mardi 23 octobre 2012

La guerre des religions


 
Femmes-hommes debout

Sur un des Forums de C dans l'air : '' La guerre des religions aura-t-elle lieu ? ''

« Bonsoir Crab, Je n'ai pu regarder que le tout début de l'émission, je la regarderai plus tard en entier sur internet : il n'y avait qu'une présence féminine sur le plateau. Une ce n'est pas beaucoup, mais j'ai eu le temps d'entendre qu'elle posait le problème de la domination masculine. Cette dame ( catho critique ) devrait vous plaire. Elle me plaît aussi, juste pour cette première intervention. A suivre » Fin de votre remarque

Bonjour Prodicos
Certes la position de cette femme est en opposition frontale avec le fondement paulinien de l'Église catholique et romaine puisque Saint Paul n'admettait que du bout des lèvres le ventre de la femme - sans doute parce qu'il n'entrevoyait d'autres moyens ( suffisamment '' sacrés '' ) pour la reproduction de l'espèce -
Saint Paul haïssait son corps et encore plus celui des femmes dont il apparentait les qualités de séductions comme une manifestation du diable
La construction intellectuelle de l'Église s'est fondée sur la condamnation de la femme coupable de tous les péchés pour générer obsessionnellement, contre la nature, la condamnation sans appel de la sexualité

À l'attention de D......... qui écrit : « Pourquoi donc ne parler que des " valeurs " chrétiennes, musulmanes ou laïques? » Fin de votre proposition

La laïcité en parler c'est d'abord de rappeler le sens d'une loi qui avait pour objet de mettre un terme aux guerres inter-confessionnelles et surtout à l'endoctrinement des enfants dans la religion à l'école républicaine

À titre personnel, je suis certains que la gué-guerre inter-religieuses ( ou de concurrence ) en France et meurtrière à l'étranger sont sans fins

En tant qu'incroyant je sais que l'athéisme, dans notre pays, connaît une forte croissance plus forte que celle des religions

Contrairement à certains des propos tenus sur ce fil, bien évidemment les incroyants ne se reconnaissent pas dans la foi ; MAIS,
ils ne se sentent pas pour autant exclus, constatent formellement que leurs options spirituelles ou leurs modes de pensées philosophiques ne sont pas traitées avec équité dans les '' grands médias '', ni à l'école

Les incroyants, les agnostiques ou les croyants sans confessions sont donc libres de toutes servitudes, leur démarche est essentiellement éthique puisqu'ils ne valident pas le surnaturel, le déraisonnable platonicien, pauliniens, soit les philosophies [ religions monothéismes ] d'arrières mondes

Les incroyants [ idem pour les croyants sans confessions ou les agnostiques ] ont pour préoccupations essentielle, l'existentiel, soit '' vivre le mieux possible '' ICI

Parler de la laïcité, c'est dans le but d'exiger des gouvernants et parlementaires de faire en sorte que la loi de 1905 doit-être appliquée sur l'ensemble des territoires métropolitains et Outre-Mer

Suite :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.