mardi 26 novembre 2013

Perte des repères


Extrait de presse : « la liberté d'expression» des rappeurs qui ont participé au projet, reconnaissant des « paroles violentes parfois ».
« Je comprends parfaitement que Charlie Hebdo s'offusque, mais ce n'est pas cette réaction que j'attends d'eux. Réagir comme ils le font, c'est jouer le jeu des extrêmes », a estimé Kore le producteur de la chanson

Me Richard Malka, avocat de Charlie Hebdo, a jugé « très inquiétant de lire que la liberté d'expression pourrait consister à l'autodafé d'un journal, d'autant plus de la part d'un producteur qui prône la liberté d'expression. C'est une perte de repères. »
« Charlie Hebdo n'a jamais appelé à l'autodafé de quoi que ce soit » Fin des extraits de presse

Perte de repères
Pour ma part, je considère que les justifications avancées par Kore relève d'une incapacité à comprendre la nature des paroles racistes « ces chiens de Charlie hebdo » ;
une incitation à la haine et à la destruction brûlé sur un bûcher de celui qui pense autrement *0, la traduction de ce qu'il faut bien appeler, de la part de ces individus, une pertes des repères :

Ce qui me navre, sans vraiment m'étonner, c'est le silence des '' institutionnels '' de l'antiracisme peu ou pas du tout empressé à critiquer sur le fond la nature raciste d'une chanson sois-disant éditée au nom de la défense des musulmans

C'est là, où l'on retrouve les confusions parfaitement entretenues par ceux qui hurlent à l'islamophobie sans jamais avoir lu le coran sinon dans le cas contraire font preuve d'une insondable lâcheté
C'est tellement facile de parler de l'islam, de musulmans, en laissant croire que tous les arabes ou iraniens sont tous musulmans ou croyants sans jamais faire référence au coran, un livre publié sans être préfacé pour avertir que la très grandes majorité des sourates sont des incitations à la haine des juifs, des athées, des homosexuels, d'un sexisme aggravé et d'une xénophobie sans limite – Ô oui, c'est tellement plus facile sans le démontrer d'accuser de raciste-islamophobe toute personne qui critique le coran ou la vie pas du tout exemplaire d'un prophète ni plus ni moins qu'un autre, à son époque, un chef de guerre barbare comptant parmi les plus violents ;
un laxisme qui autorise ( entre-autres ), au nom de l'antiracisme, tous les déRAPages ou toutes les actions conduites contre la laïcité et par dessus tout contre l'égalité femmes-hommes – Depuis de nombreuses années je ne cesse, en rapport avec l'actualité, de faire observer que l'antiracisme ( sauf exception ) sert de prétexte à la défense, jamais imaginée auparavant, d'une idéologie extrémiste sacralisant le patriarcat
Crab - 26 Novembre 2013

Suites



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.