lundi 20 août 2012

Un crime pire qu'un meurtre


« Un crime pire qu'un meurtre », avait déclaré le patron de l'église orthodoxe, voilà qui explique que dans la Russie de Poutine se font assassiner par dizaine des journalistes ou des opposants en toute impunité

'' Idiotie '', '' procès digne de l’inquisition '', décision '' injuste '', jugement '' monstrueux ''. Les réactions à la condamnation des Pussy Riot se sont multipliées au sein de l’opposition russe. Pour l’un des avocats des jeunes femmes, il n’y a pas de doute: le président russe a tiré les ficelles a déclaré Mark Feigin avocat des trois punkettes des Pussy Riot

Les trois jeunes femmes, ont bien raison de ne pas demander à Poutine de les gracier - " C'est à lui de nous demander (...) de le gracier ", a notamment déclaré Nadejda Tolokonnikova
 
-->
Pour toute réponse face aux critiques formulées essentiellement par des occidentaux [ une fois de plus c'est à noter ], le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, lors d'une conférence de presse à Helsinki  : " Il y a encore la possibilité de faire appel et les avocats des jeunes filles ont l'intention de le faire "
" Il ne faut pas tirer de conclusions trop tôt et tomber dans l'hystérie "

Mais quel culot et de prendre pour des imbéciles les gens outrés par un jugement que l'on ne peut qu'apparenter à la violence religieuse des périodes noires de l'inquisition

Qui est l'hystérique quand le chef de l'Église orthodoxe s'écriait «  c'est un crime plus grave qu'un meurtre » ?
Elles feront appel – il importe de pas laisser cette affaire sombrer dans l'oubli - Crab 20 Août 2012

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.