vendredi 9 décembre 2011

Rhénan le jour - barbare le soir

 

Ich glaube, die Wellen verschlingen
Am Ende Schiffer und Kahn;
Und das hat mit ihrem Singen
die Lorelei getan
Je crois bien qu’à la fin les vagues
Engloutissent marin et barque
Et le sort, cette grande lame,
C'est le chant de la Lorelei



Sur l'air de la Claire Fontaine de Georges Brassens



La nostalgie

Qu'est devenu ce Rhin romain, qui déterminait une frontière entre Rome et les Barbares – le plus simple, sur cette question, c'est de ne pas demander l'avis d'Arnaud de Montebourg que l' histoire retiendra sous le nom «  d' Arnaud le pacifiste »



La vallée

D’une Europe enfin pacifiée '' l’entente et la parenté '' de chaque coté des deux rives, le territoire de la vallée retrouverait son génie, le Rhin son or - - mais, certes pas encore tout à fait sa règle d'or – suffirait peut-être d'insister ---- un peu



Le serpent monétaire

Celui d'un fleuve aux méandres magiques support d'un long cycle culturel incarnera, qui sait, une Europe de première zone euro, ce n'est pas pour rien que les romains avaient fait du Rhin un dieu



La Pax

Le Rhin, fleuve sacré traverse six pays d’Europe : La Suisse, le Liechtenstein, ce dernier un petit pays qui ne réussi pas du tout  à Eva Joly, condamnée par le Tribunal pour avoir tenu des propos qu'il paraissait difficile de qualifier de particulièrement douillets ( le site Bakchich déjà condamné pour les mêmes affirmations, à propos du compte en banque de David ), mais aussi de l'Autriche, de la France, de l'Allemagne et des Pays-Bas



Le visage de la paix

De part et d'autre du Rhin, les deux faces d'une même pièce euro cela s'entend



La genèse

Revenir à l’état naturel de la région, imaginez une civilisation euro capable de réunir sur cette voie de passage commune aux grandes villes rhénanes, héritières à la fois de l'Antiquité méditerranéenne et des énergies nordiques, la conjugaison harmonieuse de l'euro et de la Culture [ ce n'est pas interdit de rire ]



Les limites '' du monde Rhénan ''

L'empire traversé en son milieu par le long fleuve pas toujours tranquille où le chant des sirènes vient ponctuellement nous rappeler que tout n'est jamais acquis sans efforts ni volontés, surtout de tenir compte des courants indomptés du fleuve [ ...par sirènes, n'y voyez surtout aucune allusion à la Chancelière ]



Pris dans des courants violents

Le fait que les banques françaises soient particulièrement menacées était attendu, annoncé en quoi serait-ce une surprise ?



Courants europhobes

L' Anglais veut rester dans les limites de son île, fini le temps ou l'Angleterre courait les océans, sans l'attendre sachons construire un monde Rhénan pour en faire la première zone euro '' habitable '', admettre d'autres mitoyennes zones d'une monnaie moins fortes – PARCE QUE - Autant le redire une fois de plus que les Dettes souveraines des États ne seront pas remboursées en totalité – est-ce si difficile à admettre ? Ne pas payer ses dettes '' c'est vilain '' disent certains – oui – peut-être, mais cela sera, qui vivra verra, mieux vaut constituer sans attendre plusieurs zones euros, c'est toujours d'actualité !   - Crab – 09 Décembre 2011



Suite à partir de la page :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.