dimanche 13 octobre 2019

La Révolution en marche


CRAB, peinture acrylique sur toile

Le hasard, c’est la nature.
Les fake news pires ennemis de l’histoire sont les facteurs à l’origine des principaux dénis de la nature.

Mahomet était un commerçant, un conducteur de caravanes, parfaitement capable de vérifier si ce qu’écrivaient les scribes était conforme à la commande ;
donc il savait lire et écrire, ce qui exclue par l’intermédiaire d’un archange une parole venue d’un quelconque dieu qu’il aurait apprise par cœur, et fait ainsi de la religion musulmane, au même titre que les autres religions, une instrumentalisation de tous les Fake news*1 connues à son époque.
*1.
Il suffit de lire " Le de natura rerum " *2 de Lucrèce pour comprendre l’honnêteté intellectuelle d’un texte rédigé par un penseur et de comparer avec les Fake news ( les religions monothéistes ) élaborés par des escrocs en mal de domination des Hommes de leur temps.
*2. Citations :
" La superstition engendre la crainte, obstacle à la vérité ".
[1,102-126]

" Rien ne retourne au néant. La nature forme les corps, les uns avec l'aide des autres ".
[1,215-264]

" Ainsi donc, tout ce qui semble détruit ne l'est pas; car la nature refait un corps avec les débris d'un autre, et la mort seule lui vient en aide pour donner la vie."
[1,250] Lucrèce, Iᵉʳ siècle av. l’ère commune.

Libération ou dictature ?
La révolution du 14 Juillet fini avec le génocidaire Robespierre, celle d’Octobre avec les goulags de Staline, celle du 1er Juillet plonge l’Iran dans un moyen-âge musulman Komeinytien, celle d’en marche, ni de droite ni de gauche, se pétrifie dans les ornières de la communication, laquelle voudrait bien étouffer par la chasse aux sorcières la pensée souverainiste et un désir d’Europe non-maastrichtien.

On ne compte plus les errances sémantiques du pouvoir jacobin valorisé par les gauches sous l’œil attendri des droites dont le déclin ou la fin d’un cycle momifié trouve sa plus parfaite représentativité dans la macronnitie ambiante, le terreau d’une police de la pensée envahissante de l’espace public par le biais des bouffées délirantes de ses contrôleurs de la pensée, pour la plupart chroniqueurs patentés, pour certains, sévissant depuis plus de cinquante ans dans les arcanes d’univoques « grands médias ».

" Le vivre ensemble, c’est la loi de la jungle " écrit Michel Onfray, c’est d’autant plus vrai que le déni de la réalité-réelle d’un désopilant conséquentialisme est dû à des préjugés du genre : " la diversité est une richesse pour la France "( pour les français, surtout les françaises, épris de liberté, c’est moins sûr ), un hilarant " pas d’amalgame " entretient la cécité pour laisser le champ libre aux terroristes musulmans, un ridicule grave antiracisme complètement dévoyé au service d’une inquisition musulmane toujours aussi nocive depuis l’assassinat des Charlie porte dans notre pays pratiquement à elle seule un nov-antisémitisme, mais également une Occidentalophobie " à toutes épreuves, laquelle encourage une déconstruction du féminisme universel et de la laïcité pour bien préparer la guerre civile avec la bénédiction du Pape, lequel pour remplir ou diriger ses églises a besoin comme une partie du patronat d’une forte immigration.

Fiches S - Irresponsabilité du pouvoir politique
Incroyable le pouvoir macronnitient complètement assujetti à la police de la pensée n’a pas voulu laisser Hadama Traoré de Gonesse organiser une manifestation de soutien au tueur de la Préfecture de Police ?

C’était une occasion unique de filmer ou de prendre en photo nos ennemis membres actifs de l’inquisition musulmane présente dans notre pays, lesquels pour la plupart sont issus d’organisations salafistes ou des Frères musulmans. Combien de fois faudra t-il répéter que la censure est la pire méthode de gouvernance politique ?

Quand Macron le petit s’illustre à l’internationale.
Le fou de dieu Erdogan, sur la base d’un discours de gauche d’Obama adressé au monde musulman ( discours du Caire ) avait bénéficié, comme la plupart des mouvements ou partis islamistes de la liberté d’agir dans la région, et dans la plus parfaite impunité, voici qu’à présent Trump dit exactement la même chose mais lui en tenant un discours de droite ( bonnet blanc – blanc bonnet ) – du coup, une fois de plus, cet islamiste foudre de guerre se voit encouragé, conforté dans sa tentative de génocider les Kurdes et, sans le dire explicitement, de filer un coup de main aux indécrottables djihadistes de Daech prisonniers des kurdes - un acte destructeur des plus sordides non sans rappeler ce que fit le turc au début de la guerre en achetant clandestinement du pétrole afin de participer, d’ailleurs, pas vraiment discrètement, au financement du califat pendant que les kurdes montaient en première ligne pour s’attaquer à ces hordes de barbares.

La réponse risible si elle n’était pas effarante du gouvernement de notre pays se borne à prétendre de ne plus livrer des armes utiles à cette invasion de la Syrie – inutile de compter sur l’Europe, laquelle n’a pas d’autre préoccupation que la transformation des peuples en consommateurs avec la bénédiction des gauches, des centres, des droites et par tous les gouvernants français, lesquels se sont succédé depuis Mitterrand.

Nov moraline
Mais tout va bien, si vous dites que la Jeanne D’arc de l’écologie Greta Thunberg, entend des voix, alors là, tout va très bien, surtout si vous ne demandez pas lesquelles, sinon la meute à deux neurones ne manquera pas de vous traiter d’anti-féministe, de vieux blanc ou bien, plus grave encore, de ne pas être solidaire des enfants et j’en passe...

Osez douter, Osez ironiser, critiquer la vénalité d’un discours calqué sur le très religieux bien et mal avec à la clé l’incontournable punition divine, comme de bien entendu, le premier religieusement lapidé, ce fut Michel Onfray. Il en a l’habitude...

Facile, il suffisait de lui faire dire ce qu’il ne disait pas ou n’a pas écrit, sans comprendre l’ironie de son propos ou sa mise en cause d’infantiles auditeurs, lesquels applaudissaient à tout rompre une adolescente, m.elle je sais tout, laquelle a la science infuse, et donc n’a plus besoin d’aller apprendre quoi que ce soit à l’école pour s’adresser à des adultes, lesquels ont tout à apprendre d’elle, c’est magique, puisque dès demain ces vieux blancs se précipiteront dans les centraux du capitalisme vert pour faire l’acquisition d’une superbe trottinette dernier cri électrique et cela s’entend de couleur métallisée vert pomme. C’est Adam qui va être content, une fois encore, elle lui restera en travers de la gorge ( la pomme ).

Mais tout va bien, disais-je, en marche notre nouvelle icône honoris causa, éminente spécialiste de la traversée de l’atlantique avec un bilan carbone des plus corsé, cependant partie toutes voiles dehors porter l’estocade aux Amériques contre les vieux blancs selon les désidératas sur-aigus lancés à la ville et au monde par les inévitables sirènes du féminisme doloriste, victimiste ( féminismes non-universel ) associées pour la circonstance à des caricatures très médiatisées de l’écologie sentencieuse. Gare, gare, gare à la punition divine, apocalyptique...
Ainsi va en même temps bon an mal an, au cours de ce cycle macronnitient l’installation d’une nouvelle religion " la nov-moraline écologique " ( mais pas-que ) de notre monde nouveau ou la communication sans jamais acter quoi que ce soit est désormais l’expression de la loi du plus fort. CRAB

Suite : Greta Thunberg

Suite 2 : Le tonneau du libéralisme

3 commentaires:

  1. À l'attention de M.....d El-K...r - Seul le 93 récupère les enfants rapatriés de djihadistes, c'est NAVRANT, d'une irresponsabilité indicible, alors que le seul moyen de faire respecter la loi et reprendre '' les quartiers perdus de la république '' c'est d'en confier l'administration à l'armée si l'on veut éviter, d'ici peu, une guerre civile.

    RépondreSupprimer
  2. À l'attention de Gérard L....n fan de MEDIAPART, lequel manifestement n'a pas compris que ce canard est tenu par des individu plus militants que journalistes.
    .
    L’islamo-phobique est celui qui évite l'islam parce qu'il en a peur.
    Léo Castelluci. MEDIAPART du 14 Octobre
    .
    RIRE.
    Eh bien non, la déconstruction de l’islam par la critique athée et féministe s’opère symétriquement à la déconstruction du judéo-christianisme. CRAB

    RépondreSupprimer
  3. "Les guerres civiles commencent toujours à bas bruit."
    Jean-Pierre Chevènement, Le Point, 10 octobre 2019

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.