samedi 26 juin 2021

AMBIANCE DÉLÉTÈRE

 

L’ÂNE, LE RENARD ET LE LION

Un âne et un renard, ayant lié société, sortirent pour chasser.

Un lion se trouva sur leur chemin.

Voyant le danger suspendu sur eux, le renard s’approcha du lion et s’engagea à lui livrer l’âne, s’il lui promettait la sûreté.

Le lion ayant déclaré qu’il le laisserait aller, le renard amena l’âne dans un piège où il le fit tomber.

Le lion, voyant que l’âne ne pouvait s’échapper, saisit d’abord le renard, et se tourna ensuite vers l’âne.

Pareillement ceux qui tendent des pièges à leurs associés se perdent souvent inconsciemment avec leurs victimes. Fable d’Ésope


Il est préférable de lire Ésope que la bible aimait à dire Jean Meslier.

.

MORALE

Cette fable d’Ésope résume parfaitement le sort qui attend dans un avenir proche sans détours le gauchisme culturel dont pour les principaux acteurs sont Mélenchon et ses janissaires plus ottomans que républicains, mais aussi les Verts et les néo-féministes plus communautaristes, ségrégationnistes et racialistes que démocrates.


INITIALISÉS SANS FRONTIÈRE

Formatés dans une religion de l’approbation, dans notre pays se prétendant offensés ce sont ces idolâtres qui ne supportent pas et voudraient anéantir la liberté de la pensée.

Alors, la liberté d’expression, c’est ce qui détermine toutes les autres libertés, chaque fois que la liberté d’expression régresse le totalitaire n’est plus très loin – en France les totalitaires et le néo-féminisme font bon ménage, c’est à qui ira plus loin que l’autre dans le deux poids deux mesures ;

pour ces faméliques tenants des cultures religieuses de l’approbation, ennemis inconditionnels de la pensée dialectique, la critique athée conjugués avec la critique des féministes universalistes des religions sacralisant des patriarcats, à leurs yeux n’est que manifestations du diable.


AFFAIRE MILA - EXTRAITS
Les réquisitions de la Justice dans le procès du harcèlement de Mila ont de quoi faire trembler de peur et rougir de honte tous les citoyens. Trembler de peur car si un de vos enfants est pris pour cible au nom de l’islam et se fait harceler par des fous furieux, c’est lui qui sera détruit et votre gouvernement comme la justice s’en laveront les mains. Rougir de honte parce que 6 mois avec sursis, c’est une peine symbolique et insignifiante pour la plupart d’entre eux. En revanche la destruction de la vie de Mila, elle, est réelle.
D’autant que ces accusés (sauf un) restent persuadés d’avoir raison. Ils jugent leur acte légitime et ne voient pas pourquoi ils ont à en répondre. A leur yeux Mila est « raciste » donc elle mérite l’enfer sur terre et ils se chargent d’exécuter la sentence.

Chacun apporte sa pierre pour mieux la lapider.

Chacun apporte sa pierre pour mieux la lapider mais comme c’est l’accumulation qui blesse et finit par tuer, ils expliquent benoîtement que leur pierre à eux n’est pas la plus importante. Ils sont définitivement aussi bas que lâches.
Malgré le procès et la douleur de Mila et de sa famille, ils sont incapables de s’excuser et continuent leurs justifications minables. Le sursis, ils le vivent comme une manière de les excuser, comme si la société par la voix du procureur leur disait que finalement tout cela ce n’est pas si grave…
Et ce message à été parfaitement reçu. Il faut dire que les harceleurs ont vite compris qu’ils ne craignaient pas grand chose. Le résultat ne s’est pas fait attendre : en plein procès, Mila a reçu une nouvelle salve de menaces.
Quand on voit que la justice condamne le harceleur d’un youtubeur, Jeremstar, à de la prison ferme parce que l’empêcher de participer au tournage de Fort Boyard à force de tweets désagréables a été jugé comme « ayant pour effet une dégradation des conditions de vie”, on se pince face au ridicule des réquisitions du procureur. Céline Pina
.
INSUPPORTABLE, il faut repenser cette '' Justice '' sous-servitudes idéologique.

SUITE

http://laicite-moderne.blogspot.com/2021/06/affaire-mila.html#comment-form

Claude Bouvard ( CRAB )


LE NÉO-FÉMINISME – LA MALADIE INFANTILE DU FÉMINISME

Selon les néo-féministes, partout dans le monde, tant que les gouvernements n'auront pas agi de manière concrète pour s'attaquer aux racines systémiques du problème, le système patriarcal violent continuera de prévaloir, infligeant au passage des souffrances injustifiables aux femmes (cis et trans) et à toutes les personnes trans et non binaires.

.

HISTOIRES DE DUPES

Dans notre pays, le système patriarcal n’est plus prédominant depuis de nombreuses décennies, cependant la domination de l’homme sur les femmes est bien réelle dans les milieux minoritaires de culture et de religion musulmane, et c’est bien ce qui dérangent ces néo-féministes aux antipodes du féminisme universel dont l’unique priorité est de clouer au pilori les mâles blancs.


Pas un mot sur le sort réservé à Mila, cette ambiance lâcheté n’est pas seulement le fait d’anti-blasphèmes, en témoigne le constant silence assourdissant du néo-féminisme, la toute dernière pathologie du gauchisme culturel dont de faux-écolos sous le regard attendri de néo-platoniciens de France et des mondes sunnites ou chiites.

L’absence de soutien à Mila, le silence assourdissant des néo-féministe est à ce point aussi écœurant qu’improbable dans notre pays où toutes les libertés individuelles ( dont les droits des femmes ) ont toutes été obtenues contre les religions ou les hiérarchies du monothéisme.


LA HAINE RACIALE S’EST DÉPLACÉE À GAUCHE DE L’ÉCHIQUIER POLITIQUE ou l'antiracisme est devenu l'alibi de la haine du blanc.

En outre ces néo-féministes sont une des composante d’une gauche qui promeut des sociétés de ségrégations et cultive la haine raciale et communautaire ;

lesquels en outre ne résistent jamais à un délire ni à un ridicule près s’engouffrent dans la fumeuse théorie du genre popularisée […] par la philosophe Judith Butler, spécialiste de la théorie « queer ».Alors que la « pensée

» ( sic) décoloniale envahit le champ du savoir made in France après avoir largement détérioré le campus américain.


SILENCE COUPABLE

Céline Pina, jours après jours, ne manque pas ( entre-autres ) de faire observer l'apparition d'événements interdits aux blancs.

Sous couvert d'antiracisme, leurs organisateurs ressuscitant sans le moindre scrupule une nouvelle forme de racisme, fondée comme autrefois sur la science : non plus la biologie, mais les sciences humaines.

- Céline Pina, auteure de Silence Coupable (éd. Kero, 2016).


MORALE

On ne peut être ou avoir été, nul ne peut refaire sa vie.

On ne peut être vieux et jeune tout ensemble, exceptés les macroniens.

On peut choisir de poursuivre sa vie différemment en dérapant à tout moment comme Mélenchon, les Wokes, les néo-féministes, les décoloniaux ou des Verts fortement teintés de grisaille.

CRAB


SUITE

http://laicite-moderne.blogspot.com/2021/06/moraline.html


2 commentaires:

  1. Maintes fois j’ai rappelé, que seul une partie du patronat avait besoin des immigrés, c’est à dire d’une mains d’œuvre sous payée ou corvéable à merci pour occuper les emplois que les français ont parfaitement raison de ne plus vouloir occuper.
    .
    Et je consignais que faute de main d’œuvre la disparition de ces entreprises seraient une bonne chose, et compterais comme une contribution à la nécessaire décroissance économique remplacée par une croissance des activités culturelles.
    Claude Bouvard dit CRAB

    RépondreSupprimer
  2. À l’attention de N... C....
    En tant qu’adepte de l’abstention il m’est aisé d’identifier les faibles d’esprit sous servitudes du gauchisme culturel dont les tenants de la culture de l’effacement quand il ne s’agit pas de ségrégationnistes ou encore de faux éveillés plus racialistes les uns que les autres dont le passe temps de petits militants de base consiste à essentialiser toutes personnes qui ne pense pas comme eux dans le seul objectif de ne jamais permettre de nommer la nature des choses et d’en débattre.
    .
    Sans partager certains des points de vues de Zemmour, lors d’un débat ( hier ) j’ai vu le chantre des « guerres justes » ( BHL ), quasiment à tout instant mécaniquement et systématiquement lui couper la parole, monopoliser la parole ne lui permettent même pas de finir une phrase – bref un comportement totalitaire à l’image de ce qu’est devenue l’immense majorité des gauches qui depuis bien longtemps déjà ne sont toutes autant qu’elles sont ne sont plus la gauche.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.