dimanche 10 mars 2019

Nabila Djahnine

La poésie dit l'essentiel avant que la philosophie ne s'en mêle, et dans toute l'histoire de la vie spirituelle de l'humanité il n'y a jamais qu'un seul créateur le poète, ainsi qu’un unique miracle, la musique - CRAB


Elle avait 30 ans, victime de la horde terroriste et son idéologie intégriste
Citation - Il y a 24 ans ….
Le 15 février 1995, la militante Nabila Djahnine est assassinée à Tizi Ouzou.
Architecte et présidente de l’association « Thighri n’Tmetout » (Cri de femme), Nabila a étudié à Tizi Ouzou où elle a obtenu son diplôme et exercé son métier. Elle avait trente ans.
Des séances de ciné-club qu’elle a fréquenté adolescente, dans sa ville natale de Béjaïa, au Collectif d’étudiantes qu’elle a animé, en 1988 à Tizi Ouzou, puis à l’association « Tighri n’Tmettuth », créée en 1990 et qu’elle a présidé, Nabila Djahnine n’a eu de cesse de rassembler, organiser et mobiliser en particulier pour dénoncer le sort fait aux femmes.
Cinq ans plus tard, dans un contexte de violence poussé à son paroxysme, on enregistrera pour la première moitié de février 1995, un attentat le 5 auquel échappera le cinéaste Djamel Fezzaz, l’assassinat le 11 de l’enseignante Ouraïs Menni, le 13 du comédien Azzeddine Medjoubi, le même jour de Abdelhafid Saïd, président d’un syndicat étudiant, le 16 du producteur de musique Rachid Baba-Ahmed et, un jour plus tôt, de Nabila Djahnine Mouna Bekkis, 5 février 2019

Vidéo - http://blvids.free.fr/Nabila_Djahnine.mp4

Les affinités électives
La poésie décrit, chante l'essence des choses existentielles marquoirs identitaires de la vie des femmes ou des hommes avant que la philosophie ne s'en mêle - contre les religions ou idéaux totalitaires, contre le bien soumissionné à la récompense divine, les affinités électives ou l’affranchissement des contraintes imaginaires dues à la moraline sont les traceurs d’une préférence bienveillante pour les adultères culturels - CRAB - Suite :
Syndi Mohamed
http://blvids.free.fr/Syndi_Mohamed.mp4

Fatma Said
https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/03/fatma-said.html

Mirga Grazinyte-Tyla - cheffe d’orchestre -
http://blvids.free.fr/Mirga_Grazinyte-Tyla.mp4

Pauline Viardot
http://laicite-moderne.blogspot.com/2019/02/pauline-viardot.html

La Liberta
http://blvids.free.fr/Mozart_et_da_Ponte.mp3

Marceline Loridan-Ivens
https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/01/marceline-loridan-ivens.html
.
Le cri de la nature
https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/02/le-cri-de-la-nature.html

Laura Dekker
https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/02/laura-dekker-et-les-autres.html?spref=tw

Ces 13 femmes n’ont jamais obtenu le prix Nobel
http://blvids.free.fr/Ces_13_femmes_n_ont_jamais_obtenu_le_prix_Nobel.mp4


5 commentaires:

  1. Égypte, l’aura sacrée qui entoure la question de l'enfoulardement des femmes commence à s’écailler, de plus en plus de femmes, célèbres ou anonymes, font le choix de sortir têtes nues, malgré les regards réprobateurs, voire parfois les menaces de mort.

    RépondreSupprimer
  2. Il y a quelques années encore, la culture de Zanzibar, façonnée par l’islam, interdisait aux femmes de jouer publiquement d’un instrument. Mariam Hamdani, première femme journaliste de l’île, a voulu changer les choses et a créé il y a huit ans le Tausi Women's Taarab Orchestra, uniquement composé de femmes.

    RépondreSupprimer
  3. « Les erreurs ne se regrettent pas, elles s'assument ! La peur ne se fuit pas, elle se surmonte. L'amour ne se crie pas, il se prouve. » Simone Veil

    RépondreSupprimer
  4. L'être humain est la nature et en même temps une petite partie de la nature. La poésie dit l'essentiel avant que la philosophie ne s'en mêle.
    Dans toute l'histoire de la vie spirituelle de l'humanité il n'y a jamais qu'un seul créateur, le poète, et un seul miracle, la musique.
    Nous ne sommes pas de '' passage '' sur terre, mais un temps sur terre, on n'a une deuxième vie quand on n'a compris qu'on n'en qu'une puisque la mort est absence de sensation.
    Nos ancêtres gallo-romains avaient le sens de l’honneur, la question qu’ils n’auraient pas manquer de poser urbi et orbi : Pourquoi un cadavre n’a jamais donné de conférence de presse ni ne s’est jamais plaint de l’autopsie ?

    RépondreSupprimer
  5. Réponse à N....e
    Dégager le sens du langage courant des personnes qui ont fait leur scolarité dans une école confessionnelle.
    .
    Religieux : Cet homme pourra-t-il exercer son libre arbitre ?
    .
    Laïque : Cet homme pourra-t-il exercer selon son entendement ?
    Où encore, " en toute conscience " ?
    .
    Quand la mythologie et l’éthique se conjuguent pour former un grand corps joyeux.
    C’est sous le regard amusé de Dionysos accompagné du rire solaire de Démocrite, qu’au son de la flûte du non-conformiste « dieu Pan », lequel ne voulut jamais sexuellement contraindre Syrinx, que les monothéistes sont pris de panique de savoir toujours de plus en plus nombreuses les femmes qui se sont affranchies du patriarcat.

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.