jeudi 30 mars 2017

Tunisie 2017 - Certificat de coutume


En Tunisie, un collectif regroupant 60 associations a donné le ton lundi 27 mars, en conférence de presse, de la grande campagne nationale et internationale qui se prépare en faveur du droit d’épouser des non-musulmans pour les Tunisiennes musulmanes.

.
Plaidant pour l’égalité hommes-femmes en la matière (seuls les Tunisiens musulmans étant libres de se marier avec des non-musulmanes), ce collectif, dont les forces vives sont issues de la société civile, exhorte à abroger une circulaire du 5 novembre 1973 interdisant à la gent féminine de contracter une union maritale qui est jugée licite pour les hommes

.
« Il est aujourd’hui inadmissible qu’une simple circulaire, de valeur juridique quasiment nulle (…), commande la vie de milliers de Tunisiennes », a martelé Sana Ben Achour, juriste et présidente de l’association Beity.

.
Jugée discriminatoire, anticonstitutionnelle et contrevenant au code de statut personnel, l’annulation de cette circulaire, émise par le ministère de la Justice sous l’ère Bourguiba, est un préalable indispensable aux yeux de ces associations tunisiennes qui en appellent au soutien des démocrates du monde entier pour mener à bien leur combat.

.
Pour Wahid Ferchichi, de l’Association tunisienne de défense des libertés individuelles ( Adli ), il est problématique que la circulaire identifie ces Tunisiennes comme étant musulmanes a priori, alors qu’aucun certificat ne prouve la religion » en Tunisie. - Source la presse

I
Musulmane n’est pas-une race : l’humanisme est-universel
Piqûre de rappel : En France, dans le cas de mariage avec une femme « musulmane » ou issue de pays dominés par les musulmans il n’est plus obligatoire de fournir un Certificat de Coutume que pourtant certains Maire continuent d’exiger alors que la jurisprudence rend caduque ce type de demande antidémocratique
En-effet, cette exigence est contraire au droits de la femme et de la citoyenne ainsi que contraire aux droits de l’homme et du citoyen - dès lors que dans notre pays un Tribunal a autorisé le mariage d’un Français avec une marocaine en le dispensant de produire l’inacceptable Certificat de Coutume les Maires doivent cesser d’exiger le Certificat de Coutume
Il serait également judicieux que la Tunisie qui se prétend un pays démocratique le prouve en cessant d'emprisonner les-athées parce qu'ils se sont publiquement déclarés athées Crab

I
Suites :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2015/04/le-plenel-emploi-musulman.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.