mardi 3 octobre 2017

À l’Ouest - rien de nouveau


Chère télévision
Un petit pas pour l’humanité : nouveauté dans le débat, ce matin 03 Octobre, sur une chaîne « d’info », j’ai entendu dire enfin que la société française à mis trop longtemps avant de comprendre que le terrorisme est affaire d’idéologie, que les terroristes n’ont pas, comme nous, un rapport rationnel à la mort. Etc. Etc.

Ce n’est pas tout à fait exact : ce n’est pas dans son ensemble toute la société française, en effet dans sa plus large majorité ( plus de 63 % des français-es sont sans religions ), la plupart de nos compatriotes savent parfaitement depuis toujours qu’il s’agit non pas d’un terrorisme bêtement terre à terre mais d’un terrorisme " tombé du ciel islamiste " dû à l’inquisition musulmane composée majoritairement d’individus ( femmes-hommes ) endoctrinés dès leur enfance dans la religion par leurs parents, puis confortés de très près par des « spécialistes distingués-grands savants » de l’islam, dans ce goût pour l’irrationnel au regard de la mort et au nom d’une pseudo pudeur de verser dans la haine des femmes
Impactés par une « religion » étrangère à toutes formes de spiritualités religieuses ou athées car elle est essentiellement sociétale et politique, faite exclusivement d’injonctions, qui par son contenu génère l’irresponsabilité et de fait ne peut fabriquer que des asociaux plus ou moins modérés ( mais pas sur le fond pour une grande majorité ) au point que passé l’adolescence ces individus ne sont plus du tout en mesure de concevoir que la mort est absence de sensation et surtout d’arriver à un tel niveau de la haine du corps au point de ne plus savoir que la femme à une identité – il en sera ainsi aussi longtemps que l’islam ne sera pas méthodiquement purgée de tout ce qui fait de cette religion une doctrine de souffrance et d’humilité tout juste bonne au plus pour des volontaires de l’esclavage mais dont souffre plus particulièrement les femmes émancipées issues des milieux ou des régions du monde dominées par des musulmans

Il est temps pour une large partie de « l’élite » politicienne ou de la société civile de regarder les choses en face : ce n’est pas seulement la réalité d’une crise religieuse qui depuis le 7e siècle secoue le monde musulman, à notre époque, il faut que chaque citoyen puisse se rendre compte et être informé correctement que nous avons affaire qu’ils soient chiites ou sunnites à des populations qui majoritairement en référence à la religion de l’islam ne peuvent concevoir ni la démocratie, ni l’égalité femmes-hommes et encore moins la liberté de conscience, sinon elles se verraient symboliquement dans le devoir de brûler le coran, la charia sans omettre de considérer Mahomet simple personnage historique

Ne jamais oublier que les premières victimes des musulmans ne sont pas des musulmans, mais les athées, les apostats ainsi que les femmes insoumises

Rappel : à l’École, enseigner d’urgence, en contrepartie du fait religieux, le fait athée – CRAB

Suites :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/10/si-dieu-le-veut.html

Suites 2 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/09/lirresponsabilite-sanctuarisee.html

Suites 3 :
http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/09/etes-vous-islamophobe.html



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.