jeudi 18 juillet 2019

Sans nuance



Les premiers chrétiens ont été persécutés nous disent les historiens, mais pourquoi ?
Les polythéistes respectaient et accueillaient tout dieu nouveau y compris le dieu des monothéistes, mais les chrétiens par pur prosélytisme ( sans pour autant approuver les persécutions ) dénigraient les autres dieux et, dans un premier temps, ils furent persécutés à cause de leur état d’esprit d’un sectarisme*1 sans précédent dans toute l’histoire de l’humanité.
*1 - à l’image de la plupart des tenants de l’islam à notre époque.

C’est seulement au moment ou Constantin met fin aux persécutions et surtout à partir de la conversion de Théodose en 380 de l’ère commune, l’un avant l’autre néanmoins ces deux empereurs comprirent que monothéisme rimait parfaitement avec " pouvoir absolu ", au point qu’ils en firent la religion de l’État de l’empire romain, comprenant qu’il était plus facile en sacralisant le corps du roi ou de l’empereur représentant de dieu sur terre de gouverner des monothéistes ( comme un bloc ) plutôt que des polythéistes plus enclins à se grouper en fonction de leurs affinités électives – ainsi l’empire constitué chrétien, à leur tour les polythéistes connurent les pires persécutions jamais auparavant imaginées par une secte tant par : l’oral, l’écrit ( dont la destruction ou la falsification de textes antiques non-platoniciens ), la torture et l’ampleur des massacres de « mécréants », lesquels s’ensuivirent et s’enchaînèrent sans interruption, excepté un court moment ( en France ) sous Henri IV.

Après les guerres entre des monarchies ou des empires, des jacobins contre les girondins ou les montagnards, des républicains contre les monarchistes, s’ensuit la guerre des historiens : ceux-ci veulent effacer la France et son histoire pour la diluer dans l’Europe et la mondialisation contre ceux des historiens, lesquels depuis plus quarante ans défendent son histoire et ses aspects les plus nobles sans nier pour autant les pages de son histoire la plus sombres - voici à présent que, depuis à peu près une vingtaine d’années resurgit non-pas, selon certains, une ère religieuse nouvelle, mais des guerres de religions.

Dans cette réalité bien réelle, en France, rien ne serait arrivé de ce renouveau des guerres de religions sans l’alliance toxique de la plupart des gauches avec l’islam, à ce point apologétique et par-dessus tout hyper-chargée d’hypocrisies que c’en est offensant pour la raison - recenser contre le statut de citoyen, contre la laïcité autant d’assauts théocratiques dont la généalogie prend corps dès les première bouffées de délires de madame Mitterrand castriste de service durant la gouvernance de son mari de Président.

Plus que jamais il faut aimer la France, l’athéisme explose et se manifeste par la recherche permanente de l’éthique avec pour valeur ajoutée contre tous les monothéismes la permanence efficiente d’un féminisme de combat et de conquêtes parce que c’est un féminisme universel, lequel est entre-autre axé contre toutes les officines qui font le déshonneur de la France, à savoir toutes les formes que prennent les « féminismes » pudibonds, victimiste ou comble du ridicule le « féminisme » racialisé dit de l’intersectionnalité en parfaite corrélation avec un « féminisme » musulman auxquels, sans compter que joint à ces délires faussement féministes il convient de rapporter qu’est venu s’insérer dans cette pléiade toxique des plus infantiles, un des plus hauts sommets de l’indigence culturelle ou de la méconnaissance de l’État de droit avec la constitution sur les réseaux sociaux d’un principe de délation ayant pour enseigne " balance ton porc ", soit l’expression d’une culture duelle où le préjugés est au jugement de droit ce que l’épuration ostrogoth est au procès arrachée par la néantisation du dialogue pour laisser la place à un lynchage qui ne s’assume pas, lequel entre dans les pratiques pseudo-féministes militantes du bien commode déni de la présomption d’innocence. CRAB

Suite : Peut-être une réponse ?

lundi 15 juillet 2019

Assistance sexuelle des handicapés.

De quoi s’agit-il ? - Citation :
L'assistance sexuelle vise à prodiguer une attention sensuelle, érotique ou sexuelle à une personne en situation de handicap ou à permettre l'acte sexuel à deux personnes qui ne peuvent pas l'accomplir sans aide. Si elle peut se développer légalement en Suisse et dans de nombreux autres pays, cette pratique reste difficilement accessible en France : la mise en relation entre ces assistants et d'éventuels bénéficiaires relèverait du proxénétisme, et les personnes en situation de handicap passeraient pour des clients de prostitution. C'est pour ces raisons que CH(s)OSE demande une exception à la loi en se rapportant aux articles du Code pénal qui répriment le proxénétisme, pour que cette assistance puisse s'exercer dans le cadre d'un service d'accompagnement à la vie sexuelle.
.../...
Pour éviter toute dérive, le candidat doit cependant répondre à certaines conditions. D'abord être âgé de 25 ans minimum et avoir une santé compatible avec l'activité. Mais également être autonome sur le plan financier. Enfin, avoir un équilibre satisfaisant dans sa vie personnelle et sexuelle et avoir parlé de ce projet à son conjoint pour ceux et celles qui vivent en couple. Extrait de handicap.fr

Qui est contre ?
Les féministes qui se réclament du " Féminisme Universel " ? - Non, pas du tout !

Alors qui ?
Dans la plupart des pays non-occidentaux, ce n’est pas la peine d’évoquer cette question, il n’y a pas même l’ombre d’un débat.
.
En occident, c’est tout simple, la question est vite balayée, pour s’en rendre compte, il suffit de naviguer de courts instants sur les sites « féministes » des Amériques du Nord ( dont le Canada ) ou aussitôt dès qu’il s’agit du sexuel ou des sexualités dans la société s’abat, pour tuer tout débat dans l’œuf, un florilège de bouffées de délires, lequel en cascade, comme par enchantement, ouvre la voie immédiatement à l’essentialisation des hommes.

En France le féminisme victimiste ou racialisé spécialiste des scènes à rejouer tient le haut du pavé comme s’il n’existait pas, et surtout n’allez pas croire, ma bonne dame, ni vous mon bon monsieur, de surcroît [ quelle audace, quelle nigauderie ] de femmes handicapées " sensuelles "....mais enfin, vous n’y pensez pas, il n’y a que les hommes qui sont en manque...

[ Le malheur a cela de bon qu’il nous apprend à connaître nos vrais amis. Honoré de Balzac ]

La loi de l’inamical.
Bref, c’est bien connu, dans Le " Banquet " Platon qui croyaient les personnes androgynes disparues par Zeus ou Jupiter coupées en deux, c’est certains, ne les aurait pas désavoué, vous l’aurez compris, il n’y a que des prostituteurs - en effet il est avéré, que « nos tragique-comiques androgynes gorgones-acadabrantesques » *1, ne maîtrisent pas tout à fait l’écriture inclusive, lesquels n’ont pas encore, à ce jour, inventé le mot prostitutrice ... et c’est tant mieux.

*1 - Qui n’a jamais, au moins une seule fois, entendu dire ou lu : " L’assistance sexuelle, ne vous laissez pas faire les filles, c’est encore un truc pour les mecs " [ ? ] - Ce qu’il fallait démontrer.... CRAB

Vidéo :


Suite - Lécriture inclusive

vendredi 12 juillet 2019

Micro-fascisme islamique vu par Zohra Bitan



Coup de gueule de Zohra Bitan :
" Ils peuvent chialer tout ce qu'ils veulent, appeler à la stigmatisation ou à l'islamophobie, je n'en ai plus rien à foutre.
Je me suis battue pour ne pas être mariée de force.
Ce n'est pas aujourd'hui qu'on va nous imposer des lois islamiques ! " Fin de citation

Vidéo :

Zohra Bitan a entièrement raison, l’enfoulardement des fillettes s’apparente à toutes les formes connues de maltraitance intellectuelle des enfants.

La pudeur, c’est faire preuve de retenue, de discrétion, la pudeur ou la discrétion n’est pas une vertu islamique, l’enfoulardement des femmes constitue un déni de l’identité féminine - de la sorte, c’est adresser aux garçonnets, dès leur plus jeune âge, un signe négatif de la femme. CRAB

Suite : Le troisième sexe

Suite 2 : La Pudeur

Suite 3 : Accompagnateurs des sorties scolaires - Mai 2019


Pour information
Meurtre de Sarah Halimi : les juges d'instruction estiment qu'il y a "des raisons plausibles d'une abolition du discernement" du suspect. Fin de citation.

Négation de la culture antisémite largement répandue dans les milieux et régions du monde dominées par des musulmans – navrant.

jeudi 11 juillet 2019

Acte de naissance du féminisme universel


L’idéologie victimiste nuira toujours à la cause des femmes.
Je ne partage pas du tout les conclusions victimistes ni de Pauline Lambert ni de Catherine Clément, lesquelles exposent que « les femmes, sur la scène d’opéra chantent, immuablement, leur éternelle défaite ». Se reporter à leurs ouvrages.

L’opéra, c’est l’art de nuancer.
Avant tout pourrais-je dire, l’opéra plus que tout autre art montre les effets dévastateurs du sexisme, l’importance dévastatrice du pouvoir politique indissociable du pouvoir patriarcal et religieux, lesquels ont généré un « contrat social » nuisible aux femmes - mais l’art de l’opéra n’est pas sans nuances, il n’est jamais l’expression d’une idéologie duelle.

Dans ce XVIIIe siècle où les femmes avaient pratiquement tout gagné, avant que les robespierristes ne leur reprennent tout en passant peu après pas la case Napoléon et son infâme code civil complètement défavorable aux femmes, c’est ici, à titre d’exemple, de rappeler que ce n’est pas sans nuance que le très grand féministe Mozart associé au très cultivé libertin Da Ponte dans l’opéra des opéras leur œuvre commune " Don Giovanni " subtilement montrent que les victimes supposées ( Donna Elvira, Donna Anna et Zerlina ) ne sont pas indemnes de toute duplicité ou d’égoïsme, sinon il faudrait se mettre à croire à la solidarité féminine, faut pas rêver - Don Giovanni ne les avaient-il pas toutes trompées avec leurs meilleures amies ? - CRAB



lundi 8 juillet 2019

Burqini – suite 3



Burkini : Marie-José Salat va demander «une position claire» au maire de Grenoble

Son texte commence ainsi : “Le fonctionnement de la société française est simple et clair. Les lois, normes et règles sont les mêmes pour tout le monde et sont faites pour être respectées par toutes et tous. Il n’y a pas de droits civiques selon le sexe, la communauté ou la catégorie de la population.”

Et il se termine par : “Parce que la laïcité est la clef de voûte du pacte républicain et qu’il faut lutter contre tout ce qui vise à l’affaiblir ou constitue un recul, Monsieur le maire, vous engagez-vous à dire fermement que vous ne réviserez pas le règlement intérieur des piscines, et de façon générale des équipements municipaux, pour céder aux pressions d’associations pour qui la liberté individuelle prime sur les principes de notre République ?”.

« Nous sommes en face d’une mouvance radicale »
Nous avons contacté l’élue qui nous a expliqué ses motivations : « Ce n’est pas la première fois que notre groupe s’exprime sur le sujet, mais il nous a semblé important de le faire aussi en conseil municipal. D’abord pour les agents qui sont confrontés à ces situations et que nous avons le devoir d’aider dans leur mission, ensuite pour un aspect beaucoup plus politique. L’action de l’Alliance citoyenne pourrait, à première vue, paraître sympathique à certains, puisque leurs revendications parlent de liberté et des femmes… Mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg… Le reste est beaucoup plus dangereux ».
En rappelant au passage les différents messages anti-Charlie de la leader du mouvement du burkini, Marie-José Salat dit ensuite : « Nous sommes en face d’une mouvance radicale qui veut faire changer les règles communes en invoquant le fait religieux… Et ça, on ne peut et on ne doit pas l’accepter. On s’est battus pour se défaire du carcan catholique qui, dans le passé, obligeait les femmes à se vêtir de “pied en cap”… On s’est battu pour l’émancipation de la femme, ce n’est pas pour revenir en arrière aujourd’hui. »
Elle finit en fustigeant « les hésitations d’Éric Piolle ». « Si je demande aujourd’hui une position claire au maire, c’est parce que pendant l’affaire, on l’a vu hésiter à plusieurs reprises, tourner autour du pot. Il a même, une fois, osé relier les méfaits de l’exposition au soleil et les maillots de bain couvrants ! C’est pourquoi il est essentiel qu’en séance publique, il dissipe tous les doutes et nous assure qu’il n’acceptera pas que les principes qui font notre République soient remis en cause dans notre ville. »
Par Èv.M. | Publié le 08/07/2019

En clair :
Il convient de faire respecter le règlement sanitaire en vigueur contraignant, depuis plus de trente ans, les femmes et les hommes dans toutes les piscines de France.

D’autre part :
remémorer combien l'enfoulardement des fillettes, c'est de la maltraitance intellectuelle des enfants – nul ne peux défendre des femmes enfoulardées ni accoutrées d’un burkini quand nous voyons qu'elles voilent leurs fillettes.

Citation :
« Ces femmes voilées à qui on interdit d’étudier, travailler, de s’amuser, accompagner même leurs gamins dans les sorties scolaires etc.»
Zakia Meziani

Ce dire est le comble de la duplicité, ces femmes n’accompagnent pas leurs enfants, mais une classe.
Dans le cadre des sorties pédagogique de l'école, selon le DROIT ( nous sommes dans État de droit ) elles ne sont pas des usagers, mais des accompagnatrices - à savoir des exécutantes du service public.

Recentrer :
Le respect de la laïcité est hors sujet, l’enfoulardement ou le port du burqini par des musulmanes n’a rien à voir avec la religion, il est le reflet d’un manque de pudeur, c’est à dire un manque de retenue ou de discrétion, l’illustratif consommé des mentalités islamistes, lesquelles entendent en faire un symbole pour entretenir le maintient, sinon installer les inégalités entre femmes ou les inégalités entre femmes et hommes.

L’intégrisme diabolisé ?
Hors, bon nombre de personnalités connues du grand public parfois de bonne foi expliquent que le fait d’associer le port du burqini à l’intégrisme en fait du coup une revendication à laquelle les intégristes eux-même n’avait pas pensé en ajoutant que " pour cette seule raison il est préférable de ne pas l’interdire ".

En admettant la justesse de ce diagnostic, et alors... qu’importe, suis-je tenté de dire, et puis que les fanatiques reprennent le burqini à leur compte, de toutes les façons ils sont incurablesqu’est-ce que ça change, l’objectif, dans notre pays, n’est-il pas, avant tout, sans attendre, de protéger les enfants, donc de ne pas rendre banal le port des voiles ou du burqini, ce qui implique de ne rien céder ni de passer aucun accommodement même minimal avec des intégristes ?

Il n’y a guère que les naïfs ou les irresponsables patentés pour ne pas voir que la radicalisation silencieuse, laquelle passe par l’enfoulardement et le port du burqini est le terreau du terrorisme, ni omettre de rappeler l’inquisition islamique dont l’impact n’est plus à démontrer dans certains quartiers de nos banlieues...
Céder à ces gens là, dans tous les cas, reviendrait à nier l’irréductible vivant ( vitalisme ) pour laisser, dans notre société, la place à toutes les passions mortifères.

Le critère de dangerosité est fondamental.
Contre volonté de prosélytisme, faire confiance à l’intelligence des gens puisque nous connaissons la réponse adaptée, dans la mesure ou le principe de base de tous les micro-fascismes, c’est le consentement, c’est perdre le sens de soi-même, l’enfoulardement ou le port du burqini même volontairement n’est donc qu’acceptation de la servitude qu’imposent les dominants au nom d’une religion, laquelle globalement sexiste, hyper-sexualise, chosifie les femmes – ce qu’une société équitable et fraternelle ne peut encourager ni insidieusement laisser s’installer dans les mœurs des jeunes générations.

Alors, contrairement ou à l’inverse de ce que l’on entend dire parfois - une interdiction par la loi commune s’adresse bien plus à l’intelligence des gens que ce laxisme lénifiant ou rebutant dont font preuve « nos intellectuels bien-pensants », lesquels en réalité peu vigilants ne pensent pas, ou, étrange coïncidence, par paresse se gardent bien de penser pour laisser se développer un laxisme approuvé, soutenu par nos gouvernants depuis 1983 par madame Mitterrand *1 ( groupie de fidèle Castro ) qui osa accuser Élisabeth Badinter " d’ethnocentrisme ", sinon pour des raisons clientélistes bien connues ou résultante de la frilosité des pouvoirs publics depuis bientôt près de quarante ans.
*1 – la plupart des gauches n’ont toujours pas compris pourquoi, elles disparaissent du paysage politique de notre pays.
CRAB

Suite : BURQINI - 2019 – SUITE 2

vendredi 5 juillet 2019

Retweeter - c’est la santé


Pluriels - CRAB
.
MERCI, vraiment merci aux lecteurs nombreux, lesquels, depuis début 2019, ont choisi de retweeté la plupart de mes tweets.
.
La religion, c’est le clonage des esprits et l’invention du monothéisme est la racine du pire des sectarismes.
.
Dieu est l’asile de l’ignorance. Spinoza
La foi est l’arme des faibles.
La foi est un discours qui vise à consoler les faibles. Nietzsche
.
La religion, c'est le clonage des esprits : dans les milieux en France ou dans les régions du monde dominés par des musulmans, l’homophobie y prend des proportions insoutenables.
.
L’athéisme est l’expression de la volonté de ne jamais cesser de penser.
.
L’athée se définit par son refus de tout clonage des esprits, Ce qui se traduit par la défense d'une société prochoix laïque. Sans faire référence à une divinité, la spiritualité athée est une expression de plusieurs modes de pensées connexes à la recherche permanente de l’éthique.
.
Incapable d'argumenter, l'illettré, inculte à 500 pour cent, sans prend toujours au physique des personnes et systématiquement dès qu’il s'agit d'une femme.
.
Michel Onfray, je ne suis pas toujours d'accord avec vous, bien que rarement - probablement parce que je suis issu d'un milieu majoritairement incroyant et sans religion - j'ai lu bon nombre de vos livres dont en dernier '' Sagesse ''. Merci.
.
Maltraitance intellectuelle des enfants.
Nul entant enfant ne naît chrétien ou musulman mais, avant tout, sujet de droit.
.
Mutiler génitalement les fillettes, pourquoi ? Pour les faire jouir ? En réalité le monde musulman *1 est le cimetière de l’amour, il ne connaît que le culte du garçon ou de la conversion à l’islam. *1 - c’est aussi, une pratique des chrétiens en Égypte.
.
Lors des sorties pédagogiques d'une classe ne pas interdire les accompagnatrices enfoulardées en parlant de '' mamans voilées '', c'est se moquer du monde. Ces femmes accompagnent une classe, pas leur enfant.
.
La seule chose qui permet, facilite l’islamisation de la société française, c’est essentiellement l’inaction des féministes de bien ( femmes ou hommes ), au nom d’un fantomatique antiracisme.
.
Un féminisme de boudoir importé du monde de la grande pudibonderie sans frontière ou du monde anglo-saxon.
.
Féminisme de boudoir ( racialisé ). Quand un tribunal populaire vous fait un procès, il est sans appel et sans avocat. Le saviez-vous ? - À l’ère de l’essentialisme régnant et de l’étiquetage minute, Robespierre s’est ressuscité, à présent il a pris le sobriquet Rokhaya Diallo.
.
Marlène Schiappa reçoit toutes les féministes, mais dire que C De Haas est une féministe ou une formatrice, c'est un oxymore. Elle est au féminisme universel ce qu'une théocratie est à une démocratie. C'est plutôt une spécialiste de l'élargissement des trottoirs en milieux musulman.
.
Mort de rire - Un plan d'urgence? Rien de bien compliqué, il suffit d'élargir les trottoirs du quartier de la Chapelle Pajol à Paris, ainsi que l'a proposé Caroline de Haas.
.
Inspirée par Edwy Plenel et Claude Askolovitch, en France les juifs, les laïcs et les athées sont les premiers visés par la propagande raciste et anti « souchiens » entretenue par les islamo-gauchistes et les indigènes de la république.
.
Aux obsèques de l'écrivaine et cinéaste Marceline Loridan-Ivens - hormis Caroline Fourest, aucune personnalité « féministe » très médiatisée n’était présente, c’est à vomir...
.
Dans le monde dominé par des musulmans, ce sont toujours en premier les vraies femmes ou les athées qui sont persécutés, assassinés ou emprisonnés.
.
Dans les mondes de l'islam : les populations de confession musulmanes ont toutes en leur sein une large majorité, laquelle se réduit à un grand corps malade.
.
Mode islamique, en France est un oxymore. La beauté n’est pas un risque puisque, dans notre pays, la pensée est la seule lumière
.
Odieux de faire accroire cette idée que la laïcité autorise le port du voile dans l’espace public quand nous savons que l’enfoulardement des femmes n’est pas une prescription religieuse mais d’inspiration sexiste.
.
L’enfoulardement des femmes n'est pas un problème de laïcité, il s'agit ici de déconstruire une idéologie dont la substance essentielle consiste à nier l'identité féminine.
.
Le radicalisme silencieux passe par l’enfoulardement des femmes, lequel est le terreau du terrorisme. L’enfoulardement des femmes est le pire des signes de l’infériorisation et de l’abaissement du statut des femmes.
.
S’enfoularder volontairement, c’est accepter le statut de sexe sur pattes et en même temps c’est donner aux enfants un signal péjoratif sur l’identité féminine.
.
Il n’y a aucune différence entre une enfoulardée volontaire et Don Quichotte, l’une et l’autre pensent que la vérité est dans les livres et non dans le réel.
.
Religions sans conscience n’est que ruine de l’entendement.
.
Les intégristes à la manœuvre.
Burqini en 2019 : La pudibonderie, cacher ce que l’on ne saurait voir, n’est que reflet d’une éducation toxique anti-égalité femmes-hommes.
.
Un pays qui méconnaît la laïcité est un pays sans identité républicaine - en France l'identité républicaine est menacée.
.
Les idiots utile de l’islamisation à la française, sous le prétexte que des femmes s’affublent volontairement du burqini, disent que ceux qui considère le burqini comme un symbole intégriste finissent par le constituer ainsi.
.
En matière de fanatisme religieux, il n’y a pas les hommes d’un coté et les femmes de l’autre sauf pour ceux qui n’ont pas d’autres tentation que de déconstruire le féminisme universel pour casser toutes les tentatives visant à parfaire l’égalité femmes-hommes.
.
Porter volontairement le voile c'est poignarder dans le dos les femmes émancipées, insoumises ou libres qui n'acceptent pas de vivre sous le regard du clan.
.
Citation : L’Université d’Alazhar a enfin statué : Le voile n’est pas une obligation islamique. Fin de citation .
.
Quand la liberté recule pour une catégorie de femmes, elle recule pour toutes les femmes - j'ajoute, elle recule indirectement pour tous les hommes.
.
Terrorisme : les Charlie, l'hyper-cachère et les juifs de Toulouse avaient-ils quelques choses à voir avec les bombardements....? Refaire l'histoire, c'est peine perdue, les faits demeurent probants.
.
Poursuites parfaitement justifiées, trop de laxisme à l'école y compris en maternelle où ce sont les enfants avec derrière eux certains des parents qui entendent imposer leur vision de la société au détriment de l'enseignement des connaissances scientifiques ou des savoirs.
.
Citation : « Ils haïssent la France, non parce qu'elle opprime les musulmans, mais parce qu'elle les libère » - Bruckner
.
Être islamophobe, ce n'est pas avoir peur, bien au contraire, c'est l'expression d’un rejet de textes asociaux susceptibles d’entretenir les modalités déshumanisantes de l'inquisition et d’un terrorisme musulman.
.
Ni les chrétiens et encore moins les athées ne peuvent, en pays dominés par des musulmans, s'exprimer librement.
.
Devenir djihadistes, c’est choisir délibérément une autre nationalité Ahurissant, le gouvernement aurait décidé de rapatrier des djihadistes pour les juger dans notre pays.
.
Dramatique constat que la pulsion de vie contrecarre habilement afin de mieux servir toutes les forces positives lesquelles actées contribuent à faire évoluer nos sociétés – qui a t-il de plus acuité que le rire, spécifiquement l'humour noir, ou la création artistique ?
.
Au lieu de construire des lieux de cultes, recueillir l'argent pour loger des personnes sans domicile car pour ces gens l'Enfer c'est sur terre et comme le paradis n'est qu'une invention infantile aucun lendemain meilleur n'est envisageable.
.
Critiquer une religion n'est jamais raciste - le racisme majeur, c’est de considérer les femmes inférieures à l'homme.
.
Radicalisation : cela commence par refuser de serrer la main d’une femme, ou de séparer les hommes des femmes.
.
S’interdire de critiquer Mahomet au nom du « vivre ensemble » est-un manque de savoir vivre.
.
Le coran est un livre esclavagiste, sexiste, athéophobe, homophobe et xénophobe, lequel texte criminalise la liberté de la pensée et de penser selon son entendement.
.
L’accusation d'islamophobie, citation : « est une arme contre la laïcité », « un stop absolu, l'interdiction de parler » - Élisabeth Badinter
.
Équité ou Éthique : Enseigner le fait athée à l’école en contrepartie de l’enseignement du fait religieux.
.
Se rappeler qu'on ne s’est pas débarrassé de l’inquisition chrétienne pour que s’installe l’inquisition musulmane.
On ne peut combattre efficacement les idéologies islamistes sans enseigner le fait athée à l’école.
.
Contre le multiculturalisme, choisir la raison universelle, laquelle veut qu’on pense d’abord à ce qui nous unit, avant ce qui nous distingue
.
Morale : Nous ne sommes pas de '' passage '' sur terre, mais '' un temps sur terre '', on n'a une deuxième vie quand on n'a compris qu'on n'en qu'une puisque la mort est absence de sensation.
.
.
PS - Les paradis pluriels
Les Balkany : Un couple qui dure, sans être chassés des meilleurs paradis.
.
.

Suite : La passion de l’art