samedi 14 février 2015

La crainte de l'islam


Quand la télévision devient un outil de manipulation des téléspectateurs
Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national contre l'islamophobie, s'inquiète du nombre record d'actes anti-musulmans recensés depuis les attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher de Paris. Il était l'invité de Jean-Jacques Bourdin le mardi 21 Janvier 2015
Bourdin direct, première émission de désinformation sur l'islam où un Abdallah Zekri, président d'un observatoire bidon peut rabâcher, sans risque d'être contredit par un journaliste qui ne vérifie rien : '' que l'islam est une religion d'amour, d'ouverture et de dialogue ''
Les ( ou des ) françaises et français seraient islamophobes – traduire par '' ils auraient peur de l'islam '', et certains parmi eux se livreraient à des actes haineux envers les musulmans
À aucun moment « notre grand journaliste devant l'éternel », s'il en est encore à la télévision, en tenant dans le plus grand mépris les téléspectateurs de son émission, ne se risque pas à rappeler que le coran est un document infantile et égoïste, c'est à dire : raciste, sexiste, athéophobe, anti-juif, homophobe, que le prophète ( Mahomet ) n'était qu'un chef de guerre ni plus ni moins barbare que les autres chefs de tribus, qui ne manquait aucune occasion de faire décapiter ses opposants, et de surcroît pédocriminel pour avoir imposer, infliger un premier rapport sexuel à une fillette de neuf ans ;
à par ça, comme le dit si bien Abdallah Zekri, l'islam est une religion de paix et d'amour...
Ce samedi au Danemark, l'attentat islamiste au nom d'Allah, devant le centre culturel de Copenhague, comme d'habitude il sera entendu que les deux terroristes n'ont rien avoir avec l'islam puisque l'islam est une religion d'ouverture et de dialogue...à la kalachnikov
Non !, les françaises et les français n'ont pas peur de l'islam, ils disent non à une idéologie sexiste qui sacralise le patriarcat, raciste, à travers 63 % des sourates du coran *1, elle incite à la haine du non-musulman – le rejet global de l'altérité est l'expression majeure du coran, parfait concurrent, avec l'ancienneté en prime, de '' Mein kampf ''
Mais pour Bourdin, à son habitude, dès qu'il s'agit de l'islam : silence ou brouillage télé : '' pauvre homme '', un voile islamique brouille régulièrement son esprit, à l'image de la Perse il connaît l'ivresse islamophile sans prendre la peine de lire le coran
Selon Abdallah Zekri, les enfoulardées, alors que nul ne peut ignorer que les voiles islamiques sont les marqueurs de la pire discrimination sexuelle, marqueurs, symboles de la sacralisation du patriarcat, donc de l'inégalité entre femmes et de l'inégalité entre femmes et hommes, se plaindraient « les pauvres petites » de subir des regards méprisants depuis les derniers attentats
C'est à mourir de rire, il faudrait sourire à ces voilées volontaires qui sans vergogne poignardent les autres femmes dans le dos et se présentent selon les bons principes de l'inversion des faits à la mode musulmane pour des victimes
Ces femmes estiment qu'en tant qu'homme que '' je ne suis pas digne de voir leur chevelure '', en conséquence chaque fois que je croise une enfoulardée je détourne, aussitôt, mon regard vers les personnes qui me respectent
Bourdin d'enchaîner sur l'utilité des dialogues inter-religieux organisés çà et là pour selon les deux compères favoriser le '' vivre ensemble '' en escamotant que plus de 60 % des français sont : athées, agnostiques et déistes sans confession ( et que les croyants pratiquants parmi les croyants ne sont pas nombreux ) - Mais voilà c'est du Bourdin directement à coté de la plaque '' comme de bien entendu ''
Ceci dit, je l'ai souvent rappelé, taguer des murs de mosquées n'est pas seulement le fait de crétins, c'est aussi un moyen d'expression contre-productif, il est préférable de s'inspirer de Nietzsche qui efficacement proposait de raser le Vatican pour le remplacer par un élevage de serpents ; il serait bien de s'en inspirer, ce serait nettement plus intelligent, plus judicieux de raser les mosquées pour les remplacer par un élevage de cochons, et s'il vous reste un peu de temps il n'est pas interdit, pour paraphraser Jean Meslier, de pendre les imams avec les tripes des curés
Conseil pratique : il y a peut-être une difficulté de gestion, je ne suis pas sûr qu'il y ai autant de curés que d'imams, faudra gérer serré... Crab 14 Février 2015
Suites :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/02/lettre-aux-enfoires.html
ou sur
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2015/02/10/lettre-aux-enfoires-5555945.html

°

*: Les diktats musulmans
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/41-les-diktats-musulmans/



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.