mardi 13 novembre 2012

L'immoralité est un bienfait de la nature

 
[ Circé offrant la coupe de drogue à Ulysse ]
John William Waterhouse

Mariage homosexuel, l'homoparentalité et l'adoption
Bonjour Prodicos, suivant votre recommandation, j'ai lu les arguments développé par le grand rabbin de France [ Gilles Berneim * ] dans son essai contre le mariage homosexuel, l'homoparentalité et l'adoption
La position du grand rabbin est en parfaite correspondance avec la morale catholique ou musulmane ce qui fait dire, depuis quelques temps, à de '' grandes personnalités politiques '' que toutes les religions s'opposent au projet de loi

Faut-il s'en étonner ? ... bien sûr que non, et pourquoi ?

La morale chrétienne ou plutôt Judéo-chrétienne ou encore musulmane sont contre-nature puisque la nature [ ELLE ] est immorale

Le principe de la morale de chacune des religions c'est le déni de la nature ;
J'ai souvent rappelé que les homos, les bi et les hétéros étaient comme tous les être humains la nature et en même temps une petite partie de la nature, donc ils sont immoraux ce qui est en son genre le contraire de la négation de la réalité
Il en est ainsi, l'homme n'est pas le chef de la femme ni aidé de son fils le tuteur de la fille, ainsi en est-il des FAITS
Les humains ne sont pas des êtres conçus par une divinité, [ sinon ça se saurait ], eh oui, cher Prodicos, l'être humain tel la nature immoral, n'est-ce pas formidable d'en avoir conscience ?
Je vois d'ici que vous faites la moue, ça ne fait rien, je poursuis :

Donc notre '' bon rabbin '' prend ses fantasmes pour des réalités dans la mesure ou le point de départ de son analyse ou de son essai prend effet à partir de son déni de la nature pour invoquer en suivant sa vision biblique de la complémentarité homme-femme qui dans son '' monde platonicien '' n'admet que l'hétéro-sexualité

Voyez-vous Prodicos, là encore, n'est-ce pas génial de pouvoir se prétendre, se revendiquer, immoraliste comme un emblème et une distinction ?
N'est-ce pas la meilleure façon d'être heureux de prendre ce titre [ d'immoraliste ] qui nous met en relief en face de toute humanité ?

N'avez-vous jamais songé, cher ami, qu'il est important de considérer que la morale judéo-chrétienne, catholique ou musulmane est comme au-dessous de soi ?

N'est-il pas temps dans finir avec ce déni de la nature et de considérer [ enfin ] que le triangle [ père mère fils - la famille - ] n'est pas d'or, que c'est un constat dans la réalité que donc rien ne s'oppose à ce que coexistent plusieurs structures que je n'ai pas besoin d'énumérer, il suffit de regarder autour de soi ?

La morale judéo-chrétienne ou musulmane, vous vous en doutez, n'est pas la Circé de tous ceux qui considèrent que ce qui permet de structurer la société ne passe pas [ fort heureusement ] par le clonage des esprits au point de n'admettre qu'un seul modèle [ dit de base ] '' idéaliste '' ce qui revient dans ce cas à calomnier le monde
La morale judéo-chrétienne, catholique ou musulmane est une expression du mépris de la nature, fondatrice de l'inégalité des droits entres les personnes d'orientations sexuelles différentes, source de l'inégalité femme-homme, une construction idéologique édifiée, et c'est là, cher lecteur et ami, le véritable enjeu, contre la complexité si naturelle - pour défendre, sans concessions, la vie, j'ai nommé, l'immoralité - Crab - 13 Novembre 2012

Suite :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.