mardi 16 septembre 2014

Islam radical ?


Comment lutter contre l'islam radical ?
Lutter contre l'islam radical ( contre tous les intégrismes ) pour le gouvernement, la classe politique et dans le macrocosme d'intellectuels dont une partie des éditocrates des JT ou de la presse en ligne qui, à présent, ne savent plus vraiment les uns ou les autres où ils habitent, au point de « réfléchir » ou de développer des méthodes infantiles dites «  d'informations » notamment pour limiter l'endoctrinement des candidats djihadistes
Hors, il faudrait noter au premier abord, que les religions monothéistes ne sont pas seulement infantiles et égoïstes, mais surtout observer que le coran est un document raciste surpassant toutes les autres confessions
Entendre, ( entre-autres ), les bigots de l'observatoire de la laïcité, Dounia Bouzar en tête régulièrement clamer, ( en parfaite communion de « pensée » avec Eva Joly et Cécile Duflot - il est toujours d'actualité de le rappeler ) qu'il faudrait introduire l'histoire des religions à l'école, institutionnaliser deux jours fériés : un pour l'islam l'autre pour le judaïsme – sans, ( comme c'est curieux ), en contrepartie, proposer un jour férié pour l'athéisme ni introduire à l'école l'histoire de l'athéisme
Introduire l'histoire des religions à l'école sans introduire l'histoire de l'athéisme ce n'est pas lutter contre l'islam radical, mais, sur le fond, c'est la meilleure façon de banaliser le refus de l'altérité prônée à longueurs de versets par le coran
Il est infiniment regrettable que des éditocrates tel Claude Askolovitch, Ewy Plenel et autres « amuseurs publics » comme Aymeric Caron, n'aient pris soin de lire le coran avant de porter le jugement d'islamophobie à l'encontre de toute personne critiquant ce document raciste
Dans la foulée, et dans le plus grand mépris de la conscience des incroyants et de toutes les personnes de bonne volonté, se croyant, depuis plusieurs années, tout permis, Dounia Bouzar présente le simpliste clip gouvernemental destiné à éviter que des jeunes ne basculent vers le djihad
Hors, pour inverser cette tendance, il faut autre chose que les propos dérisoires de ce clip, omettant de traiter sur le fond les causes préalables à l'embrigadement, en passant notamment à l'école, par l'indispensable enseignement du fait athée – de l'histoire de l'athéisme ;
en effet, pour contrecarrer les tentatives, les méthodes d'endoctrinement des islamistes, il n'existe pas d'autres solutions efficaces que la critique des religions monothéistes infantiles et égoïstes, car ces idéologies génèrent tous les intégrismes responsables de guerres passionnelles, la mahométane très nettement plus raciste que les autres confessions ( ce qui ne dédouane pas pour autant les autres monothéismes )
L'argument massue , selon Dounia Bouzar, je la cite : « le basculement naît de la rencontre entre un jeune très sensible qui se pose des questions sur les injustices et un discours qui le transforme en sauveur de l'humanité » fin de citation
«  un jeune très sensible », cela prêterait à rire si ce n'était grave, hors nous savons, depuis toujours pourrais-je dire, que les causes de la violence ce n'est pas la pauvreté ou le sentiment d'une société injuste, mais l'inculture, et la religion musulmane, faut inlassablement le répéter, interdit tout jugement individuel ;
conséquence directe : l'islamique est par dessus tout une expression majeure, dans l'histoire raciste de l'humanité, du refus de l'altérité
On pourrait qualifier cette religion, ce qui la rapproche fortuitement des extrêmes droites catholiques, si l'on se réfère ( entre-autres injonctions ) à l'interdiction de l'apostasie, de maurrassienne avant l'heure
La réflexion, l'idée même de réfléchir pour une personne musulmane n'est pas autorisé, c'est le principe même de la soumission ;
par voie de conséquence cette injonction à se soumettre devient la cause d'un enfermement des jeunes et des moins jeunes dans l'illusion, la superstition ou la pensée magique, ce qui ne manque pas pour certains d'entre-eux de faciliter leur embrigadement dans les organisations de dieu ; de les trouver actifs sur le front des assauts théocratiques comptant parmi les plus pervers dans les pays libres ( comme la France ), mais encore bien évidemment plus dangereux les armes à la main sur tous les terrains de conflits culturo-religieux ( s'entend aboyé Allah akbar par un djihadiste, chaque fois qu'il tire une coup de feu )        Crab 16 Septembre 2014
°
Suites : Lettre à un superstitieux
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2011/06/lettre-un-superstitieux.html
°
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2014/09/syrie-irak.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.