jeudi 6 septembre 2018

Civilisations

Esope

Par défaut, lettre à Michel Onfray

Décidément dieu n’est pas fréquentable
Tous les esclavages se tiennent; et les hommes accoutumés à déraisonner sur les dieux, à trembler sous leurs verges, à leur obéir sans examen, ne raisonnent plus sur rien.
[ … ]
Je crois pouvoir dire que quand il n'y aurait, par exemple, que les fables d’Ésope, elles sont certainement beaucoup plus ingénieuses et plus instructives, que ne le sont toutes ces grotesques et basses paraboles, qui sont rapportées dans les Évangiles. Jean Meslier (1664 – 1729 ) Testament
.
Vie et mort des civilisations
Selon Michel Onfray, les civilisations disparues ou en voie de disparaître ont eu besoin d’associer le pouvoir et la religion pour se constituer et, dans des régions entières du globe, devenir dominantes – Ainsi, d’après Michel Onfray il ne pourrait y avoir de civilisation ‘’ nouvelle ‘’ sans religion

Épistémè
Pas de civilisation nouvelle sans religion, sur ce point, je ne suis pas d’accord avec Michel Onfray*1, sauf qu’il faut bien distinguer qu’une large majorité parmi nos compatriotes se sent intellectuellement d’autant plus libérée depuis qu’elle a compris que nulle personne n’est libre - que le ‘’ libre arbitre ‘’ n’est rien de plus qu’une invention religieuse et d’acter que 63% des français sont sans religion – que 64% des jeunes de 16 à 29 ans se déclarent non-croyants car, désormais ils savent qu’on a une deuxième vie quand on a compris qu’on a qu’une, que ce serait une erreur de penser que la loi de 1905 doit être replacée en deuxième plan – en effet, compte tenu des ‘’territoires perdus de la République’’ il est plus que jamais vital de déconstruire le fanatisme musulman occidentalophobe et pour ce faire d’enseigner en urgence à l’école le fait athée en contrepartie du fait religieux - Macron et son gouvernement auront-ils le courage de faire cette réforme...
*1 - Michel Onfray dont, en matière d’athéisme, j’apprécie la plupart de ses analyses...

Accepter la réalité-réelle de l’animal Humain, c’est faire œuvre de civilisation
Hors, depuis ‘’ Les Lumières ‘’ et la Révolution nous savons que ce système de gouvernance idéologique : pouvoir politique associé à la religion = civilisation n’est pas voué à un éternel recommencement, que rien n’empêche de lire les mouvements en accélérés qui parcourent en profondeur notre société depuis la fin de la deuxième guerre mondiale pour observer, constater dans notre pays et une partie de l’Europe qu’un processus de civilisation est en cours d’élaboration par la recherche permanente de l’éthique
La recherche de l’éthique sans dieu se fait création, non-pas pour vivre ensemble, mais pour construire une société dans l’intérêt généraltout bien considéré, c’est la philosophie indispensable du savoir-vivre directement inspirée par l’un des cinq piliers*2 de l’athéisme, la morale utilitaire

Une civilisation en construction, sans dieux,
débarrassée des idéologies sacralisatrices des mondes obscurantistes du patriarcat
Quelques exemples, depuis les lumières, du processus d’installation d’une civilisation nouvelle axée exclusivement sur l’intérêt général par la recherche permanente de l’Éthique inspirée par la morale utilitaire ( conséquencialiste ) :
Rendez odieux partout le gouvernement tyrannique des princes et des prêtres. Secourez-vous dans une cause si juste et si nécessaire et où il s'agit de l'intérêt commun de tous les peuples... Extrait du ‘’ Testament ’’ de Jean Meslier (1664 – 1729 )
‘’ Les Droits de la Femme et de la Citoyenne ‘’ par Olympe de Gouges
1748 – 1793
Rétablit par Napoléon, fin de l’esclavage et de la traite des esclaves votée par le Parlement en 1848
Laïcité, loi de 1905 ( sauf, hélas, en Alsace-Moselle ) concerne la séparation de l’État et des Églises, désormais ( en principe ) prédomine le gouvernement du peuple
1 - Depuis la fin de la deuxième guerre mondiale : une femme à le droit de voter, de travailler, peut ouvrir un compte en banque et créer une entreprise sans demander l’autorisation ni à son père ni à son mari
2 – Le Droit de divorcer à l’amiable
3 – le Droit à la contraception pour les femmes, dont la pilule dès 1957
4 – Le Droit, pour les femmes d’interrompre une grossesse depuis 1975
(...plus tard la pilule du lendemain )
5 – La criminalisation du viol en 1980
6 - La peine de mort abolie en 1981
7- La loi relative à l’autorité parentale partagée pour les couples mariés ou non-mariés...en 2002
8 – le mariage pour tous ( homosexuel ) autorisé en 2013 fait apparaître publiquement que l’homosexualité n’est ni plus ni moins « normale » que la bi ou l’hétérosexualité
Se souvenir,
que dans notre pays pratiquer l’excision ( mutilations génitales des fillettes ), organiser des mariages forcés ( contraints ) ou encore arrangés pour obtenir des papiers sont punis d’emprisonnement...ect...
Ici de rappeler,
que la jurisprudence des tribunaux protège la liberté de conscience et la liberté d’expression ( dont le blasphème )
En attente
Le droit de décider de mettre fin à sa vie - ( dernier acte de liberté ), le clonage thérapeutique, la PMA élargie, la GPA ( scrupuleusement encadrée ) et remplacer la 5e république jacobine par une république girondine ( libérée du ressentiment ), ect. ect...

Ce petit memorandum in fine est une expression de la morale utilitaire, une spiritualité athée ou en tout cas laïque aspirant à construire, à convoquer dans l’intérêt général une société, voire une civilisation qui ne doit plus rien à un dieu - - CRAB

Suites :
*2 -
https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/09/les-cinq-piliers-de-latheisme.html

https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/09/maupertuis-la-morale-utilitaire.html

https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/09/lucrece-de-rerum-natura.html

https://laicite-moderne.blogspot.com/2018/09/epicure-lettre-menecee.html

https://laicite-moderne.blogspot.com/2016/03/jean-de-la-fontaine.html

https://laicite-moderne.blogspot.com/2013/08/l-esperance-est-un-vilain-defaut.html

FABLE
Un jeune Homme s'était couché sur le bord d'un puits : pendant qu'il y dormait, la Fortune passa. Celle-ci n'eut pas plutôt reconnu le danger où l'autre était, qu'elle courut à lui, et le tira par le bras. « Mon fils, lui dit-elle en l'éveillant, si vous étiez tombé dans ce puits, on n'aurait pas manqué de m'en imputer la faute. Cependant, je vous laisse à penser si c'eut été la mienne ou la vôtre » - Esope

Le choucas et le renard
Un choucas affamé s'était perché sur un figuier ; mais voyant que les figues étaient encore vertes, il attendait qu'elles fussent mûres. Un renard, le voyant s'éterniser là, lui en demanda la raison. Quand il en fut instruit : « Tu as tort, l'ami, dit-il, de t'attacher à une espérance ; l'espérance s'entend à repaître d'illusion, mais de nourriture, non pas. » Cette fable s'applique au convoiteux
Morale - Ayant espéré et tant attendu qu'avant que les figues ne fussent mures - ''notre choucas'' fut trouvé mort de faim. Esope



6 commentaires:

  1. Athée, là où je suis bien, c’est ma patrie, et ma patrie c’est la France - en pays musulman on m’assassinerait ou on me mettrait en prison.

    RépondreSupprimer
  2. Épicure, Lucrèce et Maupertuis sont représentatifs de la spiritualité athée.

    RépondreSupprimer
  3. Fausses sciences et sciences
    Catéchiser est un mode d’endoctrinement qui n'a rien à voir avec le métier de chercheur - science n'est pas croyance mais conscience qu'on ne sait que très peu de choses.
    .
    Le blasphème est forcément dérangeant dans la mesure où il est une expression de la quête de nouveau, il apparaît même que si le blasphème est apprécié par les athées libertaires il ne l'est pas forcément par les athées chrétiens - étonnant, non!
    .
    L’Athéisme est universel, il ne connaît pas la couleur de la peau – les religions du monothéisme sont tribales et l’expression du pire des sectarismes.
    .
    Le féminisme universel ne connaît pas la couleur de la peau ni le moindre arrangement ou accommodement avec les cultures générées par la sacralisation des patriarcats par la religion.

    RépondreSupprimer
  4. L’islam modéré est un oxymore
    " foi ", " spiritualité " et " religion "
    https://laicite-moderne.blogspot.fr/2018/04/foi-spiritualite-et-religion.html

    RépondreSupprimer
  5. Réponse à quelques personnes qui me reprochent de faire le jeu l’extrême droite, des populistes ou des islamophobes :
    À maintes reprises sur mon blog j’ai rapporté et longuement développé qu’être islamophobe c’est naturel dans la mesure où la religion musulmane et ses annexes sont les racines du pire des sectarismes susceptible de créer le racisme, l’athéophobie, le sexisme, l’homophobie et l’antisémitisme...en matière d’obscurantisme sacralisé j’en passe... ne pas déconstruire l’islam comme la raison et l’art ont eu raison du judéo-christianisme et plus particulièrement de détruire les idéologies islamistes, ce n’est pas naturel et donc suicidaire... si vous n’aimez pas la vie ou multiplicité des pulsions de vie qui sont dans la nature de chaque être humain, libre à vous de vous soumettre...ce sera sans moi.
    .
    Quand à l’extrême droite la diaboliser ne sert à rien, sinon, c’est faire le jeu de cette extrême droite en faisant l’impasse l’impasse sur le déni des réalités qui sont à la source de ce qui réellement est la cause de l’importance qu’elle prend dans le débat politique. CRAB.
    .
    Pourquoi craindre de dire, que " l'islam est un enfer pour les femmes insoumises et fières de l’être ? "
    Citation - « C'est en refusant par peur ou par paternalisme de traiter les musulmans comme des citoyens avant de les traiter comme des croyants qu'on fait de l'islam un tabou ». Charb ( Charlie hebdo )
    .

    RépondreSupprimer
  6. "La position de victime vous délie de vos obligations"
    Yves Mamou accuse les "intellectuels islamo-gauchistes".
    10 Octobre 2018 – source : sudradio.fr
    .
    Citation : "L’idéologie des droits de l’homme et l’idéologie de la victimisation, c’est quand même très grave.
    À partir du moment où l'on désigne une partie de la population comme une victime - et le musulman est l’incarnation de la victime - il se sent autorisé à faire n’importe quoi.
    Quand on est une victime dans notre société occidentale, on est délié de toute obligation par rapport à la société dans laquelle on est inséré.
    Si on a envie d’être violent, et même si on se retrouve dans un tribunal, on a des peines extrêmement légères" - Yves Mamou - son dernier livre, "Le grand abandon : les élites françaises et l’islamisme",
    .
    « C'est en refusant par peur ou par paternalisme de traiter les musulmans comme des citoyens avant de les traiter comme des croyants qu'on fait de l'islam un tabou ». Charb ( Charlie hebdo )

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.