dimanche 7 août 2011

Jeûnons sous la pluie

Le choucas est un oiseau bruyant au chant monogame...

Cit / '' Le choucas et le renard '' ; Un choucas affamé s'était perché sur un figuier ; mais voyant que les figues étaient encore vertes, il attendait qu'elles fussent mûres. Un renard, le voyant s'éterniser là, lui en demanda la raison. Quand il en fut instruit : « Tu as tort, l'ami, dit-il, de t'attacher à une espérance ; l'espérance s'entend à repaître d'illusion, mais de nourriture, non pas. » Cette fable s'applique au convoiteux – Esope
.
 
Pluie, en chinois, « yǔ », un trait horizontal, en haut – c’est le ciel. Un trait vertical qui en descend, comme un « T » majuscule – c’est l’idée de quelque chose qui tombe du ciel. Les quatre points réunis dans un carré non fermé sont tout simplement des gouttes de pluie
 
Mythes sacrés
Mythes réactualisés dans des buts magico-religieux par des rituels périodiques

La prière des rogations pour la pluie ( Salât Al-Istisqâ )
La prière des rogations pour la pluie se fait en cas de sécheresse et de disette. Elle est accomplie quand la pluie cesse de tomber ou quand la quantité tombée est très insuffisante. Elle peut être aussi accomplie pour que l’eau d’une rivière, d’une source ou d’un puits coule à nouveau

Comble du ridicule, en période de sécheresse [ courant juillet dernier ], de voir des prêtres, comme dès 511 en France, demander à dieu de faire tomber la pluie
Dévotion par la suite adoptée par Rome en 816, cette rogation a pour objet de demander un un climat favorable, une protection contre les calamités et de bonnes récoltes – rien de moins...

À Sydney, il y a peu de temps de cela, un Premier ministre australien, John Howard, avait appelé la population à prier pour qu'il pleuve dans le sud-est du pays, régions où sont localisés des milliers de vergers, de vignobles et de pâturages


En Jordanie, en 2005 le ministère des Affaires religieuses de Jordanie avait demandé aux fidèles de prier un vendredi pour qu'il pleuve enfin sur le royaume, où une grave sécheresse sévissait depuis plusieurs semaines

En 2010 pendant une quinzaine de jours, les deux Grands rabbins d’Israël proclament des jours de jeûne et de prière pour demander la pluie, notamment des extraits de la liturgie de Souccot avec la prière pour la pluie

Au lieu de mobiliser les citoyens de ces pays pour décider la construction d'un canal allant de la mer Rouge à la mer Morte afin d'éviter la disparition du point d'eau le plus bas du monde
Un projet qui prévoyait notamment la construction de centrales hydro-électriques et d'usines de dessalement d'eau de mer qui fournirait de l'électricité et de l'eau potable à la Jordanie, à Israël et aux territoires palestiniens


Saviez-vous que cette étrange prière pour faire tomber la pluie, relatée dans le dossier d'Historia du 30 Juin dernier, qu'au XVIIe siècle ce sont les sorciers qui provoquaient les orages. Mais, eux, se voyaient condamner au bûcher !

Chez les natifs Hopis, la danse de la pluie consiste à demander la pluie auprès des Dieux, en cas de grande sécheresse. Les chamans de la tribu recueillent dans leur terrier des crotales, qu’ils déposent dans un récipient, puis après avoir formulé des incantations, ils effectuent une procession où ils imitent les ondulations des reptiles

Si vous disposez d'un peu de temps, pour rechercher sur internet, vous constaterez qu'un peu partout dans le monde, à nos époques, quand ce n'est pas un '' chef religieux '', c'est un chef d'État, qui demande ou proclame de prier pour obtenir la modification climatique...faut-il se contenter dans rire... ?

Est-il nécessaire de rappeler qu'en Somalie, des islamistes font la guerre où se font la guerre, quand ce n'est pas interconfessionnel dans d'autres régions, au lieu de se préoccuper, pour vaincre la faim, d'irrigation ou de l'aménagement des territoires ?
Les aménagements territoriaux ne se font pas où sont purement et simplement ignorés, mais l'endoctrinement dans la religion est en pleine croissance – chercher l'erreur...

Dans l'actualité récente, j'ai entendu à propos du ramadan [ août 2011 ] dire par un des chefs des musulmans que le jeûne permettait l'élévation de l'âme *

Quand d'autres peuples meurent de faim, entre autres dans notre pays, au lieu de réfléchir sur le concept '' manger-santé '', des privilégiés leurs clergés en tête sacralisent le jeûne...tragique !

    * l'âme une invention religieuse sans fondement...


Danse de la pluie - Harar


L'espérance
Ma vie, votre vie s'achèvera tôt ou tard par une mort définitive ; n'écoutez pas les charlatans qui vous racontent que votre vie sur terre n'est qu'un '' court passage '', pour imprimer dans votre esprit la notion perverse d'espérance


Prétendre tout contrôler, y compris ce qu'il advient après la mort, l'imprimer dans les jeunes têtes, les superstitieux ont inventé un haut avec des lendemains meilleurs pour faire de vous ici un choucas, alors que l'univers n'a ni haut ni bas

Il est plus utile d'investir l'argent public dans la recherche scientifique pour une meilleure compréhension du vieillissement de l'humain ou du cancer que dans la construction d'édifices religieux

De la mort annoncée, en accepter vraiment cette réalité, c'est toute la valeur de la vie, du présent, des relations interpersonnelles et du développement personnel qui se trouve changée

Cit / '' La mort heureuse '' : « Je suis certains qu'on ne peut être heureux sans argent. Voilà tout. Je n'aime ni la facilité ni le romantisme. J'aime à me rendre compte. Eh bien, j'ai remarqué que chez certains êtres d 'élite il y a une sorte de snobisme spirituel à croire que l'argent n'est pas nécessaire au bonheur. C'est bête, c'est faux, et dans une certaine mesure, c'est lâche » Albert Camus

Les dénis
Comprendre que notre vie est limitée dans le temps, c'est refuser de vivre moins ou un peu moins, c'est s'opposer à mettre sa vie entre parenthèse

C'est récuser le propos des textes infantiles de chaque religion, la proposition du '' vivre éternellement '' dans un '' haut '' inexistant, pour mieux exalter et vous faire partager l'esprit de sacrifice

Être vivant, doit consister à vivre le plus complètement possible et non d'arrêter de vivre, par la critique des idéologies religieuses prendre option contre toutes les formes du déni pour mieux accepter la réalité
C'est la vision religieuse qui est la forme la plus répandue du déni car elle se joue de la crédulité d'un maximum de gens

La condition humaine
Le bonheur relève de l'invention parmi les plus naïves, les moments de joies eux sont bien réels, changent parfois radicalement notre vie et sont la négation de tous les dénis qui n'attirent finalement [ les plus nombreux ] que ceux qui ont eu le sentiment de ne pas avoir complété ce qu'ils voulaient réaliser '' ou faire de leur vie '' sans s'imposer le moindre recul

C'est tellement plus facile de remplacer tout ce que l'on a pas compris ni sut faire '' dans sa vie '' par l'acception de la promesse '' de vie éternelle '' dans un fictif '' au-delà '' où miraculeusement '' le bonheur '' ne serait jamais sans lendemains désenchantés..

De cette magie, sorte d'illusion attendue, certains d'entre-nous confient en avoir découvert tardivement les effets irréparables, amertume et révolte tardive envers cette idée de sacrifice pour mériter '' une vie éternelle ''

Le dédommagement proportionnel
Dans certains cas, le travail acharné dans des conditions affreuses que le militant s'inflige pour ou au nom du bien commun sont des exemples fréquents des formes pris par le déni

Il importe en effet d'enlever de l'esprit des croyants dans les monothéismes en recourant à la réflexion critique cette idée que les souffrances actuelles sont le prix à payer pour obtenir éventuellement des récompenses nettement plus importantes car c'est bien là la superstition la plus répandue, le pilier fondamental du prosélytisme religieux diffusé par les '' clergés ''

Pourquoi...ne pas les laisser croire ?
Essentiellement à cause de leurs tentatives, persuadés de détenir la vérité, d'imposer leurs croyances sans contrepartie dans les lieux où le questionnement, le doute, la critique, la recherche ont leur place comme par exemple dans le cadre des écoles et autres lieux publics et non privés

Les '' penseurs '' mortifères
N'écoutez plus les partisans de la vingt cinquième heure, la mort, il n'est pas du tout utile d'y penser comme ils vous en font la recommandation ; oublier-là puisque vous savez qu'elle est inéluctable et la qualité de votre vie y gagnera, aura pour conséquence d'influencer, d'assurer de meilleures réponses aux besoins des citoyens et à leurs préoccupations    - Crab 07 Août 2011

Suite à partir de la page,


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.