vendredi 17 août 2012

Prière universelle



Antinomie
Photo ci-dessus : Un couple lesbien a obtenu le partage de l'autorité parentale

Prière de fermer les yeux
Lu dans la presse en ligne contre le mariage et l'adoption d'enfants par les couples homosexuels, extrait :
« En ces temps de crise, si difficiles pour bien des gens, doit-on oublier que le mal-être de bien des jeunes provient de la complexité à trouver du travail mais aussi de la désunion des familles ?
Faire porter l'attention des pouvoirs publics sur ce constat largement partagé n'a rien d'une ingérence destinée à rétablir la confusion entre le temporel et le spirituel. Il y a dans nos sociétés bien des imperfections nées de décisions inabouties.
Mieux vaut éveiller les consciences et, si elles n'épousent pas la mode, accepter les différences qui sont aussi la richesse du monde. » Hervé CHABAUD - Fin de l'extrait

Réveiller les consciences ?
Dans notre société humanisé, sans tomber sous le coup des lois d'interdictions autrefois actées par l'inquisition mais désormais abrogées, c'est d'abord observer pour tout sujet le droit de choisir de vivre selon d'autres modes de vies non calqués sur le principe du mode de vie traditionnel comme par exemple la famille

Rien n'est sacré
Si la famille éclate, c'est bien souvent pour se recomposer, ce sont les politiques publiques qui doivent en tenir compte et cesser de subventionner un modèle unique qui ne correspond plus à la réalité de notre société pour s'intéresser à l'enfant quelque soit le milieu où il évolue et se construit

Déconstruire le déni religieux
Dans l'éducation des plus jeunes, cesser de proposer '' la famille '' comme s'il s'agissait d'un modèle universel, quand beaucoup des gens préfèrent '' choisir leur famille '', pour d'autres vivres en tribu est une autre façon de choisir sa famille, d'autres préfère le célibat ( y compris pour certaines-certains en parrainant ou en adoptant un enfant ) et cela est un FAIT dans notre société quelques soient les préférences sexuelles des uns et des autres

.

-->
" L'église accepte le progrès partout où elle ne peut plus l'empêcher."
(Helge Krog / 1889-1962 )
Pour ma part j'écrirais : «  L'église accepte les FAITS partout où elle ne peut plus les empêcher par l'arbitraire » - cela vaut pour toutes les autres religions monothéistes - Crab 17 Août 2012

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.