondreSupprimer
  2. Au micro de LCI, le philosophe s’est inquiété de la liberté de la presse, rappelant que le texte publié par Valeurs actuelles sur la députée Danièle Obono était “une fiction”. 
    .
    Michel Onfray s’est inquiété de la liberté de la presse, rappelant que le texte publié par Valeurs actuelles sur la députée Danièle Obono était “une fiction”.
    .
    Michel Onfray qui a tenu à défendre notre hebdomadaire sur LCI, après la fiction publiée dans nos pages imaginant la députée LFI Danièle Obono au temps de l’esclavage. Alors que la journaliste Elisabeth Martichoux lui demandait si la republication des caricatures de Mahomet par Charlie Hebdo n’était pas le symbole de la liberté d’expression, le philosophe a embrayé sur la polémique Obono : « Elle est aussi dans la possibilité de faire de l’ironie dans une fiction de Valeurs actuelles ». 
    .
    « Je pense que c’est une fiction et qu’on a le droit à la fiction. Moi, je défends la liberté de la presse, pas seulement celle de la gauche », a fait valoir Michel Onfray sur le plateau de LCI, avant de faire remarquer que lui aussi est souvent critiqué et caricaturé dans les médias. « Moi, j’ai pas porté plainte, j’ai pas eu un tweet du président de la République […]. Je ne suis pas une pleureuse », a-t-il expliqué, ajoutant : « Il faut prendre des coups quand on donne des coups, c’est le jeu démocratique ». 
    « On n’est plus au pays de Voltaire »
    Et le philosophe d’insister, en dressant un triste portrait de l’état de la liberté d’expression en France : « Je vous rappelle que ce texte est une fiction. On ne sait plus aujourd’hui faire la part de la fiction, de l’humour, de l’ironie, on n’est plus au pays de Voltaire, ni au pays de Rabelais. Il y a des choses qu’on ne peut plus dire aujourd’hui parce qu’effectivement immédiatement vous êtes dans l’idéologie. On a le droit de critiquer, de railler », a-t-il développé. Michel Onfray a conclu sur le sujet en critiquant ceux qui se sont insurgés contre ce texte : « Tous ces gens, comme Rokhaya Diallo, qui nous disent qu’ils ne sont que des descendants d’esclaves : le problème ce n’est pas de savoir ce qu’ils ont fait, ce qu’ils ont dit, ils sont des victimes du simple fait qu’ils sont des descendants d’esclaves. Tous ces gens veulent bien le dire eux, mais ne veulent pas que d’autres le disent ». 
    .

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.