jeudi 27 septembre 2012

La quatrième vague féministe


Faire amende...
C'est avec un peu de retard que je salue le passage à Paris des Femen, ( françaises et ukrainiennes ) qui ont inauguré, un centre dans le quartier de la Goutte d'Or le mardi 18 Septembre dernier

Eh oui déjà
Puis sont reparties les ukrainiennes, elles seront toujours les bienvenues, nous nous passerons sans regret de ne pas voir dans nos rues déambuler et brailler des salafistes qui aimeraient fermer l'espace public laïc, c'est elles que nous applaudirons chaque fois qu'elles viendront se manifester dans nos villes et pourquoi pas dans nos campagnes : notre espace public leur est grand ouvert !!! 

Liberté chérie...
Femen entend lutter pour la démocratie, les droits des hommes et des femmes, et la protection de l'environnement en Ukraine et dans le monde

Devise des Femen : « Sors, déshabille-toi et gagne »
Souvent ces dernières années j'ai écrit, en rapport avec l'actualité, «  quand nous verrons durant la saison de l'été des femmes travailler en plein air sur des chantiers demi-nues à coté d'hommes aux torses nus, l'on pourra dire que l'égalité femme-homme est enfin une réalité dans notre pays »

Inna Chevtchenko
Au cours de la manifestation la militante Inna Chevtchenko avait déclaré : " partir en guerre contre le patriarcat et la dictature "

Asile politique
Depuis cet été elle est réfugiée en France, recherchée dans son pays pour avoir tronçonné une croix dans le centre de Kiev en soutien aux trois punkettes des Pussy Riot condamnées arbitrairement en Russie à cause de l'intolérance grossière et vulgaire du '' Grand '' Patriarche de l'église orthodoxe de Russie soutenu par la vindicte d'un Poutine ennemi acharné de la liberté d'opinion ou d'expression

Essoufflement ou renoncement ?
Depuis bientôt près d'une dizaine d'années, J'ai tendance à penser, que des organisations féministes, antiracistes, ou '' des droits de l'homme '', par certains aspects, par renoncements se sont éloignés de la pertinence dans tous les combats féministes initiée par des femmes hors du commun, éprises de liberté, telles Élisabeth Badinter ou Simone Veil

Qui sait vraiment ?
Peut-être que les Femen [ françaises et ukrainiennes ] sont cette '' quatrième vague du féminisme '', le souffle féministe nouveau dont nos sociétés ont grand besoin pour avancer vers l'égalité femme-homme - Crab - le 27 Septembre 2012

Suite :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.