vendredi 7 janvier 2022

MACRONIE – PATRIE DU CANNIBALISME

 

Cronos dévore ses enfants par Goya

.

VIVANT ON ESTMORT ON EST PLUS

Une fois de plus je me dois de rappeler que bon nombre de philosophes non-platoniciens avant et après le début officialisé de l’ère chrétienne exposaient qu’il n’y a rien à craindre de la mort - la mort étant absence sensation - que l’espérance nourrit des chimères si bien présentées comme des vérités par des obscurantistes laissant accroire cette idée saugrenue, surtout nuisible à la joie de vivre pleinement sa vie qu’il y a une vie après la mort – une vie d’excellence après la mort, plus valorisée ou infiniment plus agréable dans des arrière-mondes ( genre paradis ).

MYTHOLOGIE GRECQUE

Suite à la mort de son père Ouranos, Cronos prit le pouvoir et enferma ses frères les géants et les cyclopes. Cronos avait tellement peur de la mort, et pour ne pas périr ni perdre le moindre pouvoir il engloutit ses propres enfants au fur et mesure que sa femme Rhéa les mettait au monde.

LE RETOUR DU CANNIBALISME

À notre époque les cas de cannibalisme sont devenus affaires exceptionnelles, dit-on, ce n’est plus vrai !

POURQUOI ?

Au lieu de rendre la vaccination obligatoire exclusivement pour les plus de 65 ans ou quelque soit son âge pour toute personne souffrant de comorbidité, le pouvoir et une partie de l’intelligentsia choisissent de faire porter un masque aux enfants, la meilleure façon de leur ôter le droit à la vie ou de vivre pleinement leur enfance sous le prétexte des plus fallacieux de sauver les vieux ( j’ai presque 81 ans, trois fois vacciné – hospitalisé, j’ai eu la Covid... ) et de faire passer leurs grands parents pour de néo-cannibales.  

L’histoire retiendra la moraline ou l’absence de morale de la macronie dont le chef d’œuvre trouve sa pleine expression dans l’institutionnalisation d’un digicode – non sans raisons puisque pour la macronie il n’y a ni identité ni culture française, ni nul besoin de défendre la liberté ou les libertés individuelles, encore moins le statut de citoyen ou la citoyenneté, enfin oubliées " Les philosophies des Lumières ", la France n’étant plus pour la macronie qu’une zone d’Europe pourvoyeuse de mains-d’œuvre ( quitte à en faire venir d’ailleurs ) et de consommateurs.                          CRAB



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.