mardi 25 septembre 2012

Irréconciliables mots décroisés




Hier, sur France 5 et France 2



Notamment au cours de '' Mots croisés ''

Un débat où Alain Finkielkraut s'est montré à la hauteur de l'enjeu sur le thème des dérives observées tant dans certains des quartiers de nos villes qu'en milieux scolaires émanant de milieux musulmans et en critiquant finement la démagogie ou le niveau irresponsable des propos tenus par les '' défendeurs de l'islam '', figurant parmi les invités, telle notamment Clémentine Autain
Cette dernière, en outre, comble du ridicule s'est permis de le traiter de néo-conservateur, mieux encore en l'accusant de s'intéresser ( subitement ) au féminisme après qu'il eût évoqué le rapport étroit entre le patriarcat et le voile et dénoncer les attitudes de principe communes aux '' bien pensants '' qui présentent les musulmans comme des victimes
Chacun peut apprécier l'inopérance de la distinction sémantique que propose ce type d'affirmations, la plupart du temps, s'inscrit dans la confusion la plus ordinaire, caractérise cette fois particulièrement C.Autain sinon les personnalités qui manifestement n'ont jamais lu le philosophe autrement qu'à travers quelques articles ou commentaires de deuxième main publiés dans la presse, mais pas ses livres

Suite :




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.