vendredi 22 mars 2013

Bien-être sexuel et érotique


La vie sexuelle des handicapés
Jérôme Guedj, le Président socialiste du Conseil général de l’Essonne, est l'origine d'un « service public de l’éveil à la sexualité »
Propose et défend « une intervention solide de la puissance publique sur la question de la sexualité des personnes handicapées » 
En outre voir cette « aide » fournie par les services d’accompagnement à la vie sociale ( SAVS ), ces structures médico-sociales pour les adultes handicapés financées par le Conseil général et gérées par des associations
À noter que cette initiative a reçu le soutien de de l'Association des paralysés de France

Réalités dérangeantes ?
Sous le prétexte fallacieux que les femmes handicapées ne sont pas demanderesse de ce service sexuel ( ce qui n'est pas démontré pour toutes, loin s'en faut...* ), les pudibonds selon leurs déplorables habitudes ne manqueront pas de nier l'existence dans nos sociétés d'une misère sexuelle pour n'y voir dans ce cas que le seul intérêt des hommes et/ou déplorer une nouvelle forme de prostitution *

Une exploitation du corps des femmes
L'argument majeur des pudibonds selon Maud Olivier ( députée PS de l'Essonne ) : " L'assistanat sexuel est une forme de prostitution " - " Plus que la satisfaction d'une pulsion, les personnes souffrant d'un handicap ont, au même titre que toute personne valide ou non, un besoin beaucoup plus large d'une vie sexuelle découlant d'une relation affective "
" Une réflexion doit être menée et des actions lancées. Mais répondre d'emblée à l'isolement et aux souffrances des personnes handicapées par un service de nature sexuelle ferme le débat et porte atteinte à la dignité des personnes handicapées ", fait-elle savoir

Bien-être sexuel et érotique des personnes handicapées
En attendant le '' monde angélique '' de Maud Olivier, les handicapés '' purs esprits sans corps '' n'ont rien à attendre, c'est cela la réalité de leurs vies au quotidien
Nul ne songent à créer un droit au sexe pour les handicapés puisque de toutes façon les femmes et les hommes pratiquent la sexualité avec ou sans amour, c'est la nature et c'est selon les moments à des moments différends de leurs vies, à quoi bon nier cette réalité
Psychologiquement nos pudibonds, c'est un lieu commun de le rappeler, n'ont pas d'autres objectifs, sur le fond, que celui de faire la guerre à la sexualité
* : En France ( hormis ce qui se passe dans certaines des familles ), un cas isolé , répondant au nom de Pascal ( lu dans la presse ), pratique l'activité d'assistant sexuel sans rémunération...
* : Sur la prostitution
Il convient de rappeler d'autoriser des maisons gérées par les femmes prostituées ( idem pour les hommes qui se prostituent ) est le meilleur moyen de rendre caduque le proxénétisme, en tous cas faciliterait la traque de quelques proxénètes qui tenteraient '' leur chance ça et là - Crab - 22/3/2013

Suite :

Le fait de la princesse
http://laiciteetsociete.hautetfort.com/le-fait-de-la-princesse/




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.