lundi 3 décembre 2012

Anti-mariage


Christine Boutin '' élue de dieu '' - par Crab

Sur son site, l'Union des organisations islamiques de France ( UOIF )
« Qui pourra délégitimer la zoophilie, la polyandrie, au nom du sacro-saint amour ? », et selon ses responsables, à l'encontre du " couple, constitué d'un homme et d'une femme, l'unité de base de l'organisation et de la vie humaine "

Partagée par les autres religions, une remarque d'autant plus risible puisque l'humanité dans sa réalité montre que des couples femmes-femmes, hommes-hommes font partis de l'organisation de la vie humaine
Ces couples subissent le racisme d'une frange de la population hétéro soutenue par l'idéologie dogmatique, totalitaire des chefs ou cheftaines des clans du monothéismes

( Quand à évoquer de légitimer ou délégitimer la zoophilie, un fantasme, qui plus est, est sans rapport avec le sujet ne mérite pas de s'y attarder )

D'autre part chaque fois que j'ai abordé la polygamie, qui inclut la polygynie institutionnalisée sacralisée par la religion musulmane, édictée sur mesure pour le seul bénéfice des hommes, avec des musulmans [ y compris des modérés * ] j'ai pu constater notamment leurs tentatives de justifier la polygamie institutionnalisée, en affichant que si en contrepartie la polyandrie était à son tour institutionnalisée, je cite : « Dans le cas de polyandrie, '' on '' ne saurait pas qui est le père » Ce propos résume, matérialise l'incapacité de s'attacher, de se préoccuper de l'éducation des enfants, n'est rien de moins que le révélateur d'un égoïsme bien imprégnés dans certaines des mentalités de ce '' monde des religieux '' - les chefs ou cheftaines des cultes en première ligne

Piqûre de rappel : *

Donc c'est logiquement que L'UOIF, je cite, défend " la préservation de la filiation et le droit de l'enfant à connaître ses origines et l'identité de ses parents ", puisque cette organisation se nourrit d'idéologies masculines [ coran, sunna et sharia ] textes rédigés ( à peu près à partir du VIIe siècle ) pour le compte de quelques chefs de tribus arabes ou califes sans autres objectifs que de sacraliser les patriarcats qui leurs étaient antérieurs tout en, en étant, en tant qu'hommes de pouvoir, le produit - Crab - 03 Décembre 2012

Suite :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.