mardi 30 avril 2019

Les idiots utiles de l’islamisation


Les idiots utiles de l’islamisation en Europe au secours des marchands du temple *1 ont encore frappé, cette fois, lors d’une exposition à Francfort titrée, " Liberté de la mode ou diktat religieux "

*1en réalité, il s’agit, exposé dans un musée, d’un groupe de couturiers ou de couturières parti à l’assaut de ce qui n’est rien de plus qu’un marché nouveau ou encore à créer de toute pièce dans des sociétés européennes captives d’une économie de sollicitations et d’obsolescence programmée

Mode islamique est un oxymore
Photo ci-dessus, un « modèle »couverte de pied en cape de tissus peinturlurés pour selon ses promoteurs « créer » une mode - qui in fine ne devrait rien au religieux, mais à la liberté de s’habiller comme bon semble puisque revisitée par leurs soins [ RIRE ]

Sinécure
Le but inavoué de ces hâbleurs pour parvenir à leurs fins ou apaiser leur faim de fric, c’est de faire oublier que si l’enfoulardement des femmes est ou n’est pas un signe ostensible religieux qu’il est bel et bien une discrimination sexuelle inventé par les plus sectaires, les plus sexistes, voire les plus racistes des musulmans

Abâtardissement des esprits
Cette « vision-revisitation » simpliste, perverse mais tellement commercialisable du vêtement islamique n’est pas sans rappeler les inopérants ravalements de façades de HLM localisées dans certaines de nos banlieues où au lieu de restructurer les logements et l’espace public, les institutions qualifiées se sont contentés après l’isolation par l’extérieur des bâtiments de faire peindre sur les parois verticales de fausses-façades avec fausses-toitures - ce qui n’a rien changé à la vie des habitants car sans conjuguer harmonieusement l’espace physique avec l’espace social et culturel ces « quartiers », lesquels sans réelles restructurations ne s’apparentent aucunement à un morceau de ville – il en est ainsi de l’accoutrement islamique plus ou moins bariolé qui n’en reste pas moins une infirmation de l’identité féminine - CRAB

Vidéo -

Suite 1 : Le troisième sexe ou l’enfoulardement des femmes

Suite 2 : Couvertes de pied en cape


32 commentaires:

  1. Réponse à une musulmane enfoulardée volontairement :
    Cessez de prendre les gens pour des imbéciles, on comprend parfaitement que pour vous ‘’ la beauté est un crime ‘’.
    .
    Vous êtes de celles qui ne comprendront jamais qu’il y a d’un coté " La Beauté " - de l’autre " l’Enfer " ( Auschwitz )

    RépondreSupprimer
  2. Avoir toujours présent à l’esprit que la " radicalisation non violente " observée montante depuis les années 80 du siècle dernier est le " terreau " du terrorisme islamiste.
    .
    En France, depuis 1990, l’augmentation massive, en nombre et en gravité, des actes antisémites, qui tire vers le haut le total des actes racistes est due essentiellement à une majorité issue de l’immigration arabo-musulmane ou turc observée par les lanceurs d’alertes les plus lucides.
    .

    RépondreSupprimer
  3. News - Mahomet et Changelejeu
    http://laicite-moderne.blogspot.com/2012/12/changelejeu-et-mahomet-reedition.html

    RépondreSupprimer

  4. Iran : Nasrin Sotoudeh, 55 ans, purge déjà une peine de prison de cinq ans. Sa condamnation intervient après la nomination d’un radical à la tête de la justice iranienne.
    .
    10 ans de prison supplémentaires et 148 coups de fouets pour l’avocate des droits des femmes.
    .
    En France, pourquoi les millions de musulmans ne descendent pas en masse dans la rue pour soutenir cette femme ?
    Parce que la radicalisation silencieuse, qui passe par l'enfoulardement des femmes, est le terreau du terrorisme.

    RépondreSupprimer
  5. Les gnomes et les gnomides du féminisme victimiste ou de l’intersectionnalité sont autant qu’on le désire outranciers à ce point qu’ils se savent naturellement appelés à disparaître.

    RépondreSupprimer
  6. Critiquer les religions, c'est défendre la raison en tant qu'expression de l'intérêt commun quelques soient les convictions intimes de chaque personne, et l'islam ne doit pas être épargné. Le clonage des esprits par la religion est la pire des pollutions, sans compter que l'invention monothéisme est la racine du pire des sectarismes, lequel va dans les textes '' sacrés '' des trois religions jusqu'à sacraliser la haine des femmes, la haine des homosexuels, le racisme, la haine de l'athéisme et encore bien plus la haine des athées, sans omettre de rappeler la sacralisation de l'esclavage et la traite des esclaves.

    RépondreSupprimer
  7. Voltaire détestait l'athéisme et encore plus les athées. Il estimait que L'athéisme était bon pour l'aristocratie, mais pas pour le peuple. La France, contrairement à ce que racontent aux enfants les platoniciens, n'est pas le pays de Voltaire, mais le pays de Montaigne, surtout de Jean Meslier, d'Émilie du Châtelet, d'Olympe de Gouges, de Jean Zay et d'Élisabeth Badinter. ( Voltaire avait falsifié et dénaturé la première édition du '' Testament '' de Jean Meslier, lequel avait fort heureusement laissé à la postérité plusieurs copies de sa main ).

    RépondreSupprimer
  8. Depuis le début des années 70 l’infantilisme toxique des islamo-gauchistes est constant : lequel se traduit par un antisémitisme des plus pervers, c’est le réservoir de voix pour des Mélenchon, des C. Autain ou leurs pareils, tous bénéficiaires du très gracieux soutien des islamistes avec ou sans poil.

    RépondreSupprimer
  9. Réponse à N....e
    Dégager le sens du langage courant des personnes qui ont fait leur scolarité dans une école confessionnelle.
    .
    Religieux : Cet homme pourra-t-il exercer son libre arbitre ?
    .
    Laïque : Cet homme pourra-t-il exercer selon son entendement ?
    Où encore, " en toute conscience " ?
    .
    Quand la mythologie et l’éthique se conjuguent pour former un grand corps joyeux.
    C’est sous le regard amusé de Dionysos accompagné du rire solaire de Démocrite, qu’au son de la flûte du non-conformiste « dieu Pan », lequel ne voulut jamais sexuellement contraindre Syrinx, que les monothéistes sont pris de panique de savoir toujours de plus en plus nombreuses les femmes qui se sont affranchies du patriarcat.

    RépondreSupprimer
  10. L’islam excelle dans le clonage des esprits par la religion, sans compter que l'invention du monothéisme est la racine du pire des sectarismes, lequel va dans les textes '' sacrés '' jusqu'à sacraliser la haine des femmes, la haine des homosexuels, le racisme sans omettre de sacraliser l'esclavage et la traite des esclaves.

    RépondreSupprimer
  11. Cit : " La piété, ce n'est point se montrer à tout instant, couvert d'un voile et tourné vers une pierre, et s'approcher de tous les autels; ce n'est point se pencher jusqu'à terre en se prosternant, et tenir la paume de ses mains ouvertes en face des sanctuaires divins; ce n'est point inonder les autels du sang des animaux, ou lier sans cesse des voeux à d'autres voeux; mais c'est plutôt pouvoir tout regarder d'un esprit que rien ne trouble " – Lucrèce, V, 1198-1203 - ( premier siècle avant notre ère )
    .

    RépondreSupprimer
  12. La spiritualité, c'est la vie de la conscience - les religions, loin s'en faut, n'ont pas le monopole de la spiritualité. Quand un chercheur élucide les lois de la physique, il fait œuvre de spiritualité. Un artiste peintre échappe au réel, il fait œuvre de spiritualité. La spiritualité athée, c'est la recherche permanente de l'éthique dans le monde de la réalité-réelle et accessoirement parce que c'est une nécessité vitale la critique athée, libertaire et féministe* ( *universel ) de toutes les idéologies dont les religions.

    RépondreSupprimer
  13. Le front national sert d’alibi pour masquer ou empêcher de parler de la radicalité silencieuse qui passe par l'enfoulardement des femmes, laquelle génère le terrorisme avec ou sans armes. Les premières victimes des islamistes sont des athées ou des non-musulmans.

    RépondreSupprimer
  14. Nul être pensant ne peut en douter, Baruch Spinoza est infiniment plus important que la bible, le Nouveau Testament ou le coran réunis, mais il existe d'autres lignées, notamment dans l’antiquité, celle des philosophes ou poètes athées connus de Démocrite jusqu'à Lucrèce.
    .
    À titre personnel, en référence aux témoignages de personnes proches alors qu'elles faisaient encore parties des vivants, dans la lignée familiale nous sommes incroyants et sans religion depuis le dernier quart du XIXe siècle ( avant, pour en savoir plus, il aurait fallu que je trouve des documents écrits ).
    .
    Ceci-dit, la réalité-réelle me va très bien, laquelle me permet d'autant plus facilement et avantageusement de rester debout, je n'ai nul besoin ni de prier, ni de demander à un dieu d'intercéder en ma faveur puisque si je fais bien ou mal, je ne serai ni récompensé ni puni puisque la mort est absence de sensation.

    RépondreSupprimer
  15. Michel Serres avait raison de dire que, dans notre pays, la plus grave menace pour les jeunes générations, c'est la montée de la pudibonderie qui nous vient en ligne direct d'outre-atlantique. ( essentiellement les États-Unis et le Canada ). Jeunes gens, filles et garçons ne vous faites pas avoir, restez français.
    .
    Florent Chazarra
    Et dire qu'il n'y a pas si longtemps on pouvait bronzer seins nus à la plage ... bon courage !!
    .
    Maryse Dubois
    Ben oui si tu veux cancer du sein...
    .
    Claude Bouvard Maryse Dubois -
    Exemple parfait de l'utilisation de la nature pour éviter de dire que l'on considère les seins des femmes [ à l'air ] indécent. C'était sensiblement la même méthode ou le même masque qu'utilisaient face à Élisabeth Badinter*1 ( *1féminisme universel ) les pro-allaitement maternel ou les anti-IVG.

    RépondreSupprimer
  16. Ne jamais oublier que les premières victimes des islamistes sont des athées ou des non-musulmans.
    .
    Je n'ai jamais vu, nulle part dans le monde, les musulmans descendre en masse dans la rue pour exiger que l'on cesse d'assassiner ou d’emprisonner des athées, des homosexuels ou encore des femmes qui veulent vivre indépendantes.

    RépondreSupprimer
  17. Restez française, vous ne le regretterez jamais.
    Dans notre pays, la coquetterie a pour habitude de narguer les canons religieux, pas de s’y conformer. En France, mode islamique est un oxymore.
    La mini-jupe parle d’échange informulé, de désir inassouvi, le voile culpabilise le désir.
    .
    Ce ne sont pas les religions qui ont inventé le féminisme universel ni l’athéisme chrétien mais la spiritualité athée libertine-libertaire.

    RépondreSupprimer
  18. Mode islamique est un oxymore.
    Toute ma vie, j'ai vu des femmes vêtues d'un short et d'un débardeur. Il n'y a que d'ignobles crétins pour s'en plaindre.
    Plus on encourage la femme à se cacher, plus ça attise la curiosité un peu malsaine de certains parmi les garçons. En première ligne, les toxiques barbus.

    RépondreSupprimer
  19. Au juste, que sait-on, sans aller y voir de plus près, du Paradis d’Allah ?
    Allah était-il à la tête d’une industrie innovante ou simple artisan ?
    Pourquoi certains préfèrent les poupées gonflables halal ?
    Suite :
    https://laicite-moderne.blogspot.com/2017/08/le-paradis-dallah.html

    RépondreSupprimer
  20. Athéisme :
    Optimiste-lucide, l’athée se définit par son refus de tout clonage des esprits – Ce qui se traduit par la défense d'une société pro-choix - [ Laïque ]
    .
    Sans faire référence à une divinité, la spiritualité athée est une expression de plusieurs modes de pensées connexes à la recherche permanente de l’éthique.

    RépondreSupprimer
  21. Nul ne naît musulman, tous naissons avant tout sujet de droit.
    .
    La seule chose qui permet l’islamisation d’une société, c’est l’inaction des féministes de bien ( femmes ou hommes ), au nom d’un fantomatique antiracisme.

    RépondreSupprimer
  22. BURQINI - 2019 – SUITE 2
    « Je la vois dans la rue, je la rafale »
    Suite :
    https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/07/burqini-2019-suite-2.html

    RépondreSupprimer
  23. On ne pas défendre des femmes enfoulardées ni accoutrées d’un burkini quand on sait qu'elles voilent leurs fillettes.

    RépondreSupprimer
  24. La pudeur, c’est faire preuve de retenue, de discrétion, la pudeur ou la discrétion n’est pas une vertu islamique.

    RépondreSupprimer
  25. Khatia Buniatishvili
    Pianiste d’un immense talent - en outre, hautement consciente de l’importance son identité féminine qu’elle impose publiquement - il n’y a que des pudibonds ou des crétins de toutes les pluies acides pour s‘en plaindre.
    .
    Maltraitance intellectuelle des fillettes.
    L’enfoulardement des fillettes s’apparente à toutes les formes connues maltraitance intellectuelle des enfants.

    RépondreSupprimer
  26. " La loi de l'amical. " ?

    Pour en faire son meilleur ami, l'homme a progressivement domestiqué le loup le moins craintif pour en faire un chien en lui jetant des morceaux d'os.
    Depuis Akhenaton, les monothéistes tentent de faire la même chose avec les femmes, mais ça coince, ça coince, ça coince_____énormément.

    RépondreSupprimer
  27. .
    L'enfoulardement des fillettes, c'est de la maltraitance intellectuelle des enfants.
    On ne peux pas défendre des femmes enfoulardées ni accoutrées d’un burkini quand on sait qu'elles voilent leurs fillettes.
    .
    D’autre part, citation :
    «Ces femmes voilées à qui on interdit d’étudier, travailler, de s’amuser, accompagner même leurs gamins dans les sorties scolaires etc.» Zakia Meziani
    .
    Comble de la duplicité, ces femmes n’accompagnent pas leurs enfants, mais une classe. Dans le cadre des sorties pédagogique de l'école, selon le DROIT (nous sommes dans État de droit ) elles ne sont pas des usagers mais des accompagnatrices exécutantes du service public.

    RépondreSupprimer
  28. Meurtre de Sarah Halimi : les juges d'instruction estiment qu'il y a "des raisons plausibles d'une abolition du discernement" du suspect.
    .
    Négation de la culture antisémite largement répandue dans les milieux et régions du monde dominées par des musulmans – navrant.

    RépondreSupprimer
  29. L’enfoulardement est une expression de la culture de l’humiliation des femmes.
    .
    Le nu ( femme ou homme ), c'est l'animal humain dans sa plus belle robe. Poser nue c'est authentifier l'identité féminine ou masculine - alors que L’enfoulardement des femmes n'est pas seulement une discrimination sexuelle, c’est, avant tout, une expression de la culture de l’humiliation des femmes.
    .
    En outre l’enfoulardement des femmes est le pire des signes de l’infériorisation et de l’abaissement du statut des femmes – en fait revient à nier qu’une femme, avant tout, naît sujet de droit.

    RépondreSupprimer
  30. Le sens des priorités n'est pas la tasse de thé du féminisme à deux neurones.
    .
    Les podiums du tour de France :
    L’enfoulardement ou le port du burqini est une expression de la culture de l’humiliation des femmes.
    .
    Ce rôle féminin sur les podiums du tour de France n’est certes pas génial, mais il permet à quelques femmes de gagner un peu d’argent dans une société où dans les faits les emplois occupés par les hommes sont nettement plus nombreux.
    .
    Alors que l’enfoulardement ou le port du burqini est une expression de la culture de l’humiliation des femmes hyper chosifiées, un phénomène inquisitorial infiniment plus nuisible à la cause des femmes, lesquelles tentent d’imposer l’égalité femmes-homme.

    RépondreSupprimer
  31. Un collectif de militantes accumule des témoignages sur la violence conjugale, très répandue en Iran, pour pousser le Parlement à agir
    Suite
    https://laicite-moderne.blogspot.com/2019/07/les-iraniennes-emmerde.html

    RépondreSupprimer
  32. Il serait bon de rappeler l’histoire du niqab ou burqa (voile intégrale) à celles qui le portent, peut-être qu’en connaissance de cause elles se vêtiront-elles autrement.
    Dans la mythologie de la Mésopotamie (l'actuel Irak), le niqab ou burqa est porté par les femmes qui veulent honorer la déesse le l'amour public, Astarté ou Ashtart.
    .
    Celle-ci, pour être bien honorée par les femmes, oblige celles-ci à se prostituer une fois l'an, dans les bois sacrés qui entourant son temple.
    .
    Pour ne pas être reconnues quand elles allaient s'offrir à des inconnus de passage, les femmes de la haute société mésopotamienne prirent l'habitude des se voiler totalement.
    .
    Celles qui pratiquent, aujourd’hui, le «jihad nikah» (prostitution sacrée), en Syrie et ailleurs, en se couvrant de la tête au pied, ne font en réalité que ressusciter une tradition bien antérieure à l’islam, et qui n’a rien à voir avec cette religion.
    .
    Mustapha Kamel Atatürk, premier président de la Turquie de 1923 à 1938, avait trouvé la bonne astuce pour que les femmes turques abandonnent la burqa, en décrétant une loi avec un effet immédiat, qui stipule ceci: «Toutes les femmes turques ont le droit de se vêtir comme elles le désirent. Toutefois, les prostitués doivent porter la buqa.»
    Béchir Turk

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.